Devis payant : une bonne idée ?

Noter cet article

faire payer son devis

devis pour travaux

Le devis travaux est un document souvent obligatoire avant la réalisation d’un chantier. Un devis d’artisan permet au client de budgétiser clairement ses travaux, et de déterminer s’il souhaite faire confiance à tel ou tel artisan. Mais le devis gratuit n’est pas forcément obligatoire. Il est ainsi possible pour un artisan de facturer un devis. Naturellement, proposer un devis payant peut s’avérer délicat. Voilà pourquoi nous allons chercher à savoir s’il est pertinent de facturer ses devis, et dans quels cas.

Devis payant ou devis gratuit ?

Avant toute chose, il est important de noter qu’un artisan ou professionnel du BTP est entièrement libre de facturer ou non ses devis. Faire facturer un devis est tout à fait légal, à condition que le client soit au courant du prix d’établissement du devis avant le déplacement de l’artisan. Cependant, la majorité des entrepreneurs du bâtiment proposent des devis gratuits, pour des raisons évidentes.

Le principe du devis gratuit

Il ne faut pas se le cacher, la plupart des devis d’artisans sont gratuits. L’établissement d’un devis est gratuit pour différentes raisons :

  • Le devis doit permettre au client de se décider sur le recours à tel ou tel artisan, et un même client va souvent rechercher trois à cinq devis. Dès lors, il ne préférera clairement pas payer chaque devis reçu.
  • La coutume veut que la plupart des devis soient gratuits. Un client peut donc très mal réagir si on lui informe qu’un devis est payant.
  • Dès lors que vos concurrents proposent des devis gratuits, il sera très difficile pour vous d’inciter vos prospects à payer pour un devis. Ils préféreront alors faire appel à la concurrence.

De manière générale, il est de coutume de proposer un devis gratuit, car ce n’est pas forcément au prospect d’endosser vos coûts de prospection. Dès lors que votre secteur du BTP est très concurrentiel, il sera ainsi très délicat pour vous de facturer vos devis.

Pourquoi réfléchir à un devis payant ?

Naturellement, tout artisan réfléchir un jour à l’idée de faire payer un devis. Il faut dire qu’établir des devis payant peut avoir de nombreux atouts :

  • Rédiger un devis coûte souvent du temps (et donc de l’argent), en particulier si un déplacement chez le prospect est nécessaire.
  • En facturant des devis, vous êtes certains du sérieux du client. Vous écartez ainsi les curieux, qui cherchent simplement à connaître un budget sans réelle intention de confier les travaux à un artisan.
  • La prospection coûte toujours un certain coût (humain, financier ou matériel), et la facturation des devis permet d’absorber ce coût de prospection.

L’idée de faire facturer des devis sera très souvent présente au début de votre activité, si vous passez beaucoup de temps à établir des devis, mais sans qu’aucun prospect ne passe par vos services. Vous avez alors clairement l’impression de perdre de l’argent avec votre activité.

Devis pour travaux : que préfère le client ?

Avant de chercher à facturer des devis, l’important est de vous mettre du point de vue du client.

Il est évident que la grande majorité des clients va préférer un devis gratuit. Facturer un devis BTP vous fera donc clairement passer à côté de certains prospects, et donc de certains clients. Cette décision de facturer un devis pourrait par ailleurs être mal perçue et nuire à votre image, en tant qu’artisan.

On se souviendra alors que la facturation des devis reste avant tout l’image d’un rapport de force :

  • Si vous avez beaucoup de clients et que votre temps est précieux, facturer des devis peut s’avérer intéressant, car vous êtes en mesure de le faire.
  • Si vous n’avez aucun client et que vous peinez à générer du chiffre d’affaire, la facturation des devis risque de vous mettre en difficulté.

Le choix de la facturation des devis est donc avant tout lié à votre situation, et à votre secteur, comme nous allons le voir dans la suite de l’article.

À savoir : quoi qu’il en soit, vous avez l’obligation d’indiquer le prix d’établissement d’un devis avant d’intervenir chez un client. Il est évident qu’un prospect va très mal réagir, et sera en droit de refuser le paiement, si vous ne lui avez pas indiqué le caractère payant du devis.

Comment justifier un devis payant ?

Si vous cherchez à établir des devis payants, il est primordial de justifier cette situation auprès du client. Dans un secteur où la plupart des devis sont gratuits, vous devez en effet clairement expliquer à un prospect en quoi il est pertinent pour vous de facturer les devis.

De manière générale, deux principales raisons peuvent vous permettre de justifier le caractère payant d’un devis pour travaux :

  • Les frais de déplacement,
  • La nature délicate des travaux.

Voyons ensemble comment justifier ces deux raisons :

Les frais de déplacement lors de l’établissement du devis

Dans la majorité des cas, l’établissement d’un devis nécessite un déplacement de la part de l’artisan. Se déplacer, faire les mesures et examiner clairement le lieu du chantier permet en effet de réaliser un devis plus précis et plus adapté à la réalité du bâti. Naturellement, le déplacement d’un artisan du BTP lui coûte une certaine somme (à la fois des frais kilométriques, mais également son temps de présence sur les lieux).

Dès lors, il est possible de facturer les frais de déplacement pour l’établissement d’un devis dans différents cas :

  • Si le lieu des travaux est particulièrement loin de l’entreprise du BTP.
  • Si le client exige plusieurs déplacements de la part de l’artisan du BTP.
  • Si l’accessibilité sur les lieux du chantier est difficile ou délicate.
  • Si le lieu du chantier est particulièrement isolé.

Cependant, le fait de facturer les frais de déplacement pour un devis reste une question de rapport de forces. Si vous êtes le seul artisan de la région à proposer de tels services, la facturation sera tout à fait logique. Il en ira de même si le client cherche tout particulièrement à faire appel à vous (par exemple si vous avez la meilleure réputation de la région).

En revanche, et dans un secteur concurrentiel, la plupart de vos concurrents vont proposer des devis gratuits, malgré le déplacement. Votre décision de facturation risque alors d’être difficile.

À savoir : il est tout à fait possible de prévoir une distance plancher à partir de laquelle le devis fourni deviendra automatiquement payant. Auquel cas vous devez simplement inclure cette mention sur vos documents promotionnels, et avertir tout client qui exige un devis.

L’établissement de devis pour travaux complexes

La réalisation d’un devis nécessite certaines mentions obligatoires (cliquez ici pour découvrir les mentions obligatoires que doit comporter un devis). Si dans certains cas l’artisan doit uniquement s’appuyer sur sa grille tarifaire, dans d’autres cas il doit réaliser une étude approfondie, ou des examens complexes.

L’obtention d’un devis payant sera alors justifiée dès lors que la réalisation du devis en elle-même exige un travail conséquent. La facturation des devis sera ainsi de coutume dans différents cas :

  • Si la réalisation du devis nécessite un rapport d’expertise.
  • Si l’artisan est très spécialisé.
  • Si les travaux sont complexes et nécessitent un dossier, ou de très nombreuses estimations.
  • Si l’établissement du devis nécessite des logiciels spécifiques, et que le devis apporte une réelle valeur ajoutée au client.
  • Si votre secteur d’activité a pour coutume de faire facturer les devis (c’est par exemple le cas en architecture).

En la matière, la plupart des artisans spécialisés vont facturer leur devis. Bien souvent, ces artisans ont en effet plus de demandes de devis que de temps disponible, ce qui justifie la décision de faire payer leurs devis.

Une fois encore, l’idée de facturer un devis fait preuve du rapport de forces entre l’artisan et ses clients. Si payer un devis est la seule manière pour le client d’obtenir l’expert dont il a besoin, ce dernier ne rechignera pas à l’idée de payer.

À savoir : dans le cas où vous avez plus de clients que vous ne pouvez en traiter, faire payer les devis est la bonne occasion de faire le tri entre les prospects sérieux et les curieux qui cherchent simplement une estimation gratuites.

Faire des devis payant : conseils et mise en œuvre

Si vous décidez de facturer vos devis, ce qui est dans votre droit, il est important de bien assumer et préparer cette décision.

Voici différents conseils à destination des artisans qui cherchent à facturer leurs devis :

  • En premier lieu, n’oubliez pas qu’il est obligatoire d’indiquer au client le caractère payant du devis, ainsi que son prix. Un client pourra refuser de payer un devis s’il n’a pas été informé en premier lieu de son obligation de payer ce dernier.
  • Pensez à toujours communiquer autour de votre idée de facturer un devis, notamment sur votre site internet, mais aussi auprès de vos appels téléphoniques. Pensez à prévoir un argumentaire commercial, qui justifie votre décision de facturer les devis. Bien amenée, l’idée de devis payants peut mettre en valeur votre expertise et votre savoir-faire.
  • Dans l’idéal, indiquez à vos prospects que le prix du devis sera déduit du prix des travaux, dans le cas où le client fait appel à vous. Cela permet de rassurer le client… mais aussi de l’inciter à accepter votre offre !

Un procédé en toute transparence qui ne vous lèsera pas en cas de client volage et qui aura tout autant l’avantage de préserver votre image, votre capital entreprise de confiance auprès de vos clients.