La commission d’un apporteur d’affaire BTP

La commission d’un apporteur d’affaire BTP
Noter cet article

contrat btp

contrat de chantier

Faire appel à un apporteur d’affaire dans le BTP peut permettre de trouver des clients dans le bâtiment. Mais l’apporteur d’affaire peut alors prendre une commission sur le montant total des travaux. Il est dès lors intéressant de s’informer en détail sur la commission d’un apporteur d’affaire dans le bâtiment, quand on veut faire appel à un tel professionnel. Faisons le point sur ce métier et sur le prix d’un apporteur d’affaires pour un artisan.

Qu’est-ce qu’un apporteur d’affaire dans le BTP ?

Avant de parler de la commission d’un apporteur d’affaire, il paraît essentiel de s’informer en détail sur son rôle et sur son activité.

Le principe de l’apporteur d’affaire dans le bâtiment ?

Un apporteur d’affaires est tout simplement un intermédiaire qui peut apporter des clients à tout type de professionnel. On peut trouver des apporteurs d’affaires dans tous les secteurs, mais le BTP fait partie des métiers les plus prisés par les apporteurs d’affaires.

Travaillant de manière occasionnelle ou contractuelle (de manière régulière) pour une entreprise de BTP, un apporteur d’affaires est payé sur la base de commissions qu’il obtient en fournissant principalement un service de mise en relation entre particuliers souhaitant entreprendre des travaux et professionnels du BTP en mesure de répondre aux demandes de ces particuliers.

Pour trouver des clients dans le BTP, l’apporteur d’affaire peut ainsi s’avérer très bénéfique à tout artisan.

Les obligations principales de l’apporteur d’affaires BTP dans l’exercice de son métier

Comme obligations principales vis-à-vis de son client, l’apporteur d’affaires dans le BTP doit :

  • Bien évidemment trouver des chantiers pour son client artisan, c’est-à-dire le mettre en relation avec des clients sérieux et adaptés à son corps de métier.
  • Être en mesure de briefer correctement les professionnels sur les détails des projets de chantier qui lui sont confiés.
  • Pouvoir porter à la connaissance des clients les travaux du professionnel (modalités, garantie, étendue de la prise en charge des travaux, etc.).

Un apporteur d’affaire sérieux sera donc clairement source de nouveaux contrats, et trouvera des profils de clients totalement adapté à l’artisan avec lequel il travaille.

Quels statuts possibles pour un apporteur d’affaires pour artisan ?

Pour exercer en tant qu’entrepreneur d’affaires en BTP, trois statuts commerciaux et juridiques sont envisageables.

Ainsi, l’apporteur d’affaire officiera avec l’un des statuts suivants :

  • Le statut d’agent commercial, VPR ou courtier.
  • Le statut d’autoentrepreneur en créant donc une micro-entreprise.
  • Ou encore le statut d’entreprise individuelle classique ou société commerciale.

On évitera bien évidemment l’apporteur d’affaires payé au black, qui ne sera clairement pas un professionnel et ne vous apporterait aucune garantie en cas d’absence de client.

Quel est la commission d’un apporteur d’affaire BTP ?

Point important qui mérite d’être soulevé, il faut savoir qu’un apporteur d’affaires en BTP ne se rémunère généralement que sur la base de chantiers signés.

Un apporteur d’affaires qui fonctionne uniquement au chantier signé se basera uniquement sur l’application d’une commission de courtier, qu’il recevra uniquement une fois le contrat signé. Ce type de tarification assure le sérieux de votre courtier en affaires, mais peut se payer cher.

Il faut savoir que la commission d’un apporteur d’affaire dans le BTP peut aller jusqu’à 30 % sur certains chantiers. Elle se situe cependant en moyenne entre 8 et 20 % la plupart du temps. Le montant de la commission d’un courtier en travaux dépend :

  • De la nature des travaux,
  • Du coût total du chantier,
  • Du type de contrat qui le lie à son client.

On notera que certains courtiers en travaux ne fonctionne pas à la commission, mais selon un forfait (appliqué mensuellement ou en fonction du nombre de mises en relations). Souvent, le tarif de l’apporteur d’affaires est alors plus bas, mais il ne garantit pas nécessairement que l’artisan signera le contrat.

Comment choisir son apporteur d’affaires dans le BTP ?

Pour choisir son apporteur d’affaires dans le BTP (surtout si l’on envisage de travailler avec ce professionnel dans la durée), il est nécessaire de s’attarder sur différents points.

En effet, un «bon» apporteur d’affaires dans le BTP se devra :

  • D’être pleinement au fait des réalités du marché du bâtiment.
  • D’être une personne empathique et donc extrêmement à l’écoute de son client, qualité qui lui permettra de bien cibler les besoins du particulier comme du professionnel.
  • De savoir faire preuve de souplesse et de disponibilité.
  • D’avoir une connaissance très soutenue du domaine d’affaires dans lequel il exerce (surtout s’il se spécialise dans un secteur du bâtiment en particulier).

Prenez donc garde à ce que l’apporteur d’affaires BTP avec qui vous choisissez de collaborer affiche, sinon l’ensemble de ces qualités, au moins la majorité !

Notez que remplir le formulaire situé en bas de cette page peut vous permettre d’être mis en relation avec plusieurs apporteurs d’affaires près de chez vous, et donc de trouver des chantiers plus facilement et rapidement.