Travail au noir : les risques de prendre un artisan au black

Travail au noir : les risques de prendre un artisan au black
4 (80%) 1 vote

travail au noir

Construction d’un immeuble avec des artisans au black.

Le travail au black est parfois considéré, à tort, comme une manière de faire de bonnes affaires. En réalité, faire appel à un artisan via le travail au noir est un acte extrêmement risqué, pour plusieurs raisons. Vous avez besoin d’artisans pour vos travaux, et envisagez de les prendre « au black » ? Dans ce cas, nous vous conseillons de bien lire notre point sur le travail dissimulé et sur les chantiers au black !

Qu’est-ce que le travail au black ?

Au moment de rechercher un artisan pour des chantiers, il se peut que vous entriez en contact avec des artisans non déclarés. On parle alors de travail au noir, aussi appelé travail au black ou travail dissimulé.

Le principe du chantier au black

En principe, faire appel à un artisan professionnel (électricien, maçon, plombier, etc.) passe par les étapes suivantes :

  • L’entreprise du bâtiment vous propose un devis d’artisan, qui fait office de contrat.
  • Les tarifs de l’artisan comprennent la TVA (les taxes), qui représentent 5,5 %, 10 % ou 20 % du prix hors taxe (selon la nature des travaux).
  • Le professionnel vous fournit également une facture à la fin des travaux. Elle lui servira à sa comptabilité, et vous permettra de prouver que les travaux ont bien été réalisés par cet entrepreneur.

Dans le cadre d’un chantier au black, aucun document n’est proposé par l’artisan au client, et ce dernier ne va pas payer la TVA. En effet, un chantier au noir ne sera tout simplement pas déclaré. L’argent est alors versé en liquide, de la main à la main, sans aucune déclaration.

Selon les cas, l’artisan au noir peut être un professionnel du bâtiment qui décide de ne pas déclarer certains de ses chantiers, ou encore un particulier.

Pourquoi un artisan au noir est moins cher ?

Si le travail au noir attire toujours certains clients, ce n’est pas forcément un hasard. En effet, un artisan au black est généralement moins cher.

On considère qu’un artisan au black proposera souvent des tarifs entre 15 et 30 % moins cher que dans le cadre de travaux déclarés.

Mais il faut bien comprendre que si les artisans non déclarés sont moins coûteux, ce n’est pas par bonté de cœur :

  • Comme le travail n’est pas déclaré, l’artisan ne paie aucune charge sur l’argent que vous lui donnez.
  • Par ailleurs, il ne doit pas non plus payer les assurances obligations dans le BTP (détaillés dans cet article), ce qui comme nous allons le voir, est loin d’être avantageux pour le client.

En conséquence, un chantier au black est souvent bien plus avantageux pour l’artisan qu’il ne l’est pour son client. Si les tarifs de l’artisan sont donc moins élevés, la « remise » faite au client n’est donc pas si avantageuse que cela…

À savoir : de manière générale, nous vous déconseillons de travailler avec une entreprise de BTP qui vous propose de faire un chantier au black. C’est souvent la preuve d’un manque de professionnalisme.

Artisan et travail au noir : les risques

Nous l’avons vu, le chantier au black est généralement plus attractif pour l’entreprise du bâtiment que pour son client. En effet, il ne faut jamais oublier qu’employer un artisan au noir vous expose à de nombreux risques et désavantages, que nous allons détailler ici :

Artisan non déclaré : pas toujours des pros

En premier lieu, il faut garder à l’esprit qu’un artisan non déclaré est souvent un artisan sans qualifications.

Si votre professionnel du bâtiment (plombier, peintre, électricien, maçon, etc.) a une structure déclarée, c’est déjà un signe qu’il est compétent et expérimenté. Cela vous permet par ailleurs de vous renseigner sur son entreprise et de trouver les avis de ses précédents clients.

Lorsque votre artisan n’a pas de structure professionnelle, vous n’avez aucun moyen de savoir s’il est compétent et s’il connaît son métier. Vous encourrez ainsi le risque de tomber sur un mauvais artisan, voire sur un escroc.

Travail au black : ni assurance, ni preuve

Risque plus élevé encore, faire appel à une entreprise du bâtiment au black ne vous offre aucune garantie :

  • Si le chantier est mal réalisé ou n’est pas réalisé, vous ne pourrez pas vous retourner contre votre artisan.
  • En cas de malfaçon, vous ne pourrez pas profiter de l’assurance décennale, et devrez vous-même couvrir tous les dégâts.
  • Si une malfaçon entraîne des dégâts importants sur votre logement, votre assurance pourra vous juger comme seul responsable, et refuser de vous couvrir.
  • Si l’artisan se blesse sur le lieu du chantier, vous pourrez être tenu comme responsable.

Il faut bien comprendre que sans devis ni facture, vous n’aurez aucun recours contre votre artisan si vous avez le moindre problème.

Il va sans dire que faire appel à un électricien au black ou confier un chantier important à une entreprise non déclarée vous fait donc courir de gros risques, qui ne valent en rien les quelques « économies » réalisées sur le prix des travaux.

Artisan non déclaré : aucune aide financière

Enfin, il ne faut pas non plus oublier que payer un artisan au noir ne vous permet de bénéficier d’aucune aide financière ou subventions.

Sans facture de travaux, vous ne pourrez pas prétendre à des aides comme :

  • L’éco prêt à taux zéro,
  • Le crédit d’impôts pour la transition énergétique,
  • La prime énergie, etc.

Un organisme de prêt pour travaux pourrait également vous refuser un crédit si vous ne disposez pas d’une facture, seule preuve que vous avez bien effectué des travaux chez vous.

Travail dissimulé : sanction

Pour en finir sur ce point, il ne faut pas non plus oublier que le travail dissimulé est illégal, et peut vous exposer à des sanctions.

Une personne ayant recours au travail au black peut se voir condamnée à une peine allant jusqu’à 3 ans d’emprisonnement, et 45 000 euros d’amende. La peine peut aller jusqu’à 5 ans et 75 000 euros d’amende si l’artisan est mineur.

Vous comprenez dès lors qu’un chantier au black reste extrêmement risqué pour l’employeur. Si vous avez besoin de faire réaliser des travaux, le mieux reste donc de faire appel à des sociétés déclarées et reconnues.

Si vous le souhaitez, le formulaire en bas de cette page vous permet de recevoir différents devis d’artisans déclarés, pour tous vos travaux.

Vous savez désormais tout sur le sujet du chantier au noir. Pour encore plus d’infos sur vos travaux, n’hésitez pas à consulter notre page dédiée au règlement d’un litige avec un artisan.