Prix du fioul domestique

Prix du fioul domestique
Noter cet article

fioul

Remplissage d’une cuve à fioul.

S’il tend à devenir moins populaire, le fioul reste une solution de choix pour chauffer une maison ou son eau chaude sanitaire. La raison principale pour laquelle le fioul garde encore une place prépondérante sur le marché est son prix. Ce prix est pourtant très variable, et vous vous étonnez souvent des écarts enregistrés. Afin que vous puissiez comprendre l’évolution du prix du fioul, nous vous dévoilons tous les paramètres qui influent sur le cours du fioul, sans oublier nos bons conseils pour négocier le fioul au meilleur prix.

Statistiques autour du fioul domestique en France

Environ 10 millions de français dépendent encore du fioul pour se chauffer et pour obtenir de l’eau chaude. Les maisons individuelles sont les plus concernées puisqu’elles sont 3,6 millions contre 1 millions de logements collectifs.

La région Rhône-Alpes est en tête, suivie de l’Île-de-France avec respectivement 548 851 et 521 431 logements. En moyenne, un foyer utilisant du fioul domestique recourt à environ 2m3 ou 2000L de combustible par an.

Info : 9,82 millions de logements optent pour un chauffage au gaz, 8,75 millions pour un chauffage électrique, 3,12 millions pour le bois de chauffage et seulement 0,55 million pour le GPL ou Gaz pétrolier liquéfié.

Les facteurs de fluctuation du prix du fioul

Rien qu’entre le 28 mars et le 4 avril 2018, le prix du fioul est passé de 829€ à 833€ pour 1 m3.

En 2017, le prix était encore à 764€. Alors pourquoi autant de fluctuation ?

La raison principale de la hausse du prix du fuel est la taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques ou TICPE.

D’autre part, chaque région applique également des tarifs différents, ce qui peut entraîner de grandes disparités de prix.

La TICPE, premier responsable des hausses de prix en 2018

Issus de produits pétroliers, le fioul domestique est naturellement taxé par la TICPE.

Pour l’année 2017, la TCIPE s’élevait à 142,68€/m3 de fioul. Depuis 2018, elle est passée à 187,44€, soit une hausse de 44,81€/m3. D’autres hausses sont également à prévoir jusqu’en 2022.

La hausse de la contribution climat-énergie participe également à la hausse du prix du fioul. De 30,50€ la tonne de CO2 en 2017, elle est passée à 44,60€ depuis 2018 avec une prévision de hausse annuelle de 10,40€.

L’ensemble des taxes constituent environ 25% du prix du fioul domestique.

Fioul domestique, produit pétrolier indexé au prix du baril de pétrole

Le prix du fioul dépend généralement du cours du pétrole brut. La France important la majorité des produits pétroliers en mer du nord, le prix du Brent influe considérablement sur le prix du fuel en France.

Prix du fioul, selon les régions

Le prix du fioul obéit aux lois de l’offre et de la demande. Les régions qui utilisent le plus le fioul pour le chauffage sont les régions où ce produit est le plus cher.

Avec une faible demande en basse Normandie, le prix moyen pour 1000L de fioul domestique est de 823€ contre 849€ en Rhône-Alpes.

C’est en Champagne Ardenne qu’est enregistré le prix le plus élevé avec une moyenne de 860€ pour 1000L.

Le fioul domestique et le chèque énergie

Le chèque énergie initié par la ministre Ségolène Royale en 2014 et adopté en 2015 permet de financer une partie du prix du fioul mais aussi les travaux de rénovation énergétique lorsque ces travaux sont réalisés par une entreprise bénéficiant d’une certification RGE.

Néanmoins, cette aide est soumise à quelques conditions, notamment un plafond de revenus. Sont principalement visés les foyers les plus modestes.

Info : pour le moment, le chèque énergie varie de 48 à 227€ mais une revalorisation de 50€ est attendue pour 2019.

Les astuces pour profiter des meilleurs prix du fioul

Afin de profiter de bons prix, il existe plusieurs astuces, acheter à l’avance, acheter groupé. Bien sûr, la meilleure astuce pour avoir les bons prix est de comparer avant d’acheter.

L’achat anticipé, la meilleure façon d’obtenir un bon prix du fioul

L’achat anticipé consiste à se fournir en fioul domestique pendant les périodes creuses. Les prix sont au plus bas pendant l’été puisque la demande est très faible.

Si la majorité des Français achètent leur fioul deux fois par an, l’achat en une fois permet de réaliser une économie conséquente, à condition bien évidemment que vous disposiez d’une cuve de stockage suffisante.

Remarque : n’attendez pas d’être en rupture de stock pour faire votre commande, car les livraisons en urgence coûtent toujours plus chères.

L’achat groupé, pour bénéficier de rabais

Il existe des initiatives communales qui vous permettent de passer vos commandes de façon groupée afin de bénéficier de meilleurs tarifs auprès des distributeurs.

En effet, en effectuant une livraison groupée, les frais de livraison sont moins importants. De plus, cela vous permet d’obtenir quelques rabais pour les grosses commandes.

Info : l’économie réalisée en optant pour un achat groupé est d’environ 20€ pour 1000L.

Toujours comparer avant d’acheter

La dernière astuce et sans doute la plus importante pour profiter des meilleurs prix est de comparer avant d’acheter.

Contrairement à l’électricité ou le gaz, vous n’êtes pas tenu de souscrire un abonnement.

Vous pouvez donc librement changer de fournisseur à chaque livraison. Il existe de nombreuses plateformes en ligne qui vous permettent de comparer gratuitement les prix du fioul domestique de votre région.

Attention : les frais de livraison peuvent gonfler le prix final de votre fioul domestique. Autant que possible, choisissez le fournisseur le plus près de chez vous pour réduire au minimum les frais de livraison.

Précautions à respecter avec le fioul domestique

Il est peu conseillé d’utiliser immédiatement le fioul après la livraison de ce dernier.

Il convient d’attendre au moins 2h après la livraison avant de rallumer votre chaudière à fioul, le temps pour le combustible de se décanter.

Le fioul dans la cuve doit également être maintenu à un bon niveau. Les impuretés du fond de cuve peut en effet générer d’important gaz nocifs responsables de plus de 22000 accidents par an en France, dus notamment à de l’intoxication au monoxyde de carbone.

Vérifiez également du bon état de la souche de cheminée et du conduit de cheminée pour permettre l’évacuation convenable des émanations toxiques.