Souche de cheminée : prix et installation

Souche de cheminée : prix et installation
Noter cet article

souche cheminée

cheminée et sa souche sur le toit d’une maison.

La souche de cheminée n’est autre que la partie visible de la cheminée sur le toit. Elle reçoit d’ailleurs une autre appellation, celle de sortie de cheminée ou encore sortie de toit. Contribuant à l’esthétique de la maison, la souche de cheminée a surtout une mission technique, celle d’évacuer convenablement les fumées d’un système de chauffage au bois. Son prix doit donc être pris en compte dans l’ensemble du prix des travaux de chauffage, prix qui varie en fonction des modèles, du style. Il existe surtout une règlementation strict qui entoure la sortie de cheminée. Voyons tout cela ensembles…

Les règles impératives en matière de souche de cheminée

La hauteur et le positionnement d’une souche de cheminée sont loin d’être anodins. En ce qui concerne les chauffages au bois, les sorties de toit doivent respecter la norme DTU 24.1 fumisterie qui prévoit le dimensionnement de la sortie de cheminée. (Pour faire une demande, remplissez le formulaire en bas de page)

L’orientation doit également permettre l’évacuation optimale de la fumée pour éviter tout risque de refoulement à l’intérieur de la maison.

La hauteur de la souche de cheminée

Pour construire une cheminée reliée à un système de chauffage à bois, la norme DTU 24.1 prévoit notamment que la souche de cheminée doit dépasser d’au moins 40cm le faitage d’un toit en pente. Pour une toiture terrasse, cette hauteur est élevée à 1,20m.

Si des constructions avoisinent le conduit à moins de 8m, la souche doit absolument dépasser ces constructions, de façon à ne pas perturber vos voisins tout en favorisant l’évacuation.

L’orientation et le placement de la souche de cheminée

Quant à l’orientation de la souche, elle ne doit pas être directement exposée au vent. L’idéal est que le regard de la souche soit parallèle au vent pour créer une pression qui va aspirer la fumée de façon naturelle.

Le placement de la souche de cheminée est tout aussi important. Sur un toit à double pente, installez de préférence la souche du côté de la pente dépressionnaire afin d’éviter que le vent dominant ne le fragilise au risque de l’arracher ou le faire tomber. Néanmoins, il est tout à fait possible que la souche soit à cheval sur le faitage.

Remarque : dans certaines communes, l’installation d’un système anti-refoulement des fumées est obligatoire. Informez-vous auprès de votre circonscription pour choisir le bon modèle de sortie de cheminée.

Dimensions et formes des souches de cheminée

Les souches de cheminée les plus fréquentes sont carrées ou rectangulaires. Elles sont à simple ou double sortie, avec ou sans chapeau. Dans un style plus contemporain, la souche est aussi disponible avec des formes plus arrondies, la plupart du temps en acier inoxydable.

Les souches carrées standards sont de 40x40cm. Pour les souches rectangulaires, les dimensions standards sont de 40x45cm. Il est ensuite possible de personnaliser ces dimensions en fonction du chauffage pris en charge ou pour adopter un style particulier.

Prix d’une sortie de cheminée

Le prix d’une sortie de toit varie considérablement selon ses caractéristiques. De 700€, le prix d’une sortie de toit peut grimper jusqu’à 2500.(Demandez des devis gratuits pour votre cheminée)

Les souches de cheminée préfabriquée de milieu de gamme

Ces souches sont fabriquées en usine et il suffit de les assembler et à raccorder avec votre conduit de cheminée en suivant les instructions. Leur procédé de fabrication permet l’adaptation à tout genre de couverture et quelle que soit la pente du toit.

La souche de cheminée préfabriquée est la solution la plus simple lorsque vous désirez réaliser les travaux par vos propres soins.

La souche maçonnée, la plus chère mais la plus esthétique

Ce genre de souche est de loin la plus aboutie puisqu’elle est confectionnée sur place pour être en adéquation totale avec le style de la maison. Le prix de cette souche est aussi la plus chère :

  • Le coût des boisseaux en brique revient à environ 1200 €.
  • Pour le chevêtre qui relie la sortie de cheminée à la charpente, comptez 700 €.
  • Pour l’étanchéité, le prix est autour de 400€ et le chapeau 150 €.

Une souche maçonnée, fourniture et main d’œuvre comprises, coûte environ 2450 €. Si vous désirez réaliser d’autres travaux de maçonnerie, vous pouvez obtenir des devis en visitant cette page.

Important : l’installation d’un système anti refoulement peut accroitre le prix de la souche. Un simple aspire fumée coute environ 50€ tandis qu’un dispositif régulateur peut aller jusqu’à 500€.

Mise en place de la souche de cheminée

Une souche maçonnée est réalisée avec des briques ou des briquettes raccordée aux boisseaux. Pour savoir comment monter convenablement un mur en brique, appuyez-vous sur nos conseils ici.

Les étapes suivantes consistent à poser une souche de cheminée préfabriquée, des travaux bien plus à la portée de tous.

Fixation de l’embase d’étanchéité de la souche

L’embase d’étanchéité est le support de la souche de cheminée. Avec une couverture en tuile ou en ardoise, ce support métallique doit être fixé au liteau de façon à assurer sa stabilité.

L’embase d’étanchéité suit le même principe de pose que pour la couverture, c’est-à-dire en dessous d’une tuile pour la partie la plus haute et au-dessus d’une autre sur la partie plus basse, afin justement d’assurer l’étanchéité de la cheminée et du toit.

Installation de la souche de cheminée

La souche de cheminée vient ensuite se poser sur le support. L’emboitement se fait automatiquement. Assurez-vous simplement que la sortie de toit soit parfaitement verticale.

Utilisez un niveau et ajustez la sortie de toit si nécessaire à l’aide de la grille de réglage. La fixation de la souche se fait grâce à une barre perforée qui vient en contre appui en dessous de la charpente.

Une tige filetée fixe le tout à cette barre pour la solidariser entièrement avec la charpente. Une souche bien fixée peut résister à des vents jusqu’à 160Km/h.

NB : si une souche métallique pèse en moyenne une vingtaine de kilo, une souche à finition briquette peut être plus lourde, nécessitant le recours à un système de levage.

L’état de la souche doit être vérifié à chaque ramonage de cheminée. Les vérifications portent notamment sur l’étanchéité de la souche. Les réparations peuvent être effectuées soi-même lorsque les dégâts sont peu importants, à l’aide notamment de plâtre pour combler d’éventuelles fuites.