Réaliser le tubage d’une cheminée : prix et conseils

Réaliser le tubage d’une cheminée : prix et conseils
Noter cet article

tapage d'une cheminée

Ramoneur réalisant le tapage d’une cheminée.

Vous envisagez de rénover une cheminée ancienne ? Dans ce cas, il va certainement falloir envisager de tuber une cheminée. Si le conduit maçonné de votre cheminée est trop ancien ou n’est plus aux normes, le tubage d’une cheminée va en effet permettre de réhabiliter votre cheminée. Mais de tels travaux ne se réalisent pas n’importe comment. Voici tous nos conseils et nos infos sur la réalisation du tubage de votre cheminée.

Principe et utilité du tubage d’une cheminée

Si vous avez hérité d’une cheminée ancienne ou non fonctionnelle, vous allez devoir réfléchir à sa rénovation si vous souhaitez profiter de votre méthode de chauffage au bois.

Or, la rénovation d’un conduit de cheminée ancien passe très souvent par le tubage de la cheminée.

Tuber une cheminée consiste à passer un tube dans le conduit maçonnée d’une ancienne cheminée. De cette manière, le tube va permettre de prendre la place de l’ancien conduit de cheminée, devenu trop vétuste ou inefficace.

Pourquoi tuber une cheminée ?

Bien souvent, rénover son conduit de cheminée est bien moins coûteux que de poser une cheminée neuve.

De manière générale, le tubage d’une cheminée va permettre de remplacer un conduit de cheminée maçonné :

  • Qui est trop large, et donc plus aux normes.
  • Qui est fissuré ou a perdu son étanchéité (et laisse donc pénétrer la fumée dans la maison).
  • Qui n’est pas suffisamment isolé.

Le tubage d’une cheminée sera également indispensable dans le cadre de la pose d’un insert de cheminée, c’est-à-dire dans la situation où vous souhaitez transformer une cheminée à foyer ouvert en cheminée à foyer fermé.

À savoir : un tubage ne peut être réalisé que dans un conduit de cheminée en bon état général. S’il y a risque d’écroulement du conduit actuel, il sera indispensable de rénover en premier lieu la maçonnerie avant de chercher à tuber.

Le tubage de cheminée obligatoire

Si bien souvent, tuber sa cheminée est une décision du propriétaire qui souhaite réhabiliter sa cheminée, il peut également s’agir d’une opération obligatoire si vous souhaitez assurer le bon fonctionnement de votre cheminée.

De manière générale, le tubage d’une cheminée sera indispensable :

  • Lors de la réalisation d’un insert de cheminée,
  • Lors de la pose d’un chauffage au bois,
  • Lors de la conception d’une cheminée à foyer ouvert.

L’ensemble des solutions de chauffage au bois modernes vont nécessiter de tuber la cheminée, sans quoi l’ancien conduit maçonné risque de s’encrasser trop rapidement ou le tirage de la cheminée risque d’être mauvais.

Comment tuber une cheminée ?

Il faut savoir qu’une opération de tubage doit respecter certaines normes importantes, et obéir à différentes règles.

Nous avons détaillé pour vous les éléments à respecter, et les étapes à suivre pour tuber une cheminée :

Les règles à suivre pour tuber une cheminée

En premier lieu, il faut garder à l’esprit que le tubage doit absolument respecter les règles suivantes :

  • Le conduit de cheminée ancien doit être parfaitement stable et en bon état. À défaut, une rénovation de la maison sera nécessaire.
  • Il est impératif de ramoner le conduit de cheminée (voir nos conseils) avant le tubage.
  • Un tubage de cheminée doit recouvrir l’intégralité du conduit, et pas seulement une partie.
  • Un tubage ne permet pas de mettre aux normes un conduit de cheminée trop dévoyé (trop incliné). Si votre conduit de cheminée maçonné n’est pas aux normes, il sera nécessaire de le remplacer.
  • Le conduit doit être équipé d’un chapeau, et couvert par une plaque d’étanchéité, qui assure son bon fonctionnement.

L’idéal reste de faire un diagnostic de votre conduit de cheminée avant les travaux, pour être certain des normes à respecter, du tubage à sélectionner et de la nature des travaux à réaliser.

Bien entendu, mieux vaut confier le tubage d’une cheminée à un professionnel pour être certain de bien respecter l’ensemble des normes.

Choisir le bon tube

Il existe un grand nombre de tubes, plus ou moins adaptés aux dimensions et à la forme de votre conduit de cheminée. Le diagnostic de votre conduit va vous permettre de déterminer le tube le plus adapté à votre cheminée.

Vous aurez principalement le choix entre deux modèles :

  • Le conduit flexible : est un tube flexible adapté aux conduits de cheminée avec dévoiement (c’est-à-dire non droit). Il se pose sans aucun raccordement.
  • Le conduit rigide : est un tube adapté aux conduits de cheminée droit. Il se pose en différentes pièces, avec raccordements.

Le tubage de la cheminée

Une fois le diagnostic réalisé et le modèle de tubage choisi, les travaux doivent se dérouler comme suit :

  • Il est impératif de lire la notice du fabriquant avant les travaux, de manière à respecter les consignes de pose.
  • Le tubage doit être assemblé en fonction des dimensions de votre conduit actuel. Il est impératif d’utiliser uniquement des raccords du même fabriquant, et de vérifier la compatibilité entre les raccords et le tube.
  • Avant la pose, ayez le réflexe de retirer le chapeau de la cheminée.
  • Le tubage doit être fixé dans le bon sens. Un tube de cheminée a un sens, qu’il est impératif de respecter pour assurer son bon fonctionnement.
  • Si le tube est rigide (dans le cadre d’une cheminée droite), il est forcément inséré par le bas de la cheminée. Le tubage est alors assemblé progressivement, au fur et à mesure qu’on le glisse vers le haut.
  • Si le tube est flexible (dans le cadre d’un conduit de cheminée dévoyé), il sera nettement plus simple de l’insérer par le haut.
  • Un collier de fixation doit être fixé sur le tube à ses deux extrémités.
  • Le tube doit être prolongé d’un chapeau pare-pluie.

Pour être certain du bon fonctionnement de votre cheminée ou de votre chauffage au bois, vous aurez compris que l’idéal est de confier ce type de travaux à des installateurs spécialisés.

Tubage d’une cheminée : méthode vidéo

Besoin d’autres informations pour tuber une cheminée ? Dans ce cas, la vidéo suivante vous donne de nombreuses explications et vous guide pas à pas dans vos travaux :

Une fois vos travaux terminés, n’oubliez pas que le tubage de votre conduit ne vous dispense pas du ramonage régulier de votre cheminée ! N’hésitez pas à cliquer sur ce lien pour en savoir plus sur le coût de ramonage de votre cheminée.