Le poêle de chauffage rencontre actuellement un franc-succès. Outre ses performances accrues, ce chauffage contemporain a également su s’adapter pour se fondre dans tout type de décoration. Parmi les différents types de poêle, le poêle à granulés offre sans doute le meilleur compromis. Mais avant de connaître son prix, il convient de savoir le fonctionnement du poêle à granulés.

Demandez gratuitement des devis pour vos travaux de chauffage

Le fonctionnement du poêle à granulés

Le poêle est un chauffage à combustion. La chambre brûle du bois pour générer et distribuer la chaleur. Néanmoins, le poêle n’utilise pas du bois classique, mais des granulés, également appelé pellets. Il est piloté par un équipement électronique de pointe afin d’accroître ses performances.

Un poêle alimenté par des granulés de bois calibrés

Les granulés sont des combustibles fabriqués à partir de copeaux de bois issus de résidus de sciures. La transformation suit un parcours rigoureux. Les copeaux sont déshydratés avant d’être broyés. Il en ressort des granulés de dimension de 60 mm de longueur et de 6 mm de diamètre à fort pouvoir calorifique. En effet, les granulés fournissent entre 4,7 à 5,3 kWh/kg de chaleur.

Comparaison : 1 kg de granulés fournit une chaleur équivalente à celle fournie par 0,5 L de fioul domestique.

Un poêle à fonctionnement automatisé

Le poêle à granulés, contrairement au poêle à bûche ordinaire, est entièrement autonome. Le poêle est équipé d’un réservoir contenant le combustible. Un mécanisme de vis sans fin alimente progressivement la chambre de combustion. Vous n’avez pas besoin d’alimenter le poêle à longueur de journée, il le fait seul et automatiquement. Un dispositif électronique calcule la quantité de granulés nécessaires pour atteindre le niveau thermique désiré. Le poêle à granulés est ainsi à la fois autonome et économique.

Rendement : le poêle à granulés affiche un rendement compris entre 85 et 100 %.

Les types de poêle à granulés

Les différents types de poêle à granulés se distinguent essentiellement par le système de diffusion de la chaleur. Un poêle à granulés peut être, soit à convection naturelle, soit à convection forcée. Certains modèles offrent la possibilité de distribuer la chaleur dans plusieurs pièces, grâce à un réseau de canalisation.

Le poêle à granulés à convection naturelle

Ce premier type de poêle diffuse la chaleur par convection. Le poêle réchauffe l’air ambiant qui gagne progressivement toute la pièce. C’est le poêle le plus discret. Néanmoins, le poêle à granulés à convection convient uniquement à de petites pièces. Il constitue le plus souvent un chauffage d’appoint. C’est surtout le modèle de poêle à granulés le plus abordable. Cliquez également ici pour découvrir des conseils sur le choix d’un chauffage d’appoint économique.

Conseil : pour en tirer meilleur profit, il faut choisir avec soin l’emplacement du poêle à granulés à convection.

Le poêle à granulés ventilés

Ce deuxième type de poêle fonctionne toujours sur la base de la convection. Mais pour diffuser plus rapidement la chaleur, il est équipé d’un ventilateur. Il souffle ainsi de l’air chaud. Le dispositif de soufflerie peut être :

  • Frontale : l’air chaud est dirigé devant le poêle. Si la diffusion de la chaleur est plus rapide, elle est moins agréable, souvent avec une sensation de grille-pain.
  • Sur le dessus : l’air est orienté vers le haut pour un chauffage indirect et progressif. Le poêle à granulés avec soufflerie sur le dessus procure un bien meilleur confort thermique.

Bémol : plus performant, certes, le poêle à granulés ventilé a un petit bémol : le bruit permanent du ventilateur.

Le poêle à granulés canalisable

Il fonctionne comme un chauffage central puisqu’il chauffe plusieurs pièces grâce à un réseau de canalisation. Le poêle à granulés canalisable est équipé d’un ventilateur central et de plusieurs ventilateurs pouvant être réglés indépendamment. Son installation nécessite l’intervention d’un professionnel, ce qui accroît encore plus son coût déjà plus élevé que d’autres modèles.

Critères de choix du poêle à granulés

La puissance est le premier élément déterminant le choix d’un poêle à granulés. Mais au-delà de ce critère, tenez également compte de la capacité de stockage qui détermine l’autonomie du poêle. Quant à l’esthétique, tout est question de goût et de couleur.

La puissance du poêle à granulés

Il est impératif de choisir un poêle adapté au logement à chauffer. Un poêle trop faible ne satisfera pas aux besoins en chauffage. Un poêle trop puissant qui tourne au ralenti risque, quant à lui, de s’encrasser rapidement. Choisissez la puissance adaptée et nécessaire pour un confort optimal, une consommation raisonnable et un poêle durable. La puissance dépend de l’état de la maison, plus précisément du niveau de l’isolation du logement :

  • Nouveau logement répondant aux normes RT2012 : puissance moyenne de 60W/m2.
  • Logement ancien ayant subi une rénovation énergétique : puissance moyenne de 100W/m2.
  • Maison non isolée : puissance à définir après un bilan énergétique.

La capacité de stockage du poêle à granulés

Cette capacité varie d’un modèle à un autre. Le réservoir d’un poêle à granulés, situé sur le dessus, peut accueillir entre 15 et 35 kg de combustible. Selon la puissance du poêle, la consommation va de 1 à 1,5 kg par heure. Le poêle ne fonctionnant pas de façon constante, un réservoir de 15 kg permet généralement de chauffer une maison pendant une journée. Avec un réservoir de 35 kg, vous ne répétez cette opération que tous les 2 jours.

Info prix granulés : selon sa qualité, le prix d’un sac contenant 15 kg de granulés évolue entre 4,5 € et 5,2 €.

Demandez des devis gratuits pour estimer vos travaux

Les options pratiques

Les fabricants misent surtout sur les options pour se distinguer des autres. Parmi les options les plus intéressantes, il y a :

  • La programmation qui permet le déclenchement automatique du poêle sur une plage horaire prédéterminée. Pensez également à installer un thermostat d’ambiance pour améliorer le chauffage de votre maison.
  • Le mode économie d’énergie qui assure un chauffage minimal, peu énergivore lorsque le logement est vide.
  • La commande à distance qui permet de contrôler le poêle à distance via une application mobile. Le poêle à granulé est alors connecté au réseau domotique de la maison.

Ces options se répercutent bien évidemment sur le prix du poêle à granulés. Chaque option augmente progressivement le tarif.

Conseil : limitez les options à celles qui vous sont réellement utiles.

Prix des poêles à granulés

Le prix du poêle à granulés varie donc considérablement. Il va de 1 500 € pour les modèles basiques, à 3 500 € pour les modèles de pointe. Ce sera principalement la puissance qui va déterminer ce prix. Néanmoins, les autres critères mentionnés ci-dessus impacteront également sur le prix du poêle. À vous donc de choisir le poêle à granulés répondant à vos besoins et surtout à votre budget.