Prix d’un agrandissement de maison

Prix d’un agrandissement de maison
Noter cet article

agrandir maison

Agrandissement d’une maison avec une véranda.

Un agrandissement de maison peut être pertinent en de multiples occasions. La famille qui s’agrandit avec l’arrivée du petit dernier, l’envie d’avoir une pièce dédiée à la détente, le besoin d’augmenter l’espace intérieur, l’envie de profiter d’une véranda…. Quelle que soit votre raison principale, il reste cependant essentiel de bien vous informer sur le prix d’une extension de maison. Mais comment déterminer le budget nécessaire pour agrandir sa maison ? Faisons le point sur le prix d’une extension de maison au m².

Prix d’une extension de maison en fonction des travaux

Trois options principales s’offrent à vous pour agrandir votre maison :

  • L’extension contiguë (ou agrandissement de maison),
  • L’extension par surélévation,
  • Le réaménagement des combles.

Le prix d’un agrandissement de maison dépend directement de la solution choisie. On considère que le prix d’une extension de maison se situe entre 1000 et 3000 euros. Mais étudions plus en détail chaque type d’agrandissement de maison.

Prix d’un agrandissement de maison

L’agrandissement de maison (aussi appelée “extension contiguë) est la méthode d’agrandissement la plus évidente. Elle consiste à étirer la maison sur les côtés, à travers :

  • Une extension de maison maçonnée,
  • Une extension de maison en bois,
  • Ou encore une véranda.

L’agrandissement de maison permettra ainsi de garder une structure de plain-pied, ou de ne pas toucher à la toiture dans le cas d’une maison qui dispose déjà d’étages. L’extension latérale n’est toutefois possible que si vous disposez de la place nécessaire sur votre terrain (et si ce même terrain est constructible), puisque votre extension de maison entamera forcément votre jardin.

Le prix d’une extension de maison se situe généralement entre 1000 et 1500 € du m².(Comparez gratuitement les tarifs des constructeurs de votre région pour votre projet d’extension!) On peut ainsi le rapprocher au coût d’une construction neuve. Il est cependant possible de diminuer légèrement ce coût si vous optez pour une extension préconçue, par exemple une extension à ossature bois ou une véranda.

Remarque : cet article vous donnera de plus amples informations sur le prix d’une véranda, si c’est le modèle d’extension qui vous intéresse.

Prix d’une surélévation de maison

Lorsque la superficie de votre terrain ne vous permet pas d’envisager une extension latérale, vous pouvez songer à la surélévation de maison. La surélévation consiste à construire un étage supplémentaire, par dessus la toiture. On construit à cet effet :

  • Une surélévation de maison maçonnée : si les fondations peuvent supporter son poids.
  • Ou une surélévation de maison à ossature bois: le bois est l’option la plus courante, car il pèse moins sur les fondations existantes.

En moyenne, le prix d’une surélévation de toiture se situe entre 1800 et 3000 € du m². C’est une solution extrêmement coûteuse, car elle nécessite de retirer la toiture, puis de la positionner à nouveau. En contrepartie d’un effort financier plus accru, cette extension a cependant l’avantage de ne pas réduire la surface de votre jardin.

Prix d’un aménagement des combles

Une autre option pour agrandir l’espace intérieur d’une maison consiste à réaménager l’existant. La majorité des maisons actuelles disposent d’un comble qu’il est tout à fait possible de réaménager pour accueillir une chambre supplémentaire, voire un appartement indépendant.

Le coût d’aménagement des combles est généralement moins élevé, puisqu’il n’implique pas de travaux de gros œuvres. En moyenne, le tarif d’aménagement des combles se situe entre 500 et 1000€ du m².

Cette solution est clairement la moins onéreuse, mais tous les combles ne peuvent pas forcément être aménagés. Par ailleurs, l’espace obtenu à travers l’aménagement des combles reste limité par nature.

Remarque : il existe d’autres solutions d’agrandissement moins évidentes, dont l’excavation, qui consiste à agrandir votre maison par le sous-sol. Mais l’extension par le sous-sol s’avère extrêmement technique, et donc particulièrement coûteuse.

Prix d’un agrandissement de maison en fonction des matériaux

Brique, parpaing, bois ou acier… Le choix des matériaux utilisés aura une influence considérable sur le prix de l’agrandissement d’une maison. Pour vous guider, voici un tableau comparatif des prix d’une extension de maison.

Profitez-en pour découvrir les avantages et les limites des différentes solutions d’extension de maison :

Matériaux utilisés pour l’extension

Avantages

Inconvénients

Prix

Parpaing

  • Solidité
  • Facilité de montage
  • Résistance au gel et au feu
  • Mauvaise isolation
  • Structure plus lourde
De 1500 à 2500 €/m²

Brique

  • Esthétique
  • Durabilité
  • Excellente inertie
  • Nécessité de renfort d’isolation
  • Nécessité d’entretien régulier
De 2000 à 3000 €/m²

Bois

  • Esthétique
  • Ecologique
  • Excellent isolant
  • Légèreté
  • Matériau plus capricieux
  • Coût d’entretien plus élevé
De 1000 à 2000 €/m²

Acier

  • Robustesse
  • Légèreté
  • Facilité de réalisation
  • Moins esthétique
  • Renfort d’isolation plus important
De 1800 à 3000 €/m²(Faites chiffrer gratuitement votre projet en cliquant ici!)

Important : lorsque l’extension porte la surface de votre maison à plus de 150 m² (extension comprise), il faut impérativement recourir à un architecte, dont les honoraires viendront s’additionner au coût précédemment cité. Le tarif d’un architecte revient généralement à 10% du coût total des travaux.

Les aides disponibles pour financer un agrandissement de maison

Il existe quelques dispositifs qui peuvent vous aider à financer votre projet d’agrandissement de maison. Vous pouvez notamment prétendre :

  • Aux aides de l’ANAH ou Agence nationale de l’habitat sous formes de subventions pour les travaux d’amélioration du logement. Ces aides s’accompagnent toutefois de conditions strictes, à découvrir en lisant notre article qui y est dédié.
  • Au crédit d’impôt transition énergétique pour financer une partie des travaux qui touchent à la performance énergétique du bâtiment, isolation, chauffage, fenêtre, etc.
  • Au prêt à taux zéro ou PTZ qui vous soulage des intérêts si vous recourez au crédit pour financer votre projet d’agrandissement.

Ces aides et subventions peuvent prendre en charge une grande partie du budget d’agrandissement de votre maison.

Quelles démarches pour agrandir sa maison ?

Il est tout aussi impératif de connaitre et de respecter les démarches administratives concernant l’agrandissement de maison. Selon le cas, vous devrez soit déposer une déclaration préalable de travaux soit demander un permis de construire.

Agrandissement de maison et déclaration préalable de travaux

Lorsque la surface nouvellement créée est de moins de 20 m², vous devez impérativement déposer une déclaration de travaux auprès de la mairie. La mairie dispose d’un mois pour étudier le dossier, mais le préfet peut contester une déclaration de travaux dans les deux mois de son acceptation.

Il est préférable d’attendre au moins 3 mois après le dépôt de la déclaration préalable avant de débuter les travaux. De cette manière, vous êtes sûr que personne ne pourra contester vos travaux.

Remarque : un agrandissement de maison qui n’augmente pas la surface habitable de plus de 5 m2 ne nécessite aucune démarche spécifique.

Extension de maison et permis de construire

L’obtention d’un permis de construire est nécessaire lorsque l’agrandissement crée une surface supplémentaire de plus de 20 m² :

  • Le dossier est déposé auprès de la mairie de la situation géographique de la maison concernée.
  • L’administration locale dispose d’un délai de deux mois pour instruire la demande de permis.
  • Le préfet disposera de 2 mois supplémentaire pour contester la légalité du permis délivré.

Il est essentiel de respecter les formalités d’une extension de maison, sans quoi vous pourriez être contraint de démolir, à vos frais, votre agrandissement de maison.

Remarque : déclaration préalable et permis de construire n’engagent en principe aucun frais. Toutefois, il n’est pas rare que la constitution du dossier par un professionnel du bâtiment génère des frais supplémentaires. C’est particulièrement important pour le permis de construire, qui peut s’avérer très délicat à créer.

Selon le type d’extension auquel vous recourez et les matériaux que vous allez utiliser, le coût de l’agrandissement de votre maison sera donc compris entre 500 et 3000 € du m² en moyenne. Pour disposer d’un budget encore plus précis, le mieux sera cependant de demander plusieurs devis pour extension de maison, en remplissant le formulaire situé en bas de cette page. Il vous permet de recevoir gratuitement jusqu’à cinq devis pour un agrandissement de maison.