Les pompes à chaleur sont des dispositifs utilisés dans les maisons pour obtenir du chauffage et de l’air conditionné. Ces appareils sont utilisés en hiver comme en été. Il en existe différents types parmi lesquels la pompe à chaleur air-air dont nous allons suivre les étapes d’installation.

La configuration de l’unité intérieure de la pompe à chaleur

Avant de procéder à l’installation d’une pompe à chaleur air-air, vous devez déjà avoir pris quelques précautions. Il convient dans un premier temps de choisir un emplacement central et dégagé pour monter l’unité intérieure. Ensuite, vous devez percer un trou dans le mur. Celui-ci servira à alimenter les tuyaux de l’unité intérieure à l’unité extérieure.

Montez maintenant l’unité à 2,1 m du sol et assurez-vous qu’il y ait au moins 15 à 30 cm d’espace ouvert de chaque côté de celle-ci. C’est pour assurer une meilleure circulation de l’air. Une fois que vous avez fini tout ceci, fixez la plaque de montage au mur intérieur. Ensuite, percez un trou de 7,6 cm à travers le mur qui permettra d’alimenter les tuyaux à l’extérieur. Vérifiez que la connexion électrique est bien établie sur l’unité intérieure. Faites passer les tuyaux ainsi que les câbles dans le trou du mur, et connectez-les à l’unité. Enfin, fixez l’unité intérieure à la plaque de montage.

L’installation du conducteur extérieur d’une pompe à chaleur air-air

C’est la deuxième étape de l’installation de la pompe à chaleur air-air. Pour ce faire, vous devez positionner l’unité extérieure en dehors d’une zone de passage, poussiéreuse ou encore chaude. Aussi, il est important de la positionner à moins de 15 m du trou afin que la tuyauterie et le câble puissent être fixés plus facilement. Respectez une distance d’au moins 0,5 m de périmètre. Ceci, pour assurer un bon fonctionnement. Ensuite, posez une dalle de béton sur le sol, puis fixez l’unité extérieure sur le socle en béton. Pour minimiser les vibrations, posez un coussin en caoutchouc sur la dalle en béton avant d’y placer le condenseur extérieur. À l’aide de boulons d’ancrage, fixez l’unité au béton. Enfin, vérifiez le câblage électrique de l’unité extérieure.

Le raccordement et la mise en marche de la PAC

Si jusque-là vous avez pu vous en sortir, pour cette dernière étape de l’installation de la pompe à chaleur, il est impératif de faire appel à un professionnel. Celui-ci se chargera de manipuler le flux et d’établir les dernières connexions. Son rôle est de brancher le câble électrique qui alimente l’unité ainsi que le kit de raccordement à l’intérieur. À l’extérieur, il devra ouvrir le capot et brancher le bornier d’alimentation.

Ensuite, il fera de même en branchant l’unité intérieure au groupe qui se trouve à l’extérieur. Par la suite, il devra retirer les bouchons des vannes des unités extérieures pour les raccordements des liaisons frigorifiques. Il retire ensuite le bouchon de la liaison frigorifique et procède au raccordement de la vis frigorifique sur les vannes de l’unité extérieure.

La suite de la procédure consistera au serrage de la liaison frigorifique à l’aide de clés à molette. Puis, vient le retrait du bouchon pour l’ouverture des vannes. À l’aide d’une clé Allen, il va procéder à l’ouverture de la vanne, remettre le bouchon et serrer. Pour finir, il protègera les raccordements avec des mousses de protection et du ruban adhésif, puis fermera le capot. L’installation est terminée. Vous pouvez fixer les câbles et la goulotte puis sceller le trou dans le mur. Avant d’installer votre pompe à chaleur, il est conseillé de se renseigner sur le prix d’installation d’une pompe à chaleur air-air.