Capricorne insecte : prix du traitement de charpente

Capricorne insecte : prix du traitement de charpente
3.3 (66.67%) 3 vote[s]

traitement contre les capricornes

Capricorne dans une charpente en bois.

Les insectes xylophages, tels que le capricorne, se nourrissent du bois. Si une infestation d’insecte du bois n’est pas traitée, elle peut créer d’énormes dégâts. Attaquant les bois de charpentes, ces insectes fragilisent toute la structure, ce qui peut nécessiter le remplacement intégral de la charpente. Alors quelles sont les mesures à prendre et quel est le prix d’un traitement contre le capricorne ? C’est ce que nous allons examiner ensemble.

Qu’est-ce que l’insecte capricorne ?

Le capricorne est un insecte coléoptère qui a la faculté de se reproduire rapidement, avec une ponte d’une cinquantaine d’œuf.

Les œufs éclosent sous formes de larves et gardent cet aspect pendant cinq ans. Ces larves se nourrissent de l’aubier du bois, et y créent des galeries qui fragilisent le bois.

En se nourrissant, le capricorne fait des bruits de grignotement, semblables à ceux d’une souris. Le capricorne s’attaque uniquement aux bois résineux et tendres, dont le pin, l’épicéa, le douglas.

Signe d’infestation de capricorne : les trous ovales de 6 à 10mm dans le bois permettent de reconnaitre une invasion de capricorne, trous que l’insecte fore pour s’échapper une fois qu’il atteint sa maturité.

Les traitements chimiques contre l’insecte capricorne

Le traitement du capricorne recourt à des produits chimiques enrichis d’insecticide, pour tuer les larves et prévenir l’infestation future. Le traitement peut être réalisé de diverses façons, par injection, par trempage, par badigeonnage.

Le traitement de charpente par injection

L’injection est la méthode la plus efficace pour lutter contre une invasion de capricorne. Elle est utilisée autant en traitement préventif qu’en traitement curatif.

La mise en œuvre d’un traitement des capricornes respecte plusieurs étapes :

  • Le sondage : il permet de déterminer les zones infectées à traiter.
  • Le dépoussiérage : le bois pourri prend la forme de vermoulures qu’il convient d’évacuer avant le traitement.
  • Le perçage : une fois les zones à traiter identifiées, percez dans le bois sur une profondeur de 2/3 de l’épaisseur du bois. Espacez les fentes de 40 à 50 cm pour les chevrons et solives et de 20 à 30cm pour les poutres et poteaux.
  • L’injection : le produit chimique est injecté dans le bois à l’aide de pompe hydraulique. Injectez progressivement le produit jusqu’à ce que le bois le rejette. Respectez un intervalle régulier entre chaque injection.

Traiter une charpente par injection est assez technique. Il ne faut donc pas hésiter à confier cette opération à un professionnel, qui peut vous assurer l’éradication des capricornes.

Info prix : le traitement préventif de la charpente coûte en moyenne 1500 € contre 2500 € pour un traitement curatif.(Recevez gratuitement des devis de spécialistes de votre région pour un traitement charpentes!)

Le traitement par immersion

Ce type de traitement est plutôt préventif. Il est réalisé avant la pose de la charpente. En effet, il consiste à immerger intégralement le bois dans une solution enrichie de produits insecticides, pendant un certain temps.

Ce traitement permet au produit de pénétrer chaque centimètre carré du bois, le protégeant ainsi durablement.

Toutefois, ce traitement n’est pas facile à réaliser et se destine davantage à un usage industriel. De façon générale, les bois certifiés EN 335-1, -2 et -3 reçoivent préalablement ce traitement par trempage et sont garantis contre les insectes xylophages pour 10 ans.

Naturellement, un traitement par immersion ne pourra pas être réalisé sur une charpente déjà posée !

Le traitement de charpente par badigeonnage

Le badigeonnage est la solution la plus simple à mettre en œuvre.

Le traitement consiste à badigeonner le bois à l’aide d’un pinceau ou d’un rouleau. C’est un traitement en surface. Passez au moins deux couches pour offrir une bonne protection.

Toutefois, le traitement par badigeonnage est purement préventif. Il ne peut lutter contre une invasion manifeste de capricorne, puisqu’il ne traite pas le bois en profondeur.

Prix d’un traitement du capricorne : habituellement, le traitement par badigeonnage recourt à du xylophène dont le prix moyen est de 4 ou 5 € le litre, 1 L couvrant en moyenne 5 m².

Les traitements de charpente naturels

Si vous n’êtes pas friand des produits chimiques, sachez qu’il existe également des alternatives au traitement chimique, à savoir des traitements du capricorne naturels.

Ces alternatives recourent à des produits naturels et bios. Le sel de bore est particulièrement apprécié, mais de plus en plus de produits se basent sur différentes huiles pour repousser les insectes domestiques nuisibles.

Le sel de bore : le traitement de charpente traditionnel

Le sel de bore est utilisé depuis longtemps pour protéger le bois contre les attaques d’insecte, notamment grâce à ses propriétés aseptiques.

Le sel de bore prévient également d’autres parasites qui attaquent le bois, dont le mérule, un champignon qui attaque autant le bois que le béton.

Grâce à ses propriétés ininflammables, le sel de bore est également utilisé pour traiter la ouate de cellulose et d’autres isolants pour prévenir la propagation des incendies domestiques.

Prix d’un traitement au sel de bore : le sac de 1kg de sel de bore est disponible à partir de 15 € avec un rendement de 25 à 50 g/m².

Les insecticides bios à base d’huile

D’autres produits insecticides sont certifiés bio et recourent essentiellement à diverses huiles réputées pour leur vertu anti acarien.

Les huiles utilisées sont de l’huile de géraniol, de l’huile d’eucalyptus mais aussi de l’huile de lin ou de neem. Les insecticides bios sont proposés en formule prêt à l’emploi ou en concentré.

Prix d’un traitement des capricornes naturel : le prix des insecticides bios sont très variables en fonction de leurs bases actives. Ils vont de 8 à 20 € le litre.

Les traitements de charpente préventifs à moindre coût

Il existe également des alternatifs aux produits industriels pour prévenir les attaques de capricorne. L’huile de vidange est souvent utilisée pour protéger le bois. Certains recourent également au gasoil.

Toutefois, la protection de ces traitements bon marché reste limitée dans le temps et le traitement doit être renouvelé tous les ans. L’odeur peut également être importante et ne s’estompe que plusieurs semaines.

D’autre part, afin de prévenir une invasion de capricorne, pensez également à ventiler correctement votre maison. Vous pouvez notamment installer un système de ventilation mécanique. Découvrez dans notre article comment installer correctement une VMC.

Les traitements détaillés ci-dessus ne visent pas uniquement le capricorne. Les traitements à base de xylophène et les insecticides luttent également contre d’autres insectes xylophages, dont la termite et la vrillette.

Lorsque vous identifiez une invasion de capricornes ou d’autres insectes, réagissez le plus vite possible pour éviter de devoir renouveler toute votre charpente.