Que faire des anciens avions désaffectés ? L’architecture pourrait être leur salut ! Deux architectes américains ont en effet eu l’idée de transformer un Boeing 737 Max en gratte-ciel. Victor Hugo Azevedo et Cheryl Lu Xu ont participé à la « SkyscraperCompetition 2020 » avec leur projet « 737 Max Tower ». À travers ce concept, des avions qui sont collés au sol depuis plus d’un an pourraient avoir une seconde vie. Comment transformer des avions en immeubles ? Pourquoi les Boeing 737 Max ont été choisis pour construire un gratte-ciel ? Découvrez toute l’information sur ce curieux projet de gratte-ciel !

eVolo Magazine : SkyscrapperCompetition

Le projet de 737 Max Tower a vu le jour lors de la SkyscrapperCompetition de l’année 2020, un projet encadré par eVolo Magazine.

eVolo Magazine est un journal dédié à l’architecture durable, aux nouvelles technologies et aux idées architecturales avant-gardistes. La SkyscrapperCompetition est une compétition d’architecture qui a commencé en 2006, et est depuis réalisée chaque année. La compétition annuelle est ainsi devenue l’un des plus prix les plus scrutés pour les architectes à travers le monde.

Le principe ? Les participants doivent prendre en compte à la fois les dernières technologies, l’écologie et l’harmonie avec la nature pour concevoir un projet de gratte-ciel innovant et ingénieux. Le prix pour le premier lauréat est de 5000 dollars.

Pour l’année 2020, eVolo a reçu 473 projets de gratte-ciels écologiques… mais seulement trois ont été sélectionnés comme gagnants.

Le Boeing gratte-ciel : Mention d’honneur dans la SkyscrapperCompetition 2020

Victor Hugo Azevedo et Cheryl Lu Xu sont les brillants architectes américains qui ont conçu l’idée d’un gratte-ciel à partir de restes d’avions.

Même si le projet a été spécifiquement pensé pour le modèle Boeing 737 Max, pour des raisons que nous évoquerons plus bas, la tour pourrait être construite avec d’autres modèles d’avion. Aux États-Unis comme en France, on trouve différents cimetières d’avions, un endroit où sont stockés les avions qui ont fini leur vie utile ou qui, comme le Boeing 737 Max, ont été mal conçus et ont dû être retirés de la circulation.

Autant de carcasses qui sont très difficiles à recycler, et qui pourraient devenir les prochains logements des sans-abris à travers le monde.

Pourquoi les Boeing 737 Max pour construire un gratte-ciel ?

En 2018, puis en 2019, deux Boeing 737 Max, l’un des derniers nés du géant américain, se sont crashés juste quelques minutes après le décollage. La raison serait un mal fonctionnement dans la conception même de l’appareil, dont les premiers modèles ont commencé à voler en 2017.

Les accidents, probablement dus à une mauvaise conception de l’appareil et ayant été à l’origine de nombreuses morts, il est logique que les modèles de Boeing 737 Max aient été retirés de la circulation.

C’est pourquoi ces avions ne pourront certainement jamais quitter le sol. Au total, ce sont 389 avions en service qui sont depuis cloués au sol… et près de 400 Boeing 737 Max neufs, qui n’auront tout simplement jamais décollé.

Comment serait construite la 737 Max Tower ?

L’idée des deux architectes, pour « recycler » les 737 Max, est de compiler les avions comme une tour de Jenga ou la Tour Infernale, un célèbre jeu de société.

Comme les avions sont déjà équipés de toilettes, fenêtres et d’une excellente isolation, les modifications à porter pour les rendre habitable ne seraient pas difficiles.

La 737 Max Tower

Crédit photo : evolo.us

737 Max Tower : Des nouveaux logements pour les vétérans sans-abri

Au moins 60 000 vétérans sans-abri habitent dans la ville de Los Angeles. L’immeuble conçu à partir d’avions américains défectueux pourrait alors être utilisé pour les héberger simplement et à moindre coût.

Le but serait d’accompagner les vétérans pour se réintégrer à la vie civile. Ils pourraient ainsi profiter d‘espaces dédiés à leur bien-être mental et physique. Les avions comptent déjà avec une bonne isolation thermique et même phonique, ce qui les rend parfait pour un endroit de repos.

La crise mondiale du logement, qui touche notamment les Etats-Unis, est un problème qu’il faut résoudre. Des milliers de personnes sont dans les rues, incapables de trouver un logement décent. De la même manière des milliers d’avions sont collés au sol et sont difficiles à transformer, mais pourraient facilement devenir des logements.

Victor Hugo et Cheryl veulent que leur projet soit répliqué partout dans tout le monde. Selon eux, les avions ne sont autre que des immeubles qui volent, car ils sont parfaitement isolés, étanches et simples à adapter en logements. Les avions désaffectés ont donc toutes les caractéristiques nécessaires pour bien vivre. De plus, le projet serait une alternative à la crise aéronautique, car les cimetières d’avion ne tardent pas à se remplir, et les commandes d’avion sont en chute libre.

Même si l’idée est bonne, et a été saluée à l’international, les deux participants n’ont néanmoins pas réussi à remporter la toute première place du concours 2020.

Qui sont les gagnants de la SkyscrapperCompetition 2020 ?

La « Epidemic Babel » a été choisie par le magazine américain comme grande gagnante de la compétition 2020. Cette tour est une structure de bâtiments conçus pour aider à gérer la crise sanitaire actuelle.

La tour serait la réponse rapide et facile à construire dans le cas d’une pandémie comme celle de la Covid-19. Le projet est si simple à réaliser qu’une simple équipe d’artisans pourrait la construire en seulement 5 jours.

Tour Epidemic Babel

Crédit photo : evolo.us

L’inscription pour la compétition 2021 est ouverte jusqu’au 26 janvier. Nous découvrirons prochainement les nouveaux projets innovants que les participants ont envoyés !