Aménagement d’un sous-sol : guide et prix

Quel prix pour un aménagement de sous-sol ?

Le sous-sol constitue une option ingénieuse pour agrandir votre maison. Mais pour transformer un sous-sol en une pièce habitable, il faut passer par des travaux. Quels sont alors les travaux à prévoir et quel est le coût de ces derniers ?

Demandez des devis gratuits d’aménagement de sous-sol

Aménagement de sous-sol : les démarches administratives

L’aménagement du sous-sol, tout comme la surélévation de maison affecte les caractéristiques de cette dernière. Selon le cas, vous devez déposer une déclaration de travaux ou obtenir un permis de construire :

  • Aménagement d’un sous-sol de moins de 5 m2 : n’exige aucune autorisation. Vous pouvez librement aménager une cave de cette taille.
  • Aménagement d’un sous-sol de 5 à 20 m2 : exige le dépôt d’une déclaration préalable de travaux. L’imprimé est à retirer auprès de la mairie et dûment rempli. D’autres documents concernant la situation géographique et les caractéristiques de la maison sont à joindre au dossier.
  • Aménagement d’un sous-sol de plus de 20 m2 : implique nécessairement l’obtention d’un permis de construire. Le délai d’instruction d’une demande de permis est en moyenne de 2 mois.

Remarque : Lorsque l’aménagement porte la surface totale de la maison à plus de 150 m2, le recours à un architecte devient obligatoire.

Gratuit et sans engagement : devis d’aménagement de sous-sol

Aménagement de sous-sol : les travaux de viabilisation

Si vous désirez exploiter un sous-sol comme pièce habitable, vous devez commencer par sa viabilisation.

Aération d’un sous-sol à aménager

L’aération naturelle reste la meilleure option. La création d’une ouverture est notamment possible pour un sous-sol semi-enterré. Mais lorsque la création d’une fenêtre est impossible, vous pouvez installer des soupiraux pour apporter de l’air frais. Si ce n’est toujours pas possible, il reste l’installation d’un système de ventilation mécanique ou VMC :

  • Prix création de fenêtre dans un sous-sol : de 1 000 à 3 000 €,
  • Prix de création de soupirail : de 300 à 1 200 €,
  • Prix d’installation d’un VMC : 600 à 3 000 €.

Remarque : pour accroître la luminosité dans un sous-sol, vous pouvez aussi installer un puits de lumière dans le sol du rez-de-chaussée pour un tarif moyen de 600 €.

Prévention de l’humidité

Il faut ensuite régler les problèmes d’humidité récurrents à tout sous-sol. Pour ce faire, vous devez :

  • Étanchéifier les murs : l’imperméabilisation peut se faire par l’intérieur ou par l’extérieur. Il faut compter en moyenne 3 000 € pour régler les problèmes d’étanchéité des murs d’un sous-sol.
  • Drainer le terrain autour de la maison : le drainage consiste à diriger l’eau pour éviter qu’elle n’inonde la cave. Il est parfois utile de créer un puisard. Le prix d’un drainage avec création de puisard s’élève à environ 1 000 €.
  • Imperméabiliser le sol : le sol est généralement réalisé avec une dalle de béton. Pour limiter les remontées d’humidité, vous devez poser une membrane imperméable. Cette membrane coûte entre 10 et 30 € du m2.

Remarque : pour transformer un sous-sol en une pièce de vie supplémentaire, une hauteur minimale de 2,2 m, est conseillée. Des travaux de décaissement et d’excavation peuvent être nécessaires. Le coût d’un décaissement avec coulage de dalle de béton revient en moyenne à 80 € du m2.

Obtenez plusieurs devis d’aménagement de sous-sol

Aménagement de sous-sol : les travaux de finition

Les travaux de finition dépendent de la destination de la nouvelle pièce créée. Vous pouvez transformer votre sous-sol en un petit salon, en une chambre, en une buanderie ou en une salle de bain.

Aménagement de sous-sol en pièce de vie

Vous pouvez tout à fait envisager de créer dans votre sous-sol, soit un petit salon, soit une chambre pour les invités. Pour ce type de pièce, vous devez prévoir :

  • Un revêtement de sol : la pose d’un parquet revient entre 10 et 150 € du m2. Pour un sous-sol, nous déconseillons les revêtements en bois massif à cause de l’humidité. Préférez plutôt un sol en carrelage revenant à 60 € du m2.
  • Un revêtement mural : la peinture revient en moyenne à 15 € du m2. Mais vous pouvez aussi utiliser des panneaux décoratifs.
  • L’isolation : murs, sol et plafond doivent être convenablement isolés. Comptez en moyenne 40 € du m2 pour l’isolation du sous-sol.
  • L’installation électrique : pour une pièce de 20 m2, il faut installer au moins 5 prises pour un séjour et 3 prises pour une chambre. Comptez entre 80 et 120 € du m2 pour les travaux électriques.

Remarque : pour chauffer un sous-sol, vous pouvez étendre votre chauffage actuel en y installant un radiateur supplémentaire pour le prix de 150 € en moyenne.

Aménagement de sous-sol en pièce d’eau

Votre sous-sol peut, en outre, être exploité comme salle de bain. Vous pouvez aussi choisir d’accompagner une chambre de sous-sol d’une pièce d’eau. Dans ce cas, il faut prévoir :

  • L’adduction d’eau : l’installation d’une conduite d’eau coûte en moyenne 40 € du mètre linéaire.
  • L’évacuation des eaux usées : pour les conduits d’évacuation, comptez autour de 45 € le mètre linéaire.
  • L’installation de sanitaires : comptez 250 € pour une douche classique et jusqu’à 4 000 € pour une douche à l’italienne. Si vous décidez d’installer un WC, prévoyez un supplément de 300 €.
  • La pose de carrelage : en fonction du type de carrelage, comptez entre 60 et 200 € du m2.

Remarque : ces prix intègrent la fourniture et la main d’œuvre.

Finalement, selon la nature et l’importance de votre projet, l’aménagement d’un sous-sol en une pièce habitable revient entre 1 000 et 2 500 € du m2, fournitures et pose comprises. Mais avant de lancer les travaux, il est fortement conseillé de recourir à un bureau d’étude technique chargé d’évaluer la faisabilité du projet. Le coût de cette étude préalable revient entre 500 et 2 000 € selon les prestations requises. Cliquez ici pour découvrir d’autres options pour l’agrandissement de maison.