Refaire un joint de carrelage

Noter cet article

carrelage dans une salle de bain

Joints de carrelage dans une salle de bain

Avec le temps, les joints de carrelage finissent toujours par moisir ou par se salir. Résultat : le carrelage de la cuisine ou de la salle de bain semble sale et peu hygiénique. Pour remédier à ce problème, la seule solution reste de refaire le joint du carrelage. Heureusement, cette technique reste à la portée d’un particulier. Si vous cherchez comment rénover les joints d’un carrelage, notre méthode devrait vous être utile.

Quand faut-il remplacer les joints d’un carrelage ?

Il faut noter que remplacer des joints va nécessiter de gratter les anciens joints, ce qui prend un certain temps. Avant de refaire l’intégralité du joint, il est important de vérifier s’il en a réellement besoin.

Un joint doit absolument être remplacé quand :

  • Il est détérioré : des trous dans un joint de carrelage vont laisser passer l’eau et entraîner des problèmes de moisissures. Il est alors indispensable de remplacer le joint.
  • Il est sale : si vous avez tout fait pour nettoyer le joint du carrelage sans résultat, c’est que c’est le moment de le remplacer.

Important : réussir à nettoyer ou à blanchir des joints encore en bon état vous fera économiser beaucoup de temps dans leur rénovation.

Le matériel nécessaire pour refaire un joint de carrelage

Si votre doit absolument être remplacé, il faut réunir le matériel nécessaire :

  • Grattoir à déjointer,
  • Meuleuse d’angle,
  • Mortier à joint,
  • Raclette en caoutchouc,
  • Auge,
  • Truelle,
  • Perceuse électrique et malaxeur,
  • Aspirateur,
  • Solution hydrofuge.

Une meuleuse d’angle peut être louée pour une vingtaine d’euros par jour.

Au moment de l’achat du mortier à joint, privilégiez une couleur de joint qui s’accorde avec celle des carreaux de carrelage.

Pensez à porter un équipement adéquat (gants en latex et tunique de travail), car les travaux peuvent être salissants.

Rénover des joints : la méthode

Si nettoyer vos joints de salle de bains (voir la méthode ici) ne suffit pas, il va falloir les remplacer.

Pour changer les joints d’un carrelage, il est indispensable de travailler avec une certaine méthode. Voici les différentes étapes indispensables à ce type de travaux :

1. Préparer la pièce

Pour commencer, veillez à dégager les objets encombrants et à vous assurer que le carrelage est bien accessible.

C’est particulièrement important pour refaire les joints d’un carrelage au sol. Dans ce cas, l’idéal est de vider la pièce de ses meubles pour avoir un bel espace de travail. Si c’est impossible, déplacez les meubles vers un coin de la pièce et refaites les joints en deux fois.

Pour un carrelage mural, pensez à bien dégager le plan de travail et tout ce qui pourrait être sali par les travaux.

Si nécessaire, prenez le temps de nettoyer le carrelage.

2. Retirer les joints

L’une des étapes les plus longues reste d’enlever l’ancien joint.

Si le joint est abîmé et facile à retirer, utilisez simplement un grattoir à déjointer. Faites une incision sur toute la longueur du joint, puis utilisez la lame du grattoir pour tout dégager. C’est une solution lente, à privilégier pour les petits espaces et pour les joints farineux.

Pour les vastes surfaces (carrelage au sol) ou pour les joints résistants, il est recommandé d’utiliser une meuleuse d’angle. Avec précaution, approchez la machine du joint et creusez le long du joint. Travaillez lentement pour éviter d’abîmer le carrelage.

Il est préférable de travailler avec une meuleuse sans fil, nettement plus pratique.

Important : l’utilisation d’une meuleuse d’angle nécessite le port de gants et de lunettes de protection.

3. Nettoyer la surface

Une fois les joints dégagés, passez l’aspirateur sur toute la surface pour éliminer les derniers morceaux de joints. Les interstices entre les carreaux doivent être propres et nets.

Passez un coup d’éponge humide sur tout le carrelage pour éliminer les salissures.

Si certains carreaux ne tiennent plus en place, nos conseils de réparation du carrelage peuvent vous aider.

Important : ne laissez pas le carrelage sans joints trop longtemps et éviter d’humidifier l’intérieur des joints. Cela pourrait entraîner le décollement du carrelage.

4. Préparer les joints

Tant qu’à refaire les joints, mieux vaut s’assurer que vos nouveaux joints soient parfaitement étanches et résistants.

Voici comment préparer de nouveaux joints :

  1. Dans une auge, versez la quantité d’eau nécessaire à la préparation.
  2. Pour renforcer l’étanchéité des joints, versez une solution hydrofuge dans l’eau de préparation.
  3. Versez ensuite votre préparation pour joint.
  4. À l’aide d’une perceuse électrique équipée d’un malaxeur, mélangez votre préparation jusqu’à la bonne consistance. Le mortier à joint doit être liquide et sans grumeaux.
  5. Laissez reposer.

Pensez à consulter la notice de votre mortier à joint pour être certain des doses à utiliser.

5. Appliquer les joints

Une fois la préparation prête et suffisamment reposée, approchez l’auge du carrelage.

Les joints vont s’appliquer à l’aide d’une raclette en caoutchouc, qui permet de ne pas rayer le carrelage. Appliquez une dose généreuse de mortier sur la raclette, et étalez le long des joints.

Le joint doit être bien introduit en profondeur. Passez ensuite la raclette en diagonale le long des joints, de manière à supprimer le surplus sans creuser le joint.

N’ayez pas peur de salir le carrelage avec le mortier. Les carreaux seront nettoyés par la suite. L’essentiel est que les joints soient parfaitement remplis.

6. Lisser les joints

Après quelques minutes, le joint commence à sécher. C’est le moment de le lisser.

Utilisez des chiffons secs pour lisser les joints sur toute la surface. Travaillez avec des mouvements amples et circulaires.

Passez ensuite un coup d’éponge légèrement humide, toujours par mouvements circulaires, pour terminer le lissage. Rincez l’éponge de manière régulière pour assurer son efficacité.

7. Nettoyer les carreaux

Une fois les joints lissés, laissez encore reposer quelques minutes. Il vous faut à présent nettoyer le carrelage.

Au départ, utilisez des chiffons secs pour dégager les résidus de mortier sur le carrelage. Une fois les joints parfaitement secs, passez un coup d’éponge humide pour nettoyer les carreaux. Il n’est pas nécessaire d’utiliser un produit spécifique pour le nettoyage.

Avant d’exposer vos nouveaux joints à l’eau (par exemple dans une douche ou sur le rebord du lavabo), laissez les sécher 48 heures.

Après cette période, vos joints sont comme neufs et parfaitement résistants !

Vous cherchez d’autres astuces de rénovation du carrelage ? Découvrez comment peindre un carrelage et changer totalement son apparence grâce à Rénovation & Travaux. Parcourez l’ensemble du site pour plus de conseils sur la pose et la rénovation de vos carrelages au sol et muraux !