Dernière mise à jour le : 15 mars 2021 par Rénovation et travaux

Une cour trop petite pour envisager la construction d’une terrasse ? Optimisez l’espace en créant un toit terrasse. Profitez d’un coin barbecue avec transat et parasol, le tout avec une vue panoramique. Mais à combien s’élève le coût de construction d’un toit terrasse ?

Demandez des devis gratuits la construction d’un toit terrasse

Toit terrasse et toit plat, quelle différence ?

Il convient tout d’abord de définir ce qu’est exactement un toit terrasse que beaucoup confondent avec le toit plat.

Toit terrasse et toit plat, une question de pente

Un toit terrasse est une variante du toit plat. Pour rappel, un toit plat désigne une toiture dont la pente est inférieure à 15 %. Le toit terrasse, lui, a plutôt une pente comprise entre 1 et 5 %. En règle générale, ce sont les règles d’urbanisme qui déterminent les pentes minimum que doivent avoir les toitures de maison. Informez-vous donc préalablement auprès de votre mairie pour savoir s’il est possible de construire un toit plat ou un toit terrasse.

Toit terrasse et toit plat, une question d’accessibilité

Le toit plat est une désignation généraliste. En réalité, on distingue deux types de toit plat :

  • Toit plat non accessible : un toit plat qui ne peut être accédé que pour des raisons d’entretien. Ce type de toit est le plus souvent en tôle, bac acier, tuile ou ardoise. Cliquez ici si vous désirez obtenir un comparatif des couvertures de toiture.
  • Toit plat accessible : un toit dont la structure est conçue pour supporter un poids important. Vous pouvez y aménager une pergola ou une véranda. C’est ce type de toit plat qui correspond davantage à l’appellation de toit terrasse.

Remarque : la distinction toit terrasse accessible et toit terrasse non accessible relève davantage d’un abus de langage.

Toit terrasse : quels sont les critères qui font varier le prix ?

Le prix d’un toit terrasse évolue principalement en fonction de trois critères : le type de structure porteuse, l’étanchéité et enfin le revêtement.

La structure porteuse du toit terrasse

Un toit terrasse étant conçu pour supporter un poids important, sa structure est renforcée. Cette structure porteuse peut être :

  • En bois : il s’agit d’une charpente fabriquée avec des madriers disposés en solive. Les solives prennent appui sur les murs de la maison. Pour construire un toit terrasse, il faut utiliser des madriers en bois massif, préalablement traités pour un usage extérieur. Prévoyez entre 50 et 100 € du m2 pour une structure bois.
  • En acier : il s’agit d’une charpente recourant à des poutres métalliques. Grâce à leur grande portée et leur capacité, les poutres IPN et poutres IPE sont les plus utilisées pour confectionner la charpente métallique d’un toit terrasse. Le prix d’une charpente métallique revient entre 30 et 50 € du m2.
  • En béton armé : il s’agit de la structure la plus utilisée pour la réalisation d’un toit terrasse. Le béton est renforcé par une armature métallique. Une structure en béton armé revient en moyenne à 70 € du m2.

L’étanchéité d’un toit terrasse

Pour éviter les infiltrations, le toit terrasse est impérativement renforcé d’une couche d’étanchéité. Il existe différentes techniques pour garantir l’étanchéité d’une toiture terrasse :

  • Le rouleau bitumé : tissu en polyester dont la face est enduite d’un bitume élastomère. Il coûte entre 40 et 80 € u m2. Par contre, le rouleau bitumé n’a qu’une durée de vie moyenne de 10 ans.
  • La membrane en PVC : la membrane d’étanchéité la plus choisie et la plus utilisée à cause de sa longévité. Une membrane d’étanchéité en PVC a en effet une durée de vie moyenne de 30 ans. Son prix tourne autour de 60 € du m2.
  • La membrane EPDM : la membrane véritablement conçue pour l’étanchéité de la toiture. Sa durée de vie dépasse les 50 ans. De plus, l’EPDM est traité spécialement pour résister aux intempéries et aux UV. Pour une toiture terrasse, la membrane EPDM peut même être utilisée comme revêtement. Comptez autour de 75 € du m2 le prix d’une membrane d’étanchéité EPDM.

100 % gratuit : devis de construction d’un toit terrasse

Le revêtement d’une toiture terrasse

Le dernier critère influant sur le prix d’un toit terrasse et le revêtement. Le choix du revêtement est essentiellement affaire de goût et de moyen. Vous pouvez choisir entre :

  • Un revêtement en béton : une chape coûte entre 50 à 100 € du m2 selon l’épaisseur du béton et la finition : brute ou cirée.
  • Un revêtement en carrelage : il faut compter entre 40 et 140 € du m2 en fonction du type de carrelage posé. Pour un usage extérieur, le carrelage en grès est le mieux indiqué.
  • Un revêtement en bois : en lame ou en caillebotis, comptez entre 70 et 250 € du m² pour un revêtement en bois massif. Pour du bois composite, il faut prévoir entre 60 et 200 €.

Coût global de construction d’un toit terrasse

Le prix évolue selon les trois critères précédemment évoqués. Pour vous donner un aperçu des prix, voici quelques exemples :

  • Toit terrasse en bois, étanchéité PVC et revêtement en bois : de 260 à 520 € du m2,
  • Toit terrasse en béton, étanchéité EPDM et revêtement carrelage : de 350 € du m2 en moyenne,
  • Toit terrasse en acier, étanchéité PVC et revêtement en béton : à partir de 250 € du m2.

Remarque : outre la structure, l’étanchéité et le revêtement, nous avons également rajouté dans ces prix le coût de l’isolation qui s’élève entre 80 et 120 € du m2 pour un toit terrasse.

Ces prix restent purement des estimations. Seul un devis permettra de déterminer avec précision le prix de construction d’un toit terrasse. Nous vous conseillons par ailleurs d’établir plusieurs devis pour mieux comparer les offres. Sachez enfin qu’en rénovation, si la construction d’un toit terrasse permet d’augmenter de façon significative la performance énergétique de votre maison, vous pouvez bénéficier de plusieurs dispositifs d’aides. Il en est ainsi du crédit d’impôt, de la TVA à taux réduit ou encore des subventions de l’ANAH.