Prix d’un poêle de masse

Prix d’un poêle de masse
Noter cet article

poêle de masse

Poêle de masse avec buches.

Se chauffer correctement sans pour autant consommer à outrance, c’est aujourd’hui l’objectif principal des nouveaux modes de chauffage. Parmi les chauffages considérés comme écologiques et performants figurent les poêles, dont le poêle de masse. Ce dernier est souvent confondu avec le poêle à granulé et pourtant, il a des spécificités bien propres à lui. C’est pour cette raison qu’avant d’évoquer la question du prix d’un poêle de masse, il est utile de revenir sur les caractéristiques et fonctionnements de ce chauffage exceptionnel.

Le fonctionnement du poêle de masse

Contrairement au poêle à bois ordinaire, le poêle de masse est un accumulateur de chaleur, qui restitue progressivement la chaleur même une fois le feu éteint.

Le poêle brûle intensément le bois pour emmagasiner la chaleur. Une fois le feu éteint, le poêle va restituer lentement la chaleur durant des heures, sur le même principe qu’un radiateur à inertie.

La restitution peut durer jusqu’à 24h pour garder votre intérieur chaud en permanence. Une seule flambée par jour est donc suffisante pour chauffer toute la maison.(Demandez gratuitement des devis de professionnels pour l’installation de poêle de masse)

Avantages et inconvénients du poêle de masse

Le poêle de masse a de nombreux avantages, mais aussi quelques inconvénients de taille comme vous allez le voir.

Les avantages du poêle de masse

Le premier avantage est bien évidemment la consommation de ce chauffage. Il faut savoir que le prix du bois de chauffage, comme vous pouvez le voir ici, reste très abordable si votre poêle dispose d’un bon rendement, comme c’est le cas du poêle de masse. Chauffer au poêle de masse est donc une solution très économique.

L’autre atout majeur du poêle de masse est le confort thermique qu’il apporte. En effet, la chaleur restituée est très homogène, même dans une grande pièce ou une grande maison. Quant au rendement, il atteint 80% à 90%, selon certains fabricants.(Demandez gratuitement des devis de professionnels pour l’installation de poêle de masse)

Les défauts de ce chauffage au bois

Malgré tout, et avant de céder, il est important de connaître les quelques défauts de votre poêle de masse :

  • Le principal inconvénient est lié au poids du poêle de masse. Les modèles les plus petits pèsent tout de même 450kg, les modèles XXL jusqu’à 6T. Tout dépend de la composition et des matériaux du poêle. Cela sous-entend qu’un poêle de masse ne sera jamais situé à l’étage.
  • Un autre inconvénient est d’ordre pratique et est commun pour tous les chauffages à bois (mis à part le poêle à pellets). Contrairement au chauffage électrique, un poêle de masse ne dispose pas d’une alimentation automatique. L’alimentation en bois doit être réalisée manuellement et à chaque fois.
  • Enfin, le prix assez élevé est un bémol à considérer. Néanmoins, vous pouvez diminuer votre budget grâce à quelques dispositifs d’aides et subventions exposées un peu plus tard dans l’article.

Les différents types poêles de masse

Si vous êtes décidé à acheter un poêle de masse, il paraît indispensable de bien sélectionner votre poêle. Choisir un poêle de masse revient avant tout à bien sélectionner les matériaux dont est composé votre poêle.

Les poêles de masse se caractérisent par les matériaux qui les composent : matériaux pour le corps de chauffe et matériaux pour l’habillage extérieur.

Le corps de chauffe du poêle de masse

Le corps de chauffe est la partie essentielle du poêle. Le corps de chauffe doit être capable de supporter les températures les plus élevées, de l’ordre de 1000°C, nécessaire pour que la restitution puisse durer le plus longtemps possible.

Le corps de chauffe est constitué au choix avec :

  • Des briques réfractaires,
  • Du béton cellulaire à réfraction,
  • De la stéatite, une roche tendre à base de talc provenant des pays nordiques,
  • De l’acier,
  • De la chamotte, de l’argile brute cuite à haute température.

Conseil : optez pour l’un des trois premiers matériaux, plus solides pour supporter sur la durée les chocs thermiques à répétition.

L’habillage extérieur du poêle de masse

L’habillage extérieur n’est pas uniquement destiné à l’esthétique. Il participe également à l’efficacité générale du poêle.

Pour permettre la meilleure transmission de la chaleur, l’habillage est la plupart du temps composé de :

  • Briques,
  • Béton,
  • Granit,
  • Stéatite,
  • Céramique,
  • Faïence.

Remarque : l’acier est peu utilisé et peu conseillé en revêtement extérieur, à cause des risques de brûlure. Briques et bétons ont de meilleures performances d’accumulation et de restitution de la chaleur.

Le prix des poêles de masse

Le prix d’un poêle de masse varie selon les caractéristiques de ce dernier, marque, matériaux utilisés, performances, options. Le modèle d’entrée de gamme débute autour de 3000€, un modèle haut de gamme pouvant atteindre les 30 000 ou 40 000€.(Demandez gratuitement des devis de professionnels pour l’installation de poêle de masse)

Les poêles de masse abordables

Ce sont des poêles de masse de taille relativement petite. Ces poêles sont à revêtement mixte, composé de céramique et d’acier.

Pour les modèles à faïence, les prix tournent autour de 5000€ et à 7000€ pour un poêle de masse en béton cellulaire. Les marques proviennent de France mais aussi d’Espagne, d’Italie.

La restitution de chaleur est assez limitée, avec une perte de chaleur plus rapide. Le chauffage atteint 30 ou 25% en 12h.

Les poêles de masse haut de gamme

Ces poêles de masse sont la plupart du temps gigantesques et proviennent de pays scandinaves. D’ailleurs, les poêles à stéatite sont souvent appelés poêles finlandais.

Réalisés avec de la pierre ollaire, leurs prix débutent à 15000€ et peuvent grimper très rapidement. Par contre, ce sont les plus performants, proposant une restitution confortable et continue au-delà de 24h.

Attention : plus un poêle à masse est grand, plus il pèse lourd. Veillez préalablement à ce que la structure d’accueil soit capable de supporter son poids.

L’installation en sus

Avec son gabarit, il vous sera difficile d’effectuer l’installation du poêle de masse vous-même. La première chose à faire est de vérifier si le sol est capable d’accueillir le poêle. Dans le cas contraire, il faudra prévoir des travaux de renforcement, à confier à un professionnel tel que maçon ou charpentier.

Les travaux de tubage et de dissimulation des tubes doivent être effectués avant que le poêle soit mis en place.

L’intervention d’un professionnel pour l’installation d’un poêle de masse dépend de l’ampleur des travaux prévus. Comptez entre 1000 et 3000€ supplémentaire pour que votre poêle soit entièrement opérationnel.

L’idéal reste bien sûr de comparer plusieurs devis de pose d’un poêle de masse, pour être certain du budget à prévoir pour votre projet.

Remarque : l’évacuation de la fumée est assurée par tirage naturel, pensez à confectionner une souche de cheminée performante.

Des aides et subventions à espérer

Pour les poêles de masse certifiés écologiques et performants labélisés « flamme verte », vous pouvez bénéficier de quelques aides financières, dont le crédit d’impôt CITE de 30% pour tous travaux de transition énergétique.

Les travaux d’installation bénéficient de la même indulgence fiscale si vous faites appel à une entreprise certifiée RGE ou reconnu garant de l’environnement.

D’autre part, le crédit d’impôt peut être cumulé avec d’autres dispositifs tels que l’éco-prêt à taux zéro lorsque les travaux sont effectués pour remplacer une ancienne installation vétuste et énergivore de quoi réduire vos dépenses.