Prix du goudron au m² et tarif d’un goudronnage

Prix du goudron au m² et tarif d’un goudronnage
Noter cet article

goudron

Goudronnage d’une allée de maison.

Il existe de nombreuses solutions pour un revêtement extérieur, mais le goudron reste certainement la solution la plus simple et la plus rapide à mettre en œuvre. En effet, le goudronnage de votre allée de jardin peut être réalisé en moins d’une journée, selon les dimensions et caractéristiques de votre terrain. Le goudronnage constitue surtout une solution économique. Mais quel est le prix du goudron au m², et comment déterminer le coût d’un goudronnage ? C’est ce que nous allons voir ensemble…

Goudron, bitume, asphalte : quelle différence ?

Le bitume est souvent utilisé pour désigner le goudron. En réalité, ce sont deux matériaux qu’il convient de bien différencier :

  • Le bitume est un produit résineux issu de produits pétroliers et présents à l’état naturel. Il se présente sous forme d’une masse noirâtre qui se liquéfie sous l’effet de la chaleur.
  • Le goudron présente les mêmes caractéristiques, sauf que sa composition intègre des produits végétaux ainsi que de la houille. Si le bitume est un produit naturel, le goudron est un matériau synthétique. Toutefois, le goudron actuel contient également des dérivés d’hydrocarbures.
  • Quant à l’asphalte, il désigne tout simplement le goudron utilisé pour la réalisation de voirie publique, rue et route, trottoir.

On retiendra que les deux termes bitume et goudron sont utilisés indifféremment aujourd’hui pour désigner le liant pour le goudronnage, d’où une confusion évidente.

Remarque : le bitume est également utilisé en rénovation de toiture, toiture métallique mais surtout toiture en bitume telle que le shingle.

Les différents procédés de goudronnage et leurs prix

Les entreprises de goudronnage proposent principalement trois types goudronnage :

  • L’enrobé à chaud,
  • L’enrobé à froid,
  • Mais aussi le gravillonnage.

Le choix ne dépend pas uniquement du prix du goudron, mais surtout de l’usage des allées goudronnées.

Le prix d’un enrobé à chaud

L’enrobé à chaud consiste à chauffer le goudron pour que ce dernier se liquéfie. Le goudron chaud va être mélangé au gravier pour lier ce dernier.

Ce procédé est également désigné enrobé noir puisque le goudron recouvre intégralement le gravier. C’est aussi le goudronnage le plus épais, idéal pour les allées carrossables.

Son coût est cependant élevé puisque le prix d’un enrobé à chaud coûte en moyenne 50 €/m².(Pour des devis précis et gratuits de professionnels de votre région, cliquez ici!) C’est par ailleurs une méthode très complexe, qui vous pousse à faire appel à un professionnel du goudronnage.

Mise en garde : la préparation du goudron génère de la fumée et une forte odeur peu agréable, attention à ceux qui souffrent de problème respiratoire.

Le prix d’un enrobé à froid

L’enrobé à froid consiste à appliquer le goudron à température ambiante. L’enrobé à froid est proposé en sac de 25 kg pour 30 €. L’enrobé à froid est certes moins cher par rapport à l’enrobé à chaud mais il constitue uniquement un matériau de réparation.

Il permet de rattraper les petites imperfections au fil du temps. Il est également proposé en vrac pour environ 140 € la tonne.

Pose comprise, le prix de l’enrobé à froid au m² avoisine ainsi les 25 à 30 euros du m².

Si l’enrobé à froid peut être utilisé sans artisan, on retiendra que son utilisation reste très limitée pour une allée carrossable durable et solide.

Le prix du gravillonnage

Le gravillonnage consiste à poser le gravillon sur une couche de goudron avant de le presser avec un rouleau compresseur. Cela permet de mettre en évidence les granulats et de disposer d’une allée piétonne particulièrement esthétique.

Au niveau des tarifs, on considère que le prix de gravillonnage d’une allée se situe entre 50 et 70 € du m² en moyenne.

Le gravillonnage est donc aussi coûteux que l’enrobé, mais aura l’inconvénient d’être peu adapté à une allée carrossable (sa durabilité sera bien inférieure à l’enrobé). On l’utilisera donc de préférence pour une allée piétonne.

Les autres critères qui déterminent le prix du goudronnage

Le prix du goudronnage varie selon divers critères, dont l’épaisseur du goudron et le type de gravillon associé au goudron.

L’état du terrain peut également influer sur le prix du goudronnage, tout comme la couleur de finition que vous désirez obtenir.

L’épaisseur et la densité du goudron

La densité du goudron utilisé aura certainement la plus grande influence sur le coût des travaux. Mais elle aura également des incidences sur la solidité du revêtement :

  • Il faut prévoir une couche plus épaisse pour les allées carrossables.
  • Tout dépend également du type de véhicule qui empreinte l’allée : véhicule léger, 4×4, utilitaire.

Si pour une allée de jardin piétonne, le coût moyen de goudronnage se situe autour de 25 €/m², pour une allée carrossable bicouche, le coût dépasse les 50 €/m².

L’état du terrain

L’état du terrain à goudronner fera également évoluer le prix global des travaux.

La préparation du terrain est une étape importante dans la pose du goudron. Elle va du simple nivelage pour assurer l’écoulement des eaux à un terrassement qui peut impliquer le recours à des engins mécaniques.

Pensez donc à prévoir un budget de terrassement (entre 10 et 30 € du m² en moyenne), si votre terrain n’est pas plane. Plus le terrain sera accidenté, et plus le coût d’aménagement sera élevé.

Vous pouvez cependant réaliser cette étape seul si vous souhaitez faire des économies. Apprenez notamment ici comment conduire une mini pelle pour vos travaux d’extérieurs.

Remarque : pour améliorer l’écoulement des eaux pluviales, il peut être utile de poser un feutre géotextile après le terrassement.

Le type de granulat associé au goudron

Le type de gravier utilisé déterminera la finition de l’allée goudronnée :

  • Avec des gravillons de petit calibre, le goudron sera beaucoup plus lisse et compact.
  • Avec une granulométrie plus élevée, l’allée sera beaucoup plus marquée et rustique.

Généralement, le gravier de faible calibre est plus onéreux. Référez-vous notamment à cet article pour connaitre le prix du gravier.

La couleur du goudron

Généralement, le goudron classique est noir. Mais il est possible de lui donner un peu de couleur pour égayer votre extérieur. Il n’est pas question de peindre le goudron, la peinture risquant de partir dès les premières précipitations.

Il existe un autre moyen pour varier la couleur du goudron : les liants colorés.

Pour obtenir du goudron rouge, on utilise de l’oxyde de fer qui va produire un enrobé rouge. Vous pouvez aussi obtenir du vert avec de l’oxyde de chrome ou encore du bleu grâce au sel de cobalt. Pour un enrobé coloré, le tarif va de 40 à 60€/m².

L’enrobé noir sera généralement le moins coûteux, mieux vaut donc éviter la couleur si le budget est votre priorité.

Remarque : il existe des liants qui permettent de mettre en valeur davantage la couleur naturelle des granulats.

Goudronnage et démarches administratives

L’aménagement de votre extérieur nécessite le respect de quelques règles. Vous devez notamment obtenir les autorisations nécessaires pour les travaux, et vous référer aux règles d’urbanisme locales pour ne pas être en infraction.

Déclaration de travaux et permis de construire

Les démarches à réaliser pour une allée goudronnée vont dépendre de la surface totale des travaux :

  • Pour des travaux n’excédant pas 20 m², vous devez déposer une déclaration préalable de travaux.
  • Pour une surface supérieure à 20 m², un permis de construire est exigé.

Ces règles varient d’une localité à une autre, et il est plus sage de vous renseigner auprès de la commune avant de lancer les travaux.

Le plan local d’urbanisme

D’autre part, les règles d’urbanisme locales peuvent restreindre les possibilités de revêtement.

Il est vrai que le goudron n’est pas toujours le premier choix en matière de revêtement extérieur.

Informez-vous préalablement sur le PLU de votre localité afin d’éviter d’éventuelles pénalités, et d’être sûr de recevoir l’autorisation de travaux.