Pose de moulure au plafond

Pose de moulure au plafond
Noter cet article

moulure

Moulures au plafond d’une maison.

La pose d’une corniche ou d’une moulure décorative est une excellente manière d’embellir un plafond et de donner du caractère à votre intérieur. Cependant, il faut savoir que poser une moulure au plafond peut s’avérer assez technique. Si vous souhaitez vous passer des services d’un plâtrier, notre méthode de pose d’une moulure au plafond devrait vous aider à réaliser ce type de travaux !

Matériel de pose d’une corniche

Vous occuper vous-même de la pose d’une moulure ou d’une rosace au plafond est une belle manière de faire des économies sur les tarifs des plâtriers. En revanche, effectuer de tels travaux nécessite de disposer d’un matériel bien précis.

Pour poser une rosace de plafond ou des corniches, vous aurez besoin :

  • D’un mètre à mesurer,
  • De moulures de plafond,
  • De mastic-colle,
  • D’une peinture acrylique,
  • De chiffons,
  • De pinceaux,
  • D’une spatule,
  • D’une scie et de sa boîte à onglet,
  • D’un escabeau,
  • D’enduit de rebouchage,
  • D’un plumeau,
  • De lessive murale,
  • D’une éponge.

Si vous souhaitez des ornementations pour plafond, nous vous conseillons d’investir dans des corniches en plâtre. S’il existe des moulures en polystyrène, qui sont certes moins coûteuses, elles offrent souvent un rendu moins naturel.

Notre conseil : la réalisation de ces travaux peut être salissante. Pensez donc à vous habiller en conséquence !

Poser des moulures : la méthode complète

Tout comme la pose de placo et les autres travaux de plâtrerie, la pose de corniches au niveau du plafond est une tâche relativement accessible, mais qui nécessite une certaine minutie.

Pour vous assurer d’un plafond orné particulièrement esthétique, il est important de travailler avec méthode. Voici les différentes étapes de pose d’une corniche au plafond :

1) La préparation du plafond

La pose de moulure ou de rosace est une tâche de finition. Autrement dit, ce type de travaux doit être réalisé sur un plafond propre et sain.

Idéalement, mieux vaut poser des moulures juste après la réalisation d’un plafond. Si vous travaillez en rénovation, vous aurez besoin de bien préparer les surfaces à traiter :

  1. Commencez par épousseter le plafond au plumeau, pour éliminer les poussières et autres toiles d’araignée.
  2. Nettoyez ensuite le plafond (par exemple à l’aide de lessive Saint-Marc), sans trop l’imbiber.
  3. Si nécessaire, comblez les éventuelles fissures ou imperfections à l’aide d’enduit de rebouchage (après avoir laissé sécher le mur).

Avant la pose d’une rosace, il est indispensable de vérifier que le plafond est propre, sec et sain. Il paraît évident que vous n’allez pas poser des moulures flambant neuves sur un plafond vieilli.

À savoir : si la peinture du plafond est jaunie ou sale, il peut être conseillé de repeindre le plafond intégralement. À condition que le plafond soit sain et plane, la peinture peut être réalisée après la pose des rosaces ou corniches. Si vous le souhaitez, cette page peut vous en dire plus sur le coût des travaux de peinture.

2) La prise de repères

L’un des côtés les plus techniques de la pose d’une corniche ou d’une moulure au plafond est tout simplement le choix de l’emplacement.

Pour un rendu esthétique, les décorations pour plafond doivent être posées de manière symétrique. Pour un tel résultat, mieux vaut tracer certains repères :

  1. En premier lieu, mesurez les dimensions de votre plafond.
  2. Vous pouvez si vous le souhaitez réaliser un plan à l’échelle, pour déterminer simplement l’emplacement de vos moulures et/ou rosaces.
  3. Déterminez l’emplacement souhaité pour la ou les rosaces, ainsi que la position des corniches. En règle générale, la rosace est placée au centre de la pièce ou au niveau des éclairages, et les corniches le long des murs.
  4. À l’aide d’un mètre et d’une règle de maçon, marquez légèrement l’emplacement de chaque corniche au crayon.
  5. Profitez de vos plans et de vos prises de mesures pour couper les corniches aux bonnes mesures. L’idéal est d’utiliser une boîte à onglet (et une scie), de manière à pouvoir faire des coupes à 45°. Ces coupes vont permettre de relier les corniches à chaque coin de pièce. Attention à couper les corniches dans le bon sens, de manière à ce qu’elles puissent s’accoler les uns aux autres.

N’allez jamais coller une moulure sans avoir préalablement marqué son emplacement. Vous risqueriez en effet de finir avec une rosace mal disposée, et donc un résultat peu professionnel et « dérangeant » à l’œil.

3) La pose de corniche ou de moulure

Figurez-vous que la pose d’une rosace ou d’une moulure au plafond se fait simplement au mastic-colle ! Pour peu que vous ayez bien marqué vos repères au crayon, la pose va être un jeu d’enfant.

Voici comment vous devez procéder :

  1. Selon la colle de fixation, vous devrez utiliser au choix un pistolet extrudeur ou une simple spatule.
  2. Vous allez procéder par double encollage. Il faut donc coller non seulement l’arrière de la corniche, mais aussi le plafond. Sur le plafond, appliquez simplement la colle le long de vos tracés.
  3. Appliquez fermement la corniche contre le plafond, en adaptant sa position le long du tracé. Selon les consignes d’utilisation de votre colle, il se peut que vous ayez à rester appuyé quelques secondes ou plus. Pour poser une corniche, pensez bien à presser tout au long de la corniche.
  4. Une fois la moulure en place, utilisez un chiffon légèrement imbibé d’eau pour retirer l’excédent de colle. Travaillez rapidement, pour éviter que la colle sèche (elle serait plus difficile à retirer).

Une fois la colle retirée, laissez sécher et admirez le résultat !

4) La finition

Pour un travail de pro, l’idéal est de réaliser certaines finitions. Si nécessaire, voici quelques tâches simples qui vont vous permettre d’avoir un rendu final sublime :

  • S’il subsiste des raccords entre deux corniches ou différents éléments de rosace, vous pouvez les masquer à l’aide d’un enduit de rebouchage.
  • Si vous le souhaitez, libre à vous de peindre les moulures à l’aide d’une peinture à l’eau (de type acrylique). Pensez simplement à utiliser du ruban de masquage pour ne pas déborder sur les murs ou le plafond. Si le plafond en a besoin, vous pouvez également profiter de l’opération pour le repeindre.

Toutes les finitions sont possibles. Vous pouvez par exemple peindre la rosace et les moulures avec une couleur différente de celle du plafond. Attention simplement à ce que l’ensemble ne soit pas disgracieux !

Vidéo de pose d’une moulure au plafond

Besoin de davantage de conseils pour poser des moulures comme un professionnel ? Dans ce cas, cette vidéo de 5 minutes devrait vous en apprendre beaucoup sur les différentes étapes de pose d’une rosace ou de moulures :

Si ces différents travaux vous semblent trop complexes, n’oubliez pas qu’il reste possible de demander plusieurs devis de plâtriers gratuitement et sans engagement, grâce à notre site. De quoi connaître facilement le coût de pose d’une rosace dans votre région !

Et si vous souhaitez également rénover votre aménagement intérieur, ce dossier complet sur le coût de pose d’un placo devrait vous intéresser.