Poser un mur de claustra

Noter cet article

claustra extérieur

Claustra extérieur en terre cuite.

Le claustra est un mur intérieur ou extérieur qui laisse passer la lumière, tout en servant de brise vue. Très pratique et décoratif, le mur de claustra peut tout à fait être dressé en auto-construction… mais pour cela, mieux vaut disposer d’une bonne méthode. Vous cherchez des conseils pour la construction d’un brise vue claustra ? Cette page vous donne tous les conseils à connaître.

Qu’est-ce qu’un mur de claustra ?

Tout comme le claustra intérieur, un mur de claustra est tout simplement un mur qui laisse passer la lumière.

Le claustra se présente comme un parpaing, qui est percé de différents trous et laisse donc passer la lumière. Ces éléments peuvent former une cloison, à condition qu’ils soient posés entre deux piliers.

Le claustra n’étant pas aussi résistant qu’un parpaing (puisqu’en grande partie creux), il est conseillé de ne pas dépasser 2,50 m d’écartement entre deux piliers pour un mur claustra, et de ne pas dépasser une hauteur de 1,70 m.

Si vous souhaitez disposer d’une paroi brise vue qui ne coupe pas toute la luminosité du jardin, c’est donc la solution idéale ! Au choix, il est possible d’opter pour un mur claustra en bois, en terre cuite, ou encore pour un claustra béton.

Cette page va vous donner tous les conseils pour monter un mur claustra dans les règles de l’art !

À savoir : un mur en claustra sera avant tout décoratif, puisqu’il ne va pas entièrement masquer la vue. Si vous souhaitez dissimuler un vis-à-vis, ce n’est donc pas la meilleure solution.

Matériel de pose d’un claustra

La construction d’un mur claustra n’est pas nécessairement plus délicat que la construction d’un mur en briques ou en parpaings.

Dès lors que vous maîtrisez les bases de la maçonnerie, il vous suffit de disposer du bon matériel et de la bonne méthode.

Pour construire un claustra en béton, il vous faudra réunir le matériel suivant :

  • Des claustra en béton ou en terre cuite,
  • Du mortier,
  • Un niveau à bulle,
  • Un cordeau de traçage,
  • Des piliers,
  • Des cales en bois,
  • Une truelle,
  • Un fer à joints.

Comment poser un claustra ?

Si vous souhaitez réaliser seul la pose de votre cloison en claustra, il est important de travailler avec méthode.

Vous allez devoir suivre les étapes suivantes :

1) Préparer la pose

Tout comme lors de la pose d’une clôture (détaillée ici), il va falloir commencer par bien préparer le chantier :

  • Un mur clautra doit reposer sur un sol parfaitement plane et solide (par exemple une terrasse en béton).
  • Les claustra doivent se situer entre deux murs, ou à défaut entre deux piliers. Chaque support doit être solidement ancré dans le béton, et il ne faut pas dépasser un écart de 2,50 mètres entre deux supports, pour assurer la solidité de l’ensemble.
  • Avant la pose, déterminez le nombre de claustra nécessaire. Commencez par poser une première rangée de claustra, en laissant un espacement de quelques millimètres pour le joint, et déterminez la position du mur et sa hauteur.
  • Avant de retirer les claustra posés à blanc, marquez leur emplacement à l’aide d’un cordeau de traçage.

Si vous devez poser des piliers, optez pour de solides piliers en béton, parfaitement planes, qui faciliteront la pose. Vos piliers doivent être en mesure de supporter le poids des claustra. Il est donc indispensable de préparer des fondations (prévoyez une fondation de 20 à 30 cm) et de les ferrailler à l’aide de fers verticaux.

2) Poser la première rangée

Une fois les piliers du muret réalisé, vous allez pouvoir commencer par fixer la toute première rangée de claustra.

Chaque claustra doit être fixé à l’aide de mortier. Dans l’idéal, privilégiez un mortier dont le coloris est similaire à celui des claustra, ou teintez légèrement le mortier.

Voici comment vous occuper de la première rangée :

  1. En suivant votre traçage, étalez au sol une fine couche de mortier, sur laquelle reposeront les claustra.

  2. Posez claustra après claustra, en appliquant une fine couche de mortier sous chaque brique.

  3. Entre chaque claustra, placez une cale de manière à laisser de la place pour le joint.

  4. Vérifiez que la rangée est droite, et vérifiez le niveau.

  5. Une fois le mortier presque sec, retirez vos cales et réalisez les joints entre chaque claustra. Lissez à l’aide d’un fer à joints.

3) Terminer le mur claustra

Veillez toujours à bien laisser le mortier sécher entre chaque rangée de claustra. En effet, le mur risque de s’écrouler si vous ne laissez pas à chaque rangée le temps d’être bien fixée.

Voici comment élever un mur claustra :

  1. Appliquez une fine couche de mortier sur la rangée déjà posée.

  2. Posez les nouveaux claustra, toujours en laissant des calles.

  3. Vérifiez le niveau.

  4. Une fois le mortier sec, réalisez les joints et lissez.

Travaillez ainsi rangée par rangée, tout en laissant sécher progressivement.

4) Les finitions

Une fois que vous avez atteint la dernière rangée, il est important de poser un chaperon de mur, de manière à compléter le claustra.

Voici comment réaliser les finitions d’un mur de claustra :

  1. Une fois la dernière rangée sèche, étalez une couche de mortier de quelques centimètres sur cette dernière.

  2. Posez les éléments de chaperon de mur les uns à la suite des autres, en laissant un cm de joint entre chaque partie.

  3. Vérifiez le niveau du chaperon mural avant que le mortier ne sèche.

  4. Réalisez ensuite les joints, et lissez.

De préférence, privilégiez un cache mur assez léger, qui n’exercera pas un poids trop important sur les claustra.

Vidéo de pose de claustra

Besoin d’encore plus d’explications pour réussir à monter votre mur en claustra à coup sûr ? Dans ce cas, la vidéo à venir devrait vous en apprendre beaucoup :

Comme vous le voyez, construire mur en claustra nécessite tout de même certaines compétences en maçonnerie. Si vous le souhaitez, rien ne vous empêche de demander différents devis de maçon sur notre site, de manière à faire réaliser ces travaux par un artisan.

Demander un devis de construction de mur sur Rénovation & Travaux est 100 % gratuit, et sans aucun engagement. Profitez-en !

Vous voulez encore plus d’infos sur ce type de travaux et leur prix ? Dans ce cas, le dossier suivant, dédié au prix des murs en parpaings, pourrait vous intéresser.