Comprendre la certification QUALIBAT

Comprendre la certification QUALIBAT
Noter cet article

qualibat

Certification Qualibat pour les professionnels du bâtiment.

Dans un monde où la concurrence prédomine outrageusement, se démarquer est la clé de voute de la réussite. Pour attirer la clientèle, les artisans et entreprises du bâtiment ne misent pas uniquement sur le prix. En réalité, c’est la qualité et les qualifications qui peuvent faire la vraie différence. Alors, pour témoigner des qualités du service, Qualibat a établi un système de certification qui permet à la clientèle de reconnaitre les entreprises de confiance, celles à qui elle peut confier ses travaux de gros œuvre ou second œuvre avec la garantie du travail bien fait. Mais que signifie cette certification, quel est son poids et comment est-elle attribuée ? C’est ce que nous allons examiner.

Certification Qualibat, en quoi consiste-t-elle ?

Il est difficile d’apprécier la valeur ou la qualité d’une entreprise sans l’avoir vue à l’œuvre. Si le résultat est parfois à la hauteur des attentes, la plupart du temps, le résultat peut décevoir, et on peut constater la présence de malfaçons. Alors, pour permettre aux clients d’avoir une idée de la valeur des entrepreneurs et artisans en bâtiment, Qualibat a été créé (Pour faire une demande, remplissez le formulaire en bas de page).

Qu’est-ce que la certification Qualibat ?

Qualibat est un organisme privé dont la mission est de sélectionner les entreprises œuvrant dans le bâtiment et faisant preuve de fiabilité.

C’est sous l’initiative du Ministre de la Construction et d’organisations professionnelles d’entrepreneurs, d’architectes et de maîtres d’ouvrages en 1949 que Qualibat a été créé.

Entre temps, ce sont plus de 30000 entreprises du bâtiment en France qui ont pu bénéficier de la certification Qualibat.

Quels sont les avantages du label Qualibat ?

Bénéficier du label Qualibat, c’est l’assurance d’être reconnu en tant qu’expert dans son domaine. Cette reconnaissance est symbolisée par l’affichage du logo de l’organisme sur tous les documents produits par l’entreprise ou l’artisan.

Bref, c’est une publicité qui permet d’élargir votre réseau clientèle en intégrant le cercle fermé des entreprises et artisans qualifiés de France.

Important : le label Qualibat a une durée de validité de 4 ans avec un suivi annuel de deux ans pour les entreprises qui ne peuvent pas justifier de référence maître d’ouvrage.

Quelles sont les conditions pour obtenir le label Qualibat ?

Pour évaluer une entreprise ou un artisan, Qualibat procède à un examen de la situation juridique mais se réfère également à quelques critères d’ordre technique et financier.

Les critères administratifs et juridiques imposés par Qualibat

L’entreprise doit apporter les pièces nécessaires justifiant de la légalité de l’entreprise. Il s’agit notamment de l’inscription aux registres obligatoires, RCS s’agissant des sociétés et le registre de la Chambre des métiers et de l’artisanat pour ceux qui choisissent cette forme. Pour aller plus loin sur le choix du statut d’artisan, cliquez ici.

En outre, le prétendant au label Qualibat doit également fournir :

  • L’identité et le CV du responsable ainsi que l’extrait de son casier judiciaire,
  • La preuve que l’entreprise n’est pas en situation de liquidation judiciaire,
  • Les preuves de l’affiliation aux organismes sociaux et le paiement à jour des cotisations,
  • Le nom de l’assureur qui couvre les garanties travaux et l’assurance décennale.

Les critères techniques et financiers

Qualibat exige des entreprises une expérience avérée, justifiée par des références délivrées par les maitres d’ouvrage et maitres d’œuvre. Pour prouver le sérieux de l’entreprise, celle-ci doit également disposer de locaux et moyens matériels et suffisants pour réaliser les prestations attendues d’elle.

Concernant les moyens humains, l’entreprise doit délivrer la liste des employés avec leurs qualifications, ainsi que le volume horaire de travail accompagné des justificatifs des rémunérations.

D’autre part, l’entreprise ou l’artisan doit fournir les pièces nécessaires pour justifier de sa santé financière. La situation financière est évaluée selon les chiffres d’affaires réalisés par l’entreprise. L’état financier peut également nécessiter la production de relevés bancaires pour connaitre et vérifier le bon équilibre financier de l’entreprise ou de l’artisan.

Qualification Qualibat et certificat RGE

Les entreprises bénéficiant de la certification RGE (RGE pour « Reconnu Garant de l’Environnement ») sont des prestataires triés et reconnus pour leur qualité en termes d’économie d’énergie.

Que symbolise le certificat RGE ?

Il s’agit notamment des entreprises œuvrant dans le domaine de l’isolation, mais aussi de la menuiserie fabriquant des portes et fenêtres aux performances isolatrices avérées.

Sont également concernés les artisans chauffagistes qui s’occupent du chauffage et de la climatisation des bâtiments. Les fabricants et fournisseurs de matériels et matériaux peuvent également demander une certification RGE.

Remarque : toute entreprise peut demander un certificat RGE dès lors qu’elle réalise ses prestations en respect des critères environnementaux actuels.

Des certifications Qualibat RGE par métier

Qualibat a développé de nombreuses certifications selon le métier. Les certifications 8 regroupent par exemple les activités photovoltaïques, solaires, tout ce qui permet de produire de l’énergie verte et renouvelable.

D’autre part, depuis 2010, Qualibat s’est associé à deux organisations professionnelles du bâtiment pour développer des qualifications qui répondent aux exigences de la norme NF X 50-091, à savoir la marque « ECO Artisan » et la marque « Les Pros de la Performance Énergétique ».

Combien coûte une certification Qualibat ?

La certification Qualibat a bien évidemment un coût :

  • Pour obtenir le label Qualibat, les frais sont compris entre 139 et 150 .
  • Ajoutez à ces frais un supplément de 89 € pour bénéficier d’une certification RGE.
  • Un contrôle de réalisation sur chantier est également à prévoir pour un coût moyen de 350 €.

Pour un artisan, obtenir la certification représente donc un certain coût, mais cela est également un excellent argument promotionnel auprès de futurs clients.

Important : ces valeurs sont délivrées hors taxe, la TVA est donc à rajouter.

Maître d’ouvrage, pourquoi se tourner vers une entreprise Qualibat ?

Pour la clientèle, la certification Qualibat témoigne de la valeur d’une entreprise.

Elle permet notamment de reconnaitre :

  • Une entreprise légalement formée et en règle vis-à-vis de l’administration fiscale et des organismes sociaux,
  • Une entreprise fiable avec de l’expertise avérée dans son domaine,
  • Une entreprise responsable vis-à-vis de sa clientèle mais également de l’environnement.

Il ne faut pas oublier que la certification Qualibat n’est pas forcément facile à obtenir, et qu’elle témoigne de la volonté d’un artisan à être parfaitement en règle, et à proposer toutes les sécurités possibles à ses clients.

D’autre part, seule la certification RGE des entreprises engagées permettent aux maitres d’ouvrage de pouvoir bénéficier de dispositifs d’aides et de subventions publiques, dont le prêt à taux zéro Eco-PTZ ou encore le crédit d’impôt transition énergétique CITE.