Dernière mise à jour le : 18 décembre 2020 par Rénovation et travaux

Un dispositif de détecteur de fumée est un appareil autonome qui se compose de deux parties, à savoir une partie qui se fixe sur un support et l’autre partie qui comprend le système de détection et d’alarme. Afin d’en assurer le bon fonctionnement, il faut qu’il soit placé à un endroit stratégique. Voyons donc en détail tout ce qui concerne l’installation d’un détecteur de fumée.

Exigez des devis gratuits de pose de détecteur de fumée

Trouver le bon endroit pour installer son détecteur de fumée

Pour se protéger des incendies, rien de mieux qu’un détecteur de fumée. Tout comme une alarme incendie, il est facile à poser, mais il faut veiller à le placer au bon endroit. Et cela est appuyé par un texte de loi qui indique qu’il est préférable de l’installer dans une zone de circulation ou dans le dégagement vers les chambres.

En principe, vous pouvez le poser soit sur le mur, soit sur le plafond. Mais dans la mesure du possible, le détecteur de fumée doit être installé sur le plafond. Dans ce cas, il faut veiller à ce qu’il soit au moins à 30 cm du mur. Par contre, si vous souhaitez le fixer sur un mur, installez-le à une distance d’au moins 15 cm du plafond. Il peut aussi arriver que votre plafond ne soit pas toujours droit, comme dans le cas d’un toit en sous-pente ou d’un mur mansardé. Dans ce cas, il faut poser le détecteur de fumée au plus haut sommet du volume concerné.

Gratuit et sans engagement : devis de pose de détecteur de fumée

Installation d’un détecteur de fumée : du marquage jusqu’à la pose

Une fois que vous avez déterminé l’endroit où vous allez poser votre détecteur de fumée, vous devez le fixer. Ci-après quelques conseils pour vous aider dans cette tâche. Sinon, dans la même lancée, vous pouvez également prendre connaissance du détecteur de monoxyde de carbone.

Marquage et perçage du détecteur de fumée

Ci-après les étapes à suivre au préalable pour l’installation d’un détecteur de fumée :

  • Commencez par insérer les piles du dispositif.
  • Repérez ensuite où vous allez mettre votre installation et marquez cela à l’aide d’un crayon.
  • Enfin, posez le socle à l’emplacement voulu.

Perçage et fixation du socle du dispositif

Une fois les préalables établis, vous pouvez maintenant commencer à fixer le dispositif en suivant les étapes suivantes :

  • Avec le foret adapté, il vous faut percer le socle de l’appareil.
  • Pour une pose en plafond, il est possible de fixer l’appareil directement en haut d’un mur ou sur des parois en pente.
  • Pour les plafonds en dur, enfoncez les chevilles avec un marteau. Ce qui n’est pas le cas pour les plafonds en plâtre où vous devez utiliser une pince spéciale.
  • Ensuite, fixez le socle de l’appareil en faisant correspondre les trous de fixation aux chevilles.
  • Terminez le tout en utilisant une vis de serrage.

Fermeture du détecteur de fumée

Pour fermer votre détecteur de fumée, il faut insérer le boîtier dans les encoches, puis le faire pivoter en suivant le sens des aiguilles d’une montre. Pour savoir si votre appareil fonctionne, vérifiez qu’il émet un signal rouge toutes les minutes.

Demandez gratuitement des devis de pose de détecteur de fumée

Conseils pour l’installation d’un détecteur de fumée

Pour que le détecteur de fumée soit efficace, il faut éviter qu’il soit proche d’une zone ventilée, car cela peut dissiper la fumée. Il faut aussi éviter qu’il soit dans la cuisine, la salle de bain, la chaufferie ou dans une zone poussiéreuse. Pour terminer, il faut veiller à en faire l’entretien en le nettoyant de temps en temps. Il faut aussi veiller à changer les piles en fonction de leur type :

  • Soit de 6 mois pour les salines,
  • Un an pour les alcalines,
  • Cinq ans pour les piles en lithium.

Enfin, assurez-vous que votre détecteur de fumée fonctionne correctement en appuyant sur le bouton test de temps en temps.