Mettre en place et fixer une fenêtre en PVC ne sont pas difficiles. Cela peut toutefois prendre assez de temps si vous n’êtes pas habitué aux travaux. C’est pour cette raison que nous allons diviser les étapes à suivre en 5 grandes parties pour mieux vous guider et vous montrer comment monter une fenêtre PVC.

Exigez des devis gratuits d’installation de fenêtre

La mise en place du joint d’étanchéité

Le joint d’étanchéité permet d’avoir une meilleure performance thermique pour votre fenêtre en PVC. En effet, les joints sont nécessaires pour éviter une déperdition thermique conséquente lorsque les fenêtres sont fermées. De cette manière, la pièce sera toujours vivable et agréable, qu’importe le temps qu’il fait dehors. Sa place doit se mettre entre le mur et la fenêtre. Vous pouvez d’ailleurs délimiter la mesure à partir du tableau de fond. N’oubliez pas de vous munir d’un cutter pour découper les bandes afin d’adapter leur longueur. Cela fera partie de l’esthétique finale.

100 % gratuit : devis d’installation de fenêtre

La fixation de la fenêtre en PVC

L’étape suivante est la fixation de la fenêtre en PVC. Elle doit se faire en trois niveaux pour que la fixation soit solide et adaptée à votre menuiserie. Sinon, découvrez ici le prix de réparation d’une fenêtre en PVC.

Les mesures et l’emplacement des fixations

Enlevez tout d’abord les détails de votre fenêtre en PVC et travaillez uniquement avec le cadre. Cela va vous permettre d’avoir un travail allégé et plus facile à manier. Utilisez le dormant sur le tableau afin d’en prendre les bonnes mesures et d’ajuster si besoin. Après cela, vous allez devoir définir les emplacements de chaque patte de fixation pour votre fenêtre. À l’aide d’un crayon, vous allez pouvoir les marquer et les repérer plus facilement lors de l’étape suivante.

La pose des pattes de fixation

Une fois que vous avez l’emplacement voulu pour les fixations, il faut maintenant penser à la pose des pattes. Pour un travail plus pratique et plus facile, placez le dormant sur une table. C’est après avoir placé les pattes que vous allez facilement les mettre en place sur le tableau. À 15 cm du haut et à 15 cm du bas de votre dormant, vous allez placer les premières pattes de fixation. Pour les pattes à venir, il faudra les placer de façon à avoir une bonne équidistance. N’oubliez pas le second côté de votre dormant.

La fixation du dormant sur le mur

Placez votre dormant sur le tableau. À l’aide d’un niveau à bulle, vérifiez si toutes les hauteurs et l’aplomb sont bien placés. Maintenez ensuite le cadre avec des serre-joints pour faciliter votre travail. Mettez en place les chevilles de la fenêtre en utilisant un perforateur pour percer les trous sur le mur. Ensuite, placez les vis des pattes de fixation à l’aide d’une visseuse. Le mieux est notamment de vous munir d’une perceuse-visseuse pour plus de praticité. Une fois le travail fait de tous les côtés, cachez les vis à l’aide d’un plastique ou d’un placo. Tâchez de veiller à son esthétisme.

Réclamez plusieurs devis d’installation de fenêtre

La finition du travail

Dès que vous avez tout bonnement fixé les détails de votre fenêtre en PVC, il ne reste plus qu’à peaufiner le travail : la poignée et les battants.

Pour cela, il faudra mettre en place la poignée selon les modèles. Sachez qu’il y a des instructions bien précises qui accompagnent votre menuiserie. Par la suite, il faudra mettre en place les battants en passant par les paumelles et le tour est joué.