Le revêtement mural désigne la couche finale qui habille un mur. Il joue ainsi un rôle clé dans la décoration. De plus, il participe à la protection de la structure de la maison. Pour le choix, vous pouvez rester dans le classicisme des carreaux ou papiers peints. Mais vous pouvez aussi innover en optant pour des revêtements muraux plus originaux.

Demandez gratuitement des devis pour vos travaux de revêtement mural

Les revêtements muraux classiques

Trois types de revêtement sont largement utilisés pour habiller les murs : le carrelage, le papier peint et le lambris. Classiques, certes, ils ont néanmoins des atouts certains qui plaident en leur faveur.

Le carrelage, principal revêtement mural pour les pièces humides

Dans les pièces humides telles que la salle de bain ou la cuisine, l’humidité permanente nuit à l’intégrité des murs. Le carrelage a l’avantage d’être parfaitement insensible à l’humidité. Il est idéal, que cela soit pour habiller une crédence de cuisine ou pour les parois d’une douche. Question style, il y en a pour tous les goûts et pour tous les budgets :

  • Carrelage mural en grès : à partir de 15 € le m²,
  • Carrelage mural en pierre naturelle : de 15 € pour le travertin à 60 € pour le marbre,
  • Revêtement mural en faïence : autour de 25 € du m².

Conseil déco : optez pour un carrelage de couleur unie et intense tel que le blanc, le noir, le rouge pour une salle de bain à l’allure moderne.

Le lambris mural, un revêtement qui a su se réinventer

Le lambris traditionnel en bois s’essouffle peu à peu. En effet, il imprègne une certaine lourdeur qui n’est véritablement plus au goût du jour. Par contre, le lambris en PVC gagne en notoriété, parce qu’il a su s’adapter. Il est bon marché, facile à installer et à nettoyer. Il permet surtout de varier les plaisirs, que cela soit pour les motifs que pour les couleurs.

Info prix : le lambris en bois coûte en moyenne 30 € du m2 contre 15 € seulement pour le lambris PVC.

Le papier peint, le plus facile à poser

Le papier peint est un papier imprimé qui se colle directement sur le mur. C’est certainement le revêtement mural le plus facile à poser. Il existe même des papiers peints adhésifs qui ne nécessitent plus de colle. Toutefois, pour un résultat impeccable, il faut que le support soit parfaitement plane. Les fissures et autres petites imperfections doivent préalablement être réparées avant la pose du papier peint. Pour réparer rapidement un mur abîmé, vous pouvez apprendre à utiliser la toile de verre ou le voile de verre en cliquant sur ce lien.

Remarque : dans certaines régions et dans d’autres pays, le papier peint est également appelé tapisserie. Son prix démarre à moins de 5 € le m2.

Les revêtements muraux originaux

Rajoutez du caractère en recourant à des revêtements muraux plus originaux apportant plus d’authenticité.

Le crépi, l’enduit de décoration par excellence

Le crépi est un enduit décoratif à l’aspect rustique. Il peut être nature ou coloré. Son principal atout réside dans son caractère bien affirmé, apportant relief et ambiance un peu champêtre. Par contre, sa finition rustique le rend plus difficile à entretenir et à nettoyer. Le crépi s’applique aussi bien sur un mur intérieur qu’un mur extérieur. Il existe surtout deux types de crépi :

  • Le crépi traditionnel : c’est un crépi à mélanger soi-même qui, une fois appliqué, est définitif. Son prix évolue entre 0,3 et 0,4 €.
  • Le crépi en kit : il s’agit d’un crépi décollable grâce à une sous-couche. Son prix est en moyenne de 4 €.

Le mur en liège

Le liège est connu pour ses vertus isolantes. Mais il permet également d’habiller la face d’un mur. Il peut être confectionné sur place ou livré en dalle à coller. Outre la décoration, un mur en liège améliore sensiblement le confort thermique de la pièce.

Prix : les dalles de lièges sont accessibles à partir de 35 € le m2.

Les parements pierre ou bois

Les parements en pierre ou en bois apportent de la personnalité et du luxe. Par contre, en intérieur, il est préférable de limiter ce revêtement à un ou deux pans de mur seulement. De 20 à 40 € pour le parement en bois, le prix du parement en pierre naturelle peut aller jusqu’à 120 € du m2.

Alternative : il existe également des parements en pierre reconstituée disponibles à partir de 30 € le m2.

Recevez des devis gratuits 100% gratuits pour vos travaux

Les revêtements muraux d’imitation

Pour plus de caractère, sans pour autant payer le prix fort, vous pouvez également vous tourner vers les plaquettes de parement.

Les plaquettes de parement en pierre naturelle

Comme le parement classique, ce type de parement est réalisé avec de la vraie pierre. La différence ici est que le parement est préfabriqué et pré-assemblé. Il ne vous reste plus qu’à coller la plaque contre le mur. Rapides à poser, les plaquettes de parement en pierre reviennent moins chères. Comptez entre 30 et 60 € du m2 pour une plaquette de parement en pierre.

Remarque : les plaquettes de parement en pierre peuvent habiller murs intérieurs et extérieurs.

Les plaquettes de parement synthétiques

Rigides ou souples, les plaquettes de parement synthétiques imitent à la perfection le bois, la pierre, la brique et bien d’autres matériaux. Il s’agit essentiellement de revêtement mural en PVC. Visuellement, le résultat est plus vrai que nature. L’avantage avec les plaquettes synthétiques est qu’elles sont lavables et durables. Elles peuvent même habiller un mur extérieur.

Prix : les plaquettes de parement en PVC sont disponibles à partir de 10 € du m2.

La peinture ne peut, à proprement parler, être considéré comme un revêtement mural. Sachez néanmoins qu’il existe des peintures à effet comme la peinture à effet béton qui change radicalement l’aspect d’un mur. Cette peinture revient entre 3 et 5 € du m2.