Avec le temps, murs et plafonds peuvent présenter des imperfections qui nuisent à la décoration intérieure. Les rénover coûte cher et prend du temps. Il existe toutefois une solution révolutionnaire qui permet de masquer ces imperfections avec un coût plutôt modéré : le voile de verre, à ne pas confondre avec la toile de verre.

Demandez des devis gratuits pour rénover vos murs et vos plafonds!

Différences entre toile de verre et voile de verre

Les deux produits sont souvent confondus. Il est vrai qu’ils partagent de nombreuses similarités, mais ils présentent également des différences.

Toile ou voile de verre : tous deux à base de fibre de verre

Le voile de verre et la toile de verre sont entièrement constitués de fibre de verre. Il s’agit de filaments de verre très fin tissés de façon à obtenir une sorte de calicot malléable, mais ultra résistant. La fibre de verre est utilisée pour la fabrication de coque de bateau, de carrosserie de voiture, etc. En réalité, c’est dans le domaine de la construction que la fibre de verre est la plus exploitée. Elle est également utile en renfort de béton et pour l’isolation des murs. Toile de verre, voile de verre et laine de verre sont tous réalisés avec de la fibre de verre, mais avec des proportions différentes.

Remarque : les professionnels du bâtiment utilisent le terme fibre de verre pour désigner essentiellement la toile de verre.

Voile ou toile de verre : une question d’épaisseur

La principale différence entre la toile et le voile de verre réside dans l’épaisseur du matériau. En effet, le voile de verre est plus fin que la toile de verre. Tous deux destinés à la rénovation de mur et de plafond, le voile de verre masque uniquement les irrégularités peu importantes. D’autre part, le voile de verre est seulement disponible en format lisse alors que la toile de verre présente des motifs comme du papier peint.

Conseil : plus fin et donc plus fragile, réservez l’utilisation du voile de verre à la rénovation de plafond, moins sujet à des chocs.

Critères qui influent sur le prix du voile de verre

Le voile de verre est proposé à des tarifs différents. Le prix dépend des caractéristiques du voile, dimension, mais surtout grammage.

Dimension du voile de verre

De façon générale, le voile de verre est proposé en rouleau avec une largeur de 1 m. C’est la longueur qui peut changer. La longueur d’un rouleau de voile de verre va de 15 à 25 m. Naturellement, plus il sera long, plus il coûtera cher. Le prix moyen pour un voile de verre est estimé entre 1 et 8 € du m2.

Grammage du voile de verre

Le grammage est le critère essentiel qui détermine le prix d’un voile de verre. Il en sera de même pour la toile de verre. Le grammage désigne la masse surfacique du matériau et s’exprime en g/m2. Plus le grammage est élevé et plus robuste sera le voile de verre. Les produits actuels présents sur le marché affichent un grammage allant de 35 à 400 g/m2.

  • Voile de verre de 35 g/m2 : à partir de 1 € du m2,
  • Voile de verre de 100 à 200 g/m2 : autour de 4 € du m2,
  • Voile de verre de 300 à 400 g/m2 : environ 8 € du m2.

Autres caractéristiques du voile de verre

D’autres caractéristiques peuvent influer sur le prix d’un voile de verre. Le voile de verre peut être :

  • Préencollé : l’avantage avec un voile de verre préencollé est sa facilité de manipulation. Il se pose comme un papier peint préencollé. Il permet également des travaux plus propres et plus rapides.
  • Pré-peint : le voile de verre reçoit une sous-couche qui facilite l’accroche de la peinture pour la finition.

Indication : ces options vont nécessairement augmenter le prix du voile de verre de l’ordre de 20 à 40 % par rapport à un voile de verre classique.

Recevez jusqu’à 5 devis gratuits pour la rénovation de vos murs et de vos plafonds!

Étapes pour poser du voile de verre

Destiné à recourir une surface abîmée, le voile de verre doit être posé sur un support préalablement préparé.

Préparation du support

L’objectif est de dissimuler les imperfections présentes sur un mur ou au plafond. Il n’est donc pas nécessaire de réparer les fissures. La préparation consistera essentiellement à lessiver le support pour qu’il soit parfaitement propre, condition sine qua none pour l’adhérence de la colle.

Pose du voile de verre

Pour poser le voile de verre dans les règles de l’art, procédez comme suit :

  • À l’aide d’un rouleau ou d’un pinceau, étalez la colle sur une surface équivalente à la largeur du voile de verre. Comblez les fissures avec une bonne quantité de colle.
  • Disposez le voile sur la surface recouverte de colle.
  • Marouflez le voile de verre en utilisant une spatule ou un rouleau en caoutchouc pour chasser l’air et bien coller le voile.
  • Répétez l’opération sur toute la surface à rénover.
  • Après séchage, vous pouvez procéder à la finition.

Impératif : utilisez des gants de protection pendant tout le processus afin d’éviter d’éventuelles irritations causées par les fibres qui se détachent.

Finition

Un autre avantage avec le voile de verre est le fait qu’il peut être directement peint. Il n’est indispensable de l’enduire que si le collage a été mal fait. Une peinture en deux couches est indiquée, sauf pour le voile de verre pré-peint.

Rénover un mur ou un plafond avec du voile de verre n’est pas bien compliqué et est à la portée du bon bricoleur. Vous pouvez également confier les travaux à un professionnel moyennant un prix autour de 20 € le m2, prix hors fourniture.