Le carrelage idéal pour votre garage

Comment choisir le carrelage pour son garage ?

Pour faciliter l’entretien et le nettoyage de votre garage, optez pour du carrelage. Toutefois, tous les types de carrelage ne sont pas adaptés à cet usage. Quel est donc le carrelage idéal pour votre garage et quels sont les critères de choix ?

Devis 100 % gratuit de pose de carrelage

Carreler un garage : avantages et inconvénients

Le carrelage dans un garage présente des avantages à la fois pratique et esthétique. Mais il a également quelques inconvénients.

Intérêts du carrelage dans un garage

La liste des avantages peut être très longue, tant le carrelage est considéré comme le revêtement idéal dans un garage. Citons notamment :

  • Sa facilité d’entretien : le carrelage se nettoie facilement, contrairement aux autres revêtements comme le béton. En outre, il n’exige aucune précaution particulière.
  • Sa durée de vie : le carrelage affiche une durée de vie moyenne de 50 ans. À titre comparatif, le béton s’effrite au bout de 20 à 30 ans, vous obligeant à faire des rénovations périodiques.
  • Son esthétique : le garage ne sert plus uniquement à ranger la voiture. Il est bien souvent utilisé comme atelier ou pièce de travail. Sa décoration n’est donc plus secondaire. Grâce à ses différents formats et à ses couleurs variées, le carrelage dépoussière le garage terne et peu accueillant.

Inconvénients du carrelage dans un garage

Le carrelage a tout de même quelques inconvénients qu’il convient de signaler. Nous retiendrons surtout :

  • Sa fragilité : sous le poids de charges importantes, mais également avec des chocs répétés, le carrelage se fissure plus rapidement.
  • Sa glissance : le carrelage reste un matériau glissant. Il faut être particulièrement vigilant avec un carrelage humide.

Remarque : vous pouvez néanmoins réduire les risques en choisissant avec précaution le carrelage pour votre garage.

Obtenez des devis professionnels de pose de carrelage

Carrelage de garage : les critères de choix

Il existe différents types de carrelage, tous les carrelages n’étant pas adaptés au garage. Voici les critères à prendre en compte pour bien choisir le carrelage de votre garage.

Les types de carrelage adaptés au garage

Trois types de carrelage sont recommandés pour une pose dans un garage. Vous pouvez choisir entre :

  • Le grès cérame : il s’agit d’un mélange d’argile et de silice cuit à très haute température. Il en résulte un biscuit homogène, particulièrement robuste. Il est disponible en pleine masse ou en émaillé. Son prix fait par ailleurs partie de ses atouts puisque le grès cérame coûte entre 20 et 60 € du m2.
  • Le ciment : réalisé avec du ciment et du sable, ce type de carrelage atteint des niveaux de résistance exceptionnels. Le carreau de ciment est pratiquement indestructible. Toutefois, il n’est pas très courant et son prix est relativement élevé, avec une fourchette comprise entre 70 et 150 € du m2.
  • Le granit : de la famille des carrelages en pierre naturelle, le carrelage en granit se différencie de ses homologues par sa très haute résistance. Le granit est, en effet, une roche particulièrement dure qui confère au carrelage une résistance mécanique hors norme. Ce type de carrelage résiste également aux agents chimiques. Son principal inconvénient réside dans son prix puisqu’il faut au minimum compter 80 € du m2.

Meilleur choix : en tenant compte des caractéristiques et du prix, le grès cérame s’impose comme le choix idéal pour le carrelage d’un garage.

Les caractéristiques du carrelage de garage

Pour choisir le carrelage le mieux adapté à votre garage, il faut vous référer à ses caractéristiques, notamment :

  • L’épaisseur du carrelage : la résistance d’un carrelage s’apprécie principalement à travers son épaisseur. Avec les charges importantes appliquées au sol de garage, le carrelage de garage doit impérativement avoir une épaisseur minimale de 8 cm. Cette épaisseur peut aller jusqu’à 14 cm pour les contraintes les plus élevées.
  • Les dimensions du carrelage : pour éviter les risques de cassure, choisissez un carrelage de dimension moyenne, ne dépassant pas les 45 cm.
  • La couleur du carrelage : bien que la couleur soit une question de goût, nous recommandons tout de même un carrelage de garage avec une couleur sombre : noir, gris ou marron. Cela réduit les charges d’entretien, les carrelages étant moins sensibles aux saletés.

Les normes du carrelage pour garage

Il existe des normes strictes pour le sol de garage. Ces normes sont destinées à réduire les risques d’accident :

  • Norme UPEC : cette norme indique la résistance du carrelage à l’Usure, au Poinçonnement, à l’Eau et aux agents Chimiques. Pour une pose dans un garage, il est recommandé d’utiliser un carrelage U4P4E3C2.
  • Échelle de MOHS : cette énorme établit la dureté du carrelage et sa résistance aux rayures. L’échelle va de 1 à 10.
  • Norme ABC : elle évalue l’adhérence d’un carrelage. La note A désigne un carrelage à adhérence moyenne, la note B à une adhérence moyenne et la note C à une adhérence forte.
  • Norme R : elle estime la glissance pied chaussé d’un matériau. Les carrelages R10 et plus sont les mieux adaptés pour une pose dans un garage.

Réclamez vos devis de pose de carrelage

Carrelage pour garage : pose

La pose d’un carrelage au sol d’un garage est une tâche délicate et laborieuse. Le carrelage doit être posé sur un sol parfaitement nivelé pour éviter les cassures prématurées. La pose est ainsi réalisée avec une couche importante de colle mortier. Pour garantir l’étanchéité, la jointure doit être renforcée. Pour toutes ces raisons et pour que le carrelage de votre garage réponde à toutes les normes, faites appel à un vrai professionnel. Entre les travaux préparatoires, la pose et la finition, prévoyez entre 40 et 60 € du m2 pour la main d’œuvre professionnelle. Découvrez également tous les conseils si vous désirez poser du carrelage vous-même.