Le carrelage est toujours privilégié lorsqu’il s’agit d’aménagement extérieur, notamment pour une terrasse. En effet, le carrelage cumule l’esthétisme, la résistance et la durabilité. Il convient néanmoins de choisir son carrelage extérieur avec soin. Bien que le prix soit un critère prépondérant, voici quelques conseils avisés pour choisir le carrelage adéquat pour votre extérieur.
de carrelage

Demandez gratuitement des devis pour vos travaux de carrelage

Quels types de carrelage adaptés pour l’extérieur ?

Tous les carrelages ne s’adaptent pas à un usage extérieur. Deux familles de carrelage sont expressément conçues à cette fin.

Le carrelage extérieur en grès

Le grès est un carrelage céramique particulièrement robuste. C’est véritablement le carrelage le mieux adapté pour un revêtement extérieur. Il existe deux types de carrelage en grès : le grès cérame pleine masse et le grès émaillé.

  • Grès cérame pleine masse : c’est un carrelage teinté dans la masse. Son principal atout est son homogénéité qui rend pratiquement invisibles les rayures. Optez pour du grès cérame pleine masse pour les endroits à fort passage.
  • Grès émaillé : il s’agit d’un carrelage en grès recouvert d’émail pour une finition plus aboutie et plus diversifiée. Le carrelage extérieur en grès émaillé imite aussi bien le béton, la pierre que le parquet.

Prenez le temps de lire cet article pour en savoir plus sur le carrelage en grès cérame.

Le carrelage extérieur en pierre naturelle

La pierre reste une valeur sûre. Attention, toutefois, car tous les carrelages en pierre naturelle ne se prédestinent pas à un usage extérieur :

  • La pierre calcaire, issue de roches sédimentaires, convient uniquement à des extérieurs couverts.
  • L’ardoise, utilisée essentiellement pour les couvertures de toiture, se décline également en carrelage extérieur.
  • Le granit, avec sa résistance à l’épreuve du temps, est véritablement le carrelage extérieur en pierre naturelle par excellence.
  • Le marbre, très esthétique, mais très fragile, ne résiste ni à l’humidité ni au gel.

Ainsi, pour un usage extérieur, tournez-vous davantage, soit vers le granit, soit vers l’ardoise.

Quel format pour le carrelage extérieur ?

Vous avez un large choix, que cela soit pour les dimensions de votre carrelage extérieur que pour les formes.

Dimensions du carrelage extérieur

Le carrelage se décline dans de nombreuses dimensions, des plus petites aux plus grandes. Il existe aujourd’hui des carrelages pouvant dépasser 1 m x 1 m. Ces carrelages XXL apportent de la modernité et procurent une sensation de grandeur. Néanmoins, sachez que la fragilité du carrelage augmente avec sa taille.

Conseil : restez sur des dimensions raisonnables de 60 x 60 ou 80 x 80 pour allier esthétique, sécurité et durabilité.

Forme des carrelages extérieurs

Quant aux formes, vous pouvez rester dans un classicisme en optant pour un carrelage de forme carrée ou rectangulaire. Mais vous pouvez également innover et choisir des formes moins standards. Vous pouvez notamment faire poser un carrelage hexagonal, façon tomette, pour une terrasse encore plus singulière.

Conseil : apportez une touche de modernité, même avec un carrelage carré, en optant pour une pose en diagonale. Avec un carrelage rectangulaire, choisissez une pose décalée.

Quelles sont les normes inhérentes au carrelage extérieur ?

Le carrelage extérieur est destiné au revêtement de terrasse, mais vous pouvez aussi l’utiliser pour une allée de jardin. Veillez simplement à respecter les normes afférentes au carrelage extérieur.

Carrelage extérieur et norme UPEC

La norme UPEC classe les carrelages en fonction de leur résistance mécanique :

  • U : usure, mesure la résistance d’un carrelage à l’abrasion. L’échelle va de 1 à 4.
  • : poinçonnement, mesure la déformation d’un carrelage sous une charge. L’échelle va de 1 à 4.
  • : eau, mesure la résistance d’un carrelage à l’humidité. L’échelle va de 0 à 4.
  • C : chimique, mesure la résistance d’un carrelage aux agents chimiques, présents notamment dans les produits d’entretien.

Conseil : un carrelage extérieur doit afficher des scores supérieurs à U4, P3, E3 et C2.

Carrelage extérieur et normes de glissance

La terrasse étant plus exposée aux intempéries, donc à l’humidité, il est impératif que le carrelage extérieur assure une bonne adhérence. L’adhérence d’un carrelage s’évalue de deux façons, pieds bus et pieds chaussés.

  • Adhérence pieds nus : norme ABC, A désignant l’adhérence la plus faible et C l’adhérence la plus élevée.
  • Adhérence pieds chaussés : norme R avec des scores croissants allant de 9 à 12.

Conseil : pour une terrasse couverte, choisissez un carrelage extérieur affichant une adhérence minimale de B/R9. Pour une terrasse à ciel ouvert, choisissez un carrelage extérieur avec une adhérence supérieure à B/R10.

Recevez des devis 100% gratuits pour vos travaux de carrelage extérieur

Quel est le prix d’une terrasse en carrelage ?

Le prix d’une terrasse carrelée dépend des caractéristiques du carrelage choisi et de la méthode de pose.

Carrelage extérieur : prix au m²

Le prix du carrelage extérieur dépend de ses caractéristiques dont :

  • Le type de carrelage,
  • Les dimensions,
  • L’épaisseur,
  • Le motif.

Le tableau ci-dessous donne un aperçu de l’évolution des prix du carrelage extérieur :

Type de carrelage extérieur

Fourchette de prix au m2

Grès cérame pleine masse

De 20 à 60 €

Grès émaillé

De 10 à 40 €

Pierre calcaire

De 30 à 45 €

Granit

De 60 à 150 €

Ardoise

De 30 à 90 €

Marbre

De 40 à 200 €

Prix de pose

Le tarif d’un carreleur professionnel se situe entre 30 et 60 € du m2. Les critères principaux qui définissent le prix de la main d’œuvre sont le type de pose et les dimensions des carreaux.

  • Pose droite : à partir de 30 € du m²,
  • Pose diagonale : à partir de 44 € du m²,
  • Pose décalée : à partir de 40 € du m²,
  • Pose en cabochon : à partir de 50 € du m².

Remarque : pour la pose de carrelage extérieur grand format de plus de 60 x 60, un double encollage est nécessaire. Le prix de pose du carrelage grande taille augmente de 10 à 15 € du m2 par rapport au prix de pose de carrelage de taille standard.