Bien choisir un carrelage extérieur

Bien choisir un carrelage extérieur
3 (60%) 2 votes

carrelage

Carreleur posant une terrasse en extérieur.

Le carrelage cumule tous les atouts d’un revêtement de sol idéal : simple à poser, facile à entretenir, durable, eshtétique… Il est par ailleurs possible d’opter pour un carrelage extérieur, qui sera parfait pour embellir une terrasse ou un jardin. Toutefois, il convient de bien choisir un carrelage d’extérieur. Au-delà de l’esthétique, il s’agira surtout de choisir un carrelage extérieur adapté à votre usage et à la destination du carrelage. Voyons ensemble comment réussir le choix d’un carrelage en extérieur.

Carrelage pour sol extérieur : quels types de carrelages choisir ?

S’il est parfois difficile de trouver un carrelage, c’est tout simplement parce q’il existe différents types de carrelages à travers le monde :

  • Terre cuite,
  • Céramique,
  • Grès,
  • Grès cérame,
  • Pierre naturelle, etc.

Toutefois, tous les carreaux ne sont pas destinés à une utilisation extérieure. Poser un carrelage d’intérieur en extérieur risque ainsi de s’avérer peu durable, voire dangereux.

À savoir : en principe, seuls les carrelages grès cérame et en pierre naturelle ont été conçus pour supporter les conditions externes.

Le grès cérame, premier choix pour le carrelage extérieur

Les matières premières ainsi que le processus de fabrication du grès cérame lui confèrent toute la robustesse nécessaire pour supporter sans problème une utilisation en extérieur. Il se décline en grès cérame pleine masse et en grès cérame émaillé, chacun ayant leurs avantages et inconvénients respectifs.

Le tableau ci-dessous vous en dit plus sur l’utilisation d’un carrelage extérieur en grès cérame pour votre terrasse ou vos chemins piétons :

Type de carrelage grès cérame

Avantages

Inconvénients

Grès cérame pleine masse

  • Insensible aux chocs et rayures grâce à une teinte dans la masse
  • Une meilleure tenue dans le temps
  • Carrelage relativement poreux, nécessitant un traitement hydrofuge
  • Esthétique brut qui offre moins de possibilité de rendus

 

Grès cérame émaillé

  • Un aspect plus lisse grâce à l’émaillage au feldspath
  • De nombreux rendus possibles, le grès cérame émaillé pouvant imiter le parquet ou la pierre naturelle à la perfection
  • Des rayures plus visibles
  • Sol pouvant être plus glissant

À savoir : attention à bien choisir un carrelage extérieur. Certains grès cérame sont spécifiquement conçus pour un usage intérieur, et risquent notamment de glisser s’ils sont posés en extérieur.

La pierre naturelle : le carrelage extérieur haut de gamme

Comme son nom l’indique, le carrelage en pierre naturelle est directement taillé dans une roche naturelle. On trouve ainsi de nombreux types de carrelages en pierre naturelle. Les pierres naturelles utilisées vont des pierres calcaires comme le travertin aux pierres les plus nobles comme le marbre ou le granit.

L’avantage avec ce type de carrelage est sa résistance quasiment à toute épreuve, ne nécessitant aucun entretien spécifique. Toutefois, ce type de carrelage se révèle particulièrement cher, puisqu’il s’agit d’un produit haut de gamme.

Par ailleurs, comme chaque minéral a des propriétés uniques, veillez bien à ce que la pierre naturelle qui vous intéresse soit parfaitement adaptée à un usage extérieur. Pour exemple, une terrasse en marbre ne sera pas forcément adaptée, car c’est un matériau poreux, difficile à entretenir et potentiellement glissant !

Attention : pour le marbre en particulier, cette pierre étant plus poreuse, elle nécessite un traitement hydrofuge préalable avant sa pose.

Les critères techniques pour choisir un carrelage d’extérieur

Naturellement, le type de carrelage extérieur n’est pas l’unique critère à prendre en compte. Comme vu plus haut, un carrelage grès cérame pourrait faire un très mauvais carrelage de terrasse, tout comme c’est le cas d’un carrelage en pierre naturelle non adapté. Vous devez également prendre en compte les caractéristiques spécifiques de votre carrelage.

Les critères d’ordre technique dont il faut tenir compte pour le choix d’un carrelage extérieur sont nombreux : dimensions des carreaux, épaisseur du carrelage extérieur mais également sa glissance, afin d’éviter les accidents. Examinons chacun de ces éléments :

Dimensions et épaisseurs d’un carrelage de sol extérieur

Dimensions et épaisseurs sont deux critères interdépendants l’un de l’autre. Plus un carrelage sera de grande taille et plus il nécessitera une épaisseur importante. L’épaisseur d’un carrelage extérieur varie entre 10 et 20 mm :

  • Pour les carrelages de dimensions standard, de 20×20 jusqu’à 45×45 cm, choisissez une épaisseur de 10 à 15 mm.
  • Pour un carrelage grand format de plus de 60×60, il faut absolument une épaisseur de 20 mm.

Le carrelage au sol extérieur nécessite une certaine épaisseur, sans quoi les carreaux risquent tout simplement de se briser. C’est donc un critère primordial à prendre en compte lors de la pose d’un sol extérieur.

Remarque : plus un carreau est compact, plus il aura de la résistance.

Les normes en matière de carrelage extérieur

Le carrelage extérieur doit répondre à des normes strictes, concernant notamment la fréquence de passage, la résistance aux rayures et la glissance du carrelage.

Voici les éléments à vérifier absolument lors de la pose d’un carrelage extérieur :

  • Fréquence de passage : référez-vous au classement PEI (Porcelain Enamel Insitute) qui détermine la résistance à l’abrasion d’un carrelage. Son échelle va de 1 à 5. Ce classement est également repris par la  norme NF EN ISO 10545-7.
  • Résistance aux rayures : l’échelle MOHS (du nom de son inventeur) détermine la résistance d’un carrelage aux rayures et choc.
  • Glissance : c’est la norme UPEC (usure/poinçonnement/résistance à l’eau/résistance aux agents chimiques) qui va déterminer la glissance d’un carrelage. Chaque lettre est suivie d’un chiffre de 1 à 4. Le classement UPEC du carrelage doit répondre aux critères de votre extérieur, terrasse couverte ou non couverte, allée de jardin, allée carrossable, etc.

Avant l’achat d’un carrelage pour terrasse ou pour sol extérieur, vérifiez que ces différents critères sont cohérents les uns avec les autres, et adaptés à un usage extérieur.

Important : pour les extérieurs directement exposés, assurez-vous également que le carrelage ait subit un traitement UV préalable.

Prix d’un carrelage extérieur de terrasse

Le prix d’un carrelage pour sol extérieur fait également partie des critères prépondérants dans le choix d’un revêtement de sol. En moyenne, il faut savoir que le prix d’un carrelage extérieur peut aller de 18 à 200 € du m² en moyenne, hors pose. On comprend, face à un tel écart de prix, qu’il est essentiel de bien se renseigner sur le coût d’un carrelage de terrasse, avant la pose.

Pour vous accompagner dans vos choix, voici un comparatif de prix des carrelages extérieurs :

Type de carrelage

Prix au m2

Grès cérame pleine masseDe 18 à 25€
Grès cérame émailléDe 20 à 35€
QuartziteDe 20 à 80€
Pierre bleueDe 45 à 90€
TravertinDe 25 à 80€
ArdoiseDe 20 à 60€
Granite60 à 200€
MarbreDe 50 à 180€(Comparez gratuitement les tarifs de carreleurs de votre région pour vos travaux!)

Remarque : ces prix concernent uniquement la fourniture, le prix de pose dépend de chaque type de carrelage. Retrouvez notamment ici le tarif d’un carreleur. Pour un budget 100% précis, pensez par ailleurs à remplir le formulaire en bas de cette page, pour recevoir jusqu’à cinq devis gratuits pour la pose de carrelage.

Bien choisir la forme d’un carrelage de terrasse

Le choix de la forme est souvent la plus grande problématique au moment de l’achat d’un carrelage : carré, rectangulaire, hexagonal… Comment bien mettre en valeur son extérieur ? C’est ce que nous allons examiner ensemble.

Un carrelage d’extérieur carré pour une meilleure harmonie

Le carrelage carré est la forme standard et la plus utilisée. Le carré apporte de la symétrie pour une meilleure harmonie du sol, ce peu importe la taille ou la forme de la terrasse. C’est le choix de la sécurité.

D’autre part, il est aussi plus facile de poser un carrelage de forme carré, ce qui aura certainement une influence sur le prix global (notamment si vous faites appel à un carreleur professionnel).

Un sol moderne avec un carrelage rectangulaire

Le carrelage rectangulaire est de plus en plus apprécié, grâce à son côté moderne et contemporain. On préfère surtout une pose décalée ou en chevron avec ce format de carrelage.

Le carrelage rectangulaire confère un vrai caractère à une terrasse. La pose d’un carrelage rectangulaire nécessite toutefois plus d’attention et implique la plupart du temps un surcoût important.

À savoir : le carrelage extérieur rectangulaire est notamment indispensable pour un carrelage imitation parquet, qui donnera à votre terrasse carrelée l’apparence d’une terrasse en bois.

Les autres formats de carrelage d’extérieur

Hexagonal, octogonal… Il existe une multitude de format possible pour le carrelage. La vraie difficulté réside dans la finition de la pose pour obtenir l’harmonie parfaite. Ces carrelages de format spécifiques reflètent toutefois bien mieux votre personnalité.

En soi, la pose d’un carrelage de forme originale permettra de marquer les esprits… mais cela se fera souvent au prix d’un budget de carrelage plus élevé, ou d’une pose plus délicate.

Sachez enfin qu’il existe également d’autres options pour le revêtement de votre extérieur, notamment le caillebotis en bois pour une terrasse d’exception ou le pavé autobloquant pour vos allées carrossables.

Vous savez désormais tout sur le choix d’un carrelage extérieur. Pour budgétiser encore plus précisément votre projet, n’hésitez pas à remplir le formulaire en bas de cette page, pour recevoir jusqu’à cinq devis pour la pose d’un carrelage de terrasse.