les types de charpente (traditionnelle, fermette …) et ses matériaux

les types de charpente (traditionnelle, fermette …) et ses matériaux
4 (80%) 1 vote

charpente fermette

charpente fermette

Si vous envisagez de construire une maison, il se peut que vous soyez très vite intéressé par le choix d’une charpente. Elément vital de toute maison, puisqu’il soutient votre toit, la construction ou la rénovation de la charpente n’est pas à prendre à la légère, d’autant qu’il représente un importante partie du prix d’une toiture.

Pour vous aider à faire votre choix parmi les différents types de charpente, nous allons aujourd’hui traiter des différentes charpentes qui vous seront proposées : la charpente traditionnelle et la charpente fermette.

De manière à être le plus exhaustif possible, nous parlerons également des matériaux de charpente. Sachez en effet qu’il n’existe pas uniquement la charpente en bois, mais que vous pourriez également opter pour une charpente métallique !

Les différents types de charpente

Les constructeurs proposent généralement deux types de charpente : la charpente à fermettes (ou charpente industrialisée) et la charpente traditionnelle.  A celles-ci s’ajoute la plus rare charpente en lamellé collé.

La charpente à fermettes

La charpente fermette est naturellement conçue pour supporter à la fois la couverture du toit et le plafond de plâtre de la maison. Constituée de planches en bois et fixée sous presse, la charpente à fermettes pèse environ 150 kg par mètre et résiste à une forte pression.

Cette charpente (aussi appelée charpente industrialisée) a plusieurs avantages. Elle permet par exemple une isolation facile et peu coûteuse, puisqu’il suffit de placer le l’isolant à l’intérieur du plafond. C’est également un type de charpente bon marché et très abordable.

Néanmoins, la charpente à fermettes ne permet pas son aménagement, à la fois car les seuls supports présents pour ceux qui voudraient l’aménager sont les poutres, et parce qu’un plafond en plâtre n’est pas conçu pour résister au passage. On choisira donc cette charpente si on ne désire pas utiliser ses combles, ou si l’espace des combles n’est pas suffisant pour être aménagé.

La charpente traditionnelle

Ceux qui choisissent la charpente traditionnelle le font justement pour aménager les combles. Elle est donc idéale pour les espaces les plus vastes. Constituée en bois massif, la charpente traditionnelle est généralement assemblée grâce à des boulons ou des broches.

Si elle permet un gain d’espace par l’aménagement des combles, elle est également plus coûteuse que la charpente à fermettes. Comptez en effet un écart d’environ 180€ par m2! A ce coût supplémentaire s’ajoute le cout d’aménagement des combles. Notez enfin que l’isolation de combles aménagées est plus complexe et coûteuse que celle de combles perdus.

charpente traditionnelle en construction

La charpente en lamellé collé

Bien moins courante, la charpente en lamellé collé est, comme son nom l’indique, constituée d’éléments en bois lamellé collé, parfois soutenus par des éléments métalliques ou du bois massif. Très vaste, cette charpente est réservée aux constructions les plus étendues. Elle est souvent utilisée pour ses propriétés courbantes, et est donc choisie pour les projets architecturaux complexes. Vous ne devriez donc pas utiliser ce type de charpente, à moins que vous ne vouliez un toit courbé.

Les matériaux de charpente

Pour compléter cet article, revenons sur les différents matériaux utilisés pour les charpentes.

La charpente en bois

Les charpente en bois sont les plus courantes. Pour cause, le bois est à la fois solide, résistance, économique et isolant. Inutile de vous dire que le bois sera toujours un bon choix pour une charpente. Sa seule faiblesse reste les différents maux qui peuvent le toucher, notamment les champignons ou les insectes. D’où l’intérêt d’entretenir régulièrement une charpente en bois et de veiller à chasser l’humidité.

Différentes essences de bois existent pour constituer votre charpente : chêne, châtaigner, pin maritime, épicéa… Les charpentes à fermettes sont préfabriquées et laissent généralement peu de choix. Pour le reste, le bois employé dépend souvent de la zone géographique dans laquelle vous vous trouvez.

La charpente en béton

Plus courant qu’on ne le pense, la charpente en béton devient populaire. En effet, si le béton est moins chaleureux que le bois, il est tout aussi résistant, solide et peu coûteux, tout en étant particulièrement léger et donc facile à employer. Le béton n’est pas un mauvais choix, notamment pour ses capacités isolantes, aussi bien pour la chaleur que pour le son. Aussi résistante que le bois, la charpente en béton vous offrira donc une meilleure isolation thermique et acoustique et donc moins de déperditions thermiques dans votre maison.

La charpente métallique

Contrairement aux idées reçues, la charpente en métal n’est pas moins écologique que le bois. Peu répandue en France, elle est courante au Canada. Plus de 50% légère que le bois, la charpente en métal est particulièrement solide, et résiste davantage à l’humidité, aux moisissures et aux insectes.

Facile à réaliser par les charpentiers qui ont opté pour ce matériau, la charpente métallique peut être préfabriquée, et n’est donc pas forcément plus coûteuse que le bois.

Choisir les tuiles de son toit

Une fois que vous avez sélectionné le type de charpente et de matériaux que vous souhaitez il vous faudra choisir les tuiles de votre toit. Dans ce cas, le choix est plus compliqué, cet article pourra sans doute vous éclairer.

Vous avez besoin de devis gratuit pour votre charpente?

Notre réseau de plus de 20 000artisans professionnels sur toutes la France est la pour vous aider à évaluer le prix de vos travaux de charpente, toiture ou autre. Pour activer notre réseau et obtenir des devis gratuits il vous suffit de remplir ce formulaire.