L’internet très haut débit pour tous est rendu possible grâce au déploiement massif de la fibre optique à travers le territoire national. Mais attention, la désignation de fibre optique peut prêter à confusion. Avant de voir le prix des câbles fibre optique, penchons-nous d’abord sur les détails techniques.

Réclamez des devis gratuits pour vos installations électriques

Câble, fibre, quelles sont les différences ?

Il est d’usage de parler de câble fibre optique. En réalité, il convient de bien différencier les deux termes, câble et fibre optique.

La fibre optique, qu’est-ce que c’est exactement ?

La fibre optique désigne un fil dont l’âme est en verre fin, éventuellement en plastique. Elle a la particularité de véhiculer les informations grâce à un signal lumineux. Le principal avantage de cette technologie réside dans la vitesse de transmission des informations. Elle équivaut à celle de la propagation de la lumière. Protégé par une gaine, un câble de fibre optique est constitué de 2 à 100 fibres, permettant d’atteindre un débit de 8 Gbps.

Et le câble ?

Le câble est un terme générique désignant un faisceau constitué de fil conducteur électrique. Le câble est généralement conçu avec du cuivre. Ce type de fil utilise des impulsions électriques pour véhiculer les informations. Il est utilisé pour le réseau électrique, pour le réseau téléphonique fixe, la télévision câblée, mais également par l’ADSL. En matière de communication, le débit d’un câble se limite à 100 Mbps, très loin des standards de la fibre optique.

Prix : la fibre optique coûte en moyenne 30 € pour 20 m, contre 25 € pour les câbles de type coaxial utilisés pour l’ADSL. 

Gratuit et sans engagement : devis d’installation électrique

Câble ou fibre, que choisir ?

Au vu des caractéristiques précédemment évoquées, le choix va clairement vers la fibre optique.

Réseau optique FTTH

Le réseau optique FTTH ou « Fiber to the home » désigne un réseau entièrement conçu avec de la fibre optique. La fibre est connectée au point de branchement optique ou PBO de l’opérateur et arrive directement dans la maison. L’avantage avec le réseau FTTH est le débit qui atteint jusqu’à 8 Gbps. C’est le réseau internet très haut débit par excellence.

Réseau FTTLa

Le réseau FTTLa ou « Fiber To The Last Amplifier » est un réseau conçu en partie avec de la fibre optique et en partie avec un câble de type coaxial. La fibre optique connecte le PBO de l’opérateur à un nœud optique situé à proximité du logement. De ce nœud part un câble de type coaxial jusqu’à la maison. Le débit offert par le réseau FTTLa est de 1 Gbps maximum.

Remarque : actuellement, le principe est au réseau FTTH. Toutefois, quelques opérateurs continuent de recourir au réseau FTTLa, certainement parce qu’il revient moins cher. FTTH et FTTLa sont néanmoins considérés tous deux comme des réseaux très haut débit.

Obtenez plusieurs devis gratuits d’installation électrique

Qu’en est-il du réseau local ?

Le raccordement se termine au point de terminaison optique. Il s’agit soit d’un dispositif de terminaison optique, soit d’une prise optique sur laquelle est connecté le box fibre optique. À partir de là, il vous appartient de déployer le réseau dans votre maison avec l’aide d’un électricien.

Quel type de câble pour le réseau local fibre ?

Pour restituer le débit offert par la fibre, il convient d’organiser un réseau local tout aussi performant. Le câble coaxial classique va considérablement faire baisser le débit. Préférez un réseau constitué de câble de type RJ45. Mais attention, il existe plusieurs types de câble RJ45, tous n’étant pas adaptés au déploiement de la connexion fibre.

Type de câble RJ45

Caractéristiques et utilisations

Prix pour 15 m

Catégories 1 à 4

  • Débit compris entre 1 et 16 Mbps,
  • Convient uniquement à la téléphonie et à la télévision câblée,
  • Ne supporte pas les connexions fibre optique.

3 à 10 €

Catégorie 5

  • Débit compris entre 100 et 1000 Mbps,
  • Utilisée pour les connexions ADSL et fibre optique avec un débit inférieur à 1 Gbps.

6 à 25 €

Catégorie 6

  • Débit supérieur à 5 Gbps,
  • Convient au déploiement d’un réseau local fibre optique.

15 à 40 €

Catégorie 6a

  • Débit supérieur à 10 Gbps,
  • Convient aux connexions supérieures à 8 Gbps.

20 à 50 €

Catégorie 7

  • Débit supérieur à 100 Gbps,
  • Application professionnelle, en entreprise.

40 à 60 €

Remarque : un box fibre peut supporter un réseau local de 100 m maximum sans perte de vitesse.

Quels sont les accessoires pour un réseau local fibre ?

Pour compléter un réseau local, il faudra :

  • Des prises murales de type RJ45 : de 10 à 30 € l’unité,
  • Un Switch : il s’agit d’une prise multiple RJ45, nécessaire lorsque vous désirez installer davantage de prises que celles proposées par le box. Son prix est en moyenne de 100 € pour un Switch 8 ports.
  • Un CPL : Courant Porteur en Ligne, dispositif permettant d’utiliser les prises électriques pour déployer un réseau informatique. Il évite la création d’un nouveau réseau Ethernet complexe. Son prix est compris entre 80 et 150 €. Toutefois, son débit est limité à 500 Mbps.

Pour récapituler, le raccordement à la fibre optique peut se faire de deux manières. L’opérateur peut utiliser intégralement de la fibre optique dont le prix est en moyenne de 1,5 €/m. Il peut également coupler fibre optique et câble coaxial, le prix de ce dernier revenant à 1 €/m. Pour ce qui est du réseau local, vous devez utiliser des câbles de type RJ45, de catégorie 5 ou plus. Le prix de celui-ci revient en moyenne à 1 €/m. Complètent votre réseau les prises murales à 15 € l’unité et éventuellement un Switch à 100 €. Cliquez sur ce lien pour en savoir plus sur le prix d’un câblage informatique.