Profitez d’une connexion internet jusqu’à 8 Gbps de débit grâce à la fibre optique. Pour vous raccorder au réseau, vous devez en faire la demande à l’opérateur de votre choix. Pour réaliser l’installation, le technicien recourt à quelques matériels dont nous vous détaillons ci-après la liste.

Recevez plusieurs devis pour vos installations électriques

Dispositifs nécessaires pour le raccordement à la fibre optique

Comme pour tout type de connexion, vous devez être raccordé au réseau pour avoir la fibre chez vous. Le raccordement se passe en plusieurs étapes et nécessite un certain nombre de matériels.

Dispositifs de réception de la fibre optique

Pour recevoir la fibre optique, la maison doit être équipée :

  • D’un DTIo : dispositif de terminaison optique, ce boîtier reçoit le câble optique depuis le point de branchement optique ou PBO. Le DTIo est généralement installé dans un local technique. Le DTIo sera ensuite connecté à une ou plusieurs prises optiques.
  • D’une prise optique : installée dans la pièce de votre choix. Habituellement, la prise est installée dans le salon où est posé le box internet.
  • D’un box fibre optique : c’est le point de connexion principal. Il partage la connexion entre tous les appareils : ordinateurs, Smartphones, tablettes et téléviseurs. Le box propose une connexion sans fil Wifi, mais dispose également de prises de type RJ45. C’est le box qui convertit le signal lumineux en signal électrique.

Remarque : lors du raccordement, vous avez le choix entre installer un DTIo et une prise optique ou installer directement une prise optique dans la pièce de votre choix.

Dispositifs de raccordement au réseau

Pour ce qui est du raccordement au réseau, l’opérateur utilise :

  • Un PBO : ce boîtier partage la connexion entre plusieurs logements. Un PBO alimente entre 3 et 10 logements. Pour les immeubles collectifs, le PBO est installé dans le local technique de ces derniers. Pour les pavillons, le PBO se trouve soit dans une armoire, soit dans une trappe telecom, soit sur un poteau.
  • Un câble optique : partant depuis le PBO, le câble optique est soudé, d’une part au PBO et d’autre part au DTIO ou à la prise optique.

Remarque : le raccordement peut être souterrain ou aérien, le raccordement souterrain étant plus simple et moins onéreux.

Demandez gratuitement des devis pour vos installations électriques

Matériels d’installation de la fibre optique

L’installation débute au PBO et se termine au point de terminaison optique, DTIo ou prise optique.

Matériel d’aiguillage de la fibre optique

En principe, la fibre optique est raccordée à votre maison à travers un réseau souterrain. C’est seulement lorsque le raccordement souterrain n’est pas possible que le raccordement aérien est envisagé. Afin de faciliter le tirage de la fibre optique, l’installateur utilise une aiguille de la même dimension que le câble fibre. L’aiguillage est réalisé à partir du fourreau le plus proche de la maison pour arriver au fourreau le plus proche du PBO. La fibre est ensuite accrochée à l’aiguille et tirée vers la maison.

Remarque : si le fourreau ne peut plus accueillir un nouveau câble, il faudra créer une nouvelle tranchée.

Matériel de soudure de la fibre optique

Le câble optique est par la suite soudé au PBO et au PTO. Cette soudure est nécessaire pour assurer la solidité des connectiques et pour garantir le meilleur débit. Il s’agit d’une soudeuse spécifique dont seuls les installateurs professionnels disposent. C’est également ce type de soudeuse qui est utilisé pour la réparation d’un câble optique endommagé.

Devis gratuits d’installations électriques

Équipements de déploiement interne de la fibre optique

A ce stade, votre logement est officiellement raccordé à la fibre optique. Vous pouvez ensuite réaliser des améliorations pour déployer de façon optimale la fibre dans votre maison grâce à un câblage réseau multimédia.

Câblage Ethernet

L’Ethernet désigne le câblage informatique utilisé pour le réseau local, c’est-à-dire interne. Auparavant, le réseau Ethernet était assuré par des câbles coaxiaux. Ceux-ci peuvent être utilisés pour le déploiement interne de la connexion fibre. Mais seuls les câbles de type RJ45 de catégorie 5, 6a ou 7 garantissent une connexion supérieure à 1 Gbps.

Remarque : les box fibre optique proposent une connexion sans fil Wifi, mais seul le réseau filaire permet de profiter du meilleur débit sur chaque appareil.

Prises murales

Chaque pièce desservie par le réseau est équipée d’une prise murale multimédia. Comme pour le câblage, la prise peut être coaxiale. Mais pour assurer le meilleur débit, utilisez des prises murales de type RJ45 de catégorie 5 ou plus.

Switch

Un box fibre dispose généralement de 8 prises RJ45 pour le déploiement interne de la connexion. Si vous désirez faire installer plus de prises dans votre maison, vous devez utiliser un Switch. Il s’agit d’une prise multiple vous permettant de connecter davantage d’équipements multimédias. Il s’avère nécessaire pour réaliser une installation domotique complète.

Gratuit : devis pour vos installations électriques

Prix des équipements fibre optique

Le prix des équipements englobe ceux du matériel de raccordement et ceux du réseau local.

Prix du raccordement à la fibre

Vous devez faire la demande de raccordement à l’opérateur de votre choix. Ce dernier dépêche un technicien pour réaliser les travaux de raccordement, y compris l’achat des fournitures. Chaque fournisseur propose ses tarifs pour le raccordement :

  • Orange et Free : raccordement gratuit,
  • SFR : raccordement à partir de 149 €,
  • Bouygues Telecom : de 25 € pour 100 m et de 75 € pour 150 m et plus.

Prix du réseau local

Pour le déploiement interne de la connexion fibre, il faut compter :

  • 25 € pour 15 m de câble de type RJ45,
  • 20 € pour une prise RJ45,
  • 100 € pour un Switch 8 ports,
  • 40 € pour la main d’œuvre. Cliquez ici pour découvrir nos bons conseils pour trouver un électricien pas cher.

Remarque : un box fibre peut supporter un câblage informatique de 100 m maximum.