5/5 - (3 votes)

Dernière mise à jour le : 27 décembre 2023 par Rénovation et travaux

Devis de l’isolation d’un plafond

Isolation thermique d'un plafond

Isoler un plafond est une méthode efficace pour éviter les déperditions thermiques et réduire sa facture énergétique. Comme l’air chaud a tendance à monter, renforcer l’isolation d’un plafond permet de le conserver. De plus, ces travaux peuvent aussi réduire considérablement les nuisances sonores. Le budget requis pour améliorer son confort est cependant difficile à déterminer. Le principal moyen de le connaître est de réaliser un devis pour l’isolation d’un plafond est nécessaire. Voici toutes les informations essentielles à connaître sur ce sujet.

Obtenez gratuitement des devis pour vos travaux d’isolation

Devis pour l’isolation d’un plafond : les éléments à prendre en compte avant de commencer les travaux

Isolation d'un plafond

Avant de réaliser un devis pour l’isolation d’un plafond, il vous faut prendre en compte certains facteurs. Il s’agit notamment des éléments sur lesquels va se baser le chiffrage des travaux. Voici les principaux paramètres à définir pour réduire les déperditions thermiques du plafond :

  • L’état du plafond : avant d’isoler cette partie de votre maison, il est important que celle-ci soit en bon état. Si ce n’est pas le cas, l’efficacité de l’isolation pourrait être compromise, et vos factures d’énergie vous coûteraient toujours aussi cher.
  • La hauteur du plafond : ce paramètre est important dans la mesure où il va permettre de déterminer l’épaisseur de l’isolant à poser.
  • Le type de plafond : la partie supérieure d’une pièce n’est pas toujours identique. Or, certains types de plafond peuvent nécessiter des techniques d’isolation spécifiques.
  • Le choix de l’isolant : la performance thermique et acoustique du plafond dépend en grande partie du matériau utilisé. Il en va de même pour le montant du devis de l’isolant du plafond qui est également influencé par son coût.

Ces éléments ne sont pas toujours évidents à déterminer, en particulier pour un non connaisseur. Pour cette raison, consulter un professionnel est judicieux pour déterminer les besoins d’un projet d’isolation de plafond. En même temps, l’entrepreneur peut vous faire une estimation de votre projet d’isolation, ce qui va vous aider à mieux planifier votre budget.

Devis de l’isolation d’un plafond selon le type d’espace à isoler

Il s’agit d’un détail important qu’il vous faudra préciser au moment de réaliser un devis pour l’isolation d’un plafond. En effet, les toitures peuvent être différentes selon les pièces, et cela peut influencer le choix du matériau et de la méthode d’isolation adaptée. Voici en détail comment isoler un plafond en fonction du type d’espace avec un exemple de devis pour chacun d’entre eux.

1. Devis pour l’isolation d’un plafond d’une cave ou d’un garage

Les caves ou les garages font partie des pièces les plus froides d’une maison. Ces espaces peuvent rapidement subir des problèmes d’humidité s’ils ne sont pas parfaitement étanches. Procéder à des travaux d’isolation du plafond constitue donc le meilleur moyen d’améliorer le confort thermique et acoustique de ces pièces. En effet, comme elles sont limitées en espace, placer les isolants au niveau du plafond est moins encombrant.

À ce sujet, il est préférable d’utiliser des plaques isolantes en PIR, XPS, EPS, ou PUR pour une meilleure performance. Mais en cas de problèmes d’espace dû à des canalisations situées au plafond, le polyuréthane projeté constitue une excellente alternative pour étanchéifier la structure. Côté coût, voici quelques postes de dépense que vous pourrez trouver dans un devis d’isolation de plafond d’une cave ou d’un garage :

Notez que les prix indiqués dans le tableau sont uniquement donnés à titre indicatif. D’ailleurs, d’autres facteurs peuvent influencer le montant final du devis comme d’éventuels problèmes structuraux, ou encore la région géographique.

Demandez le devis pour l’isolation d’un plafond

2. Devis pour l’isolation du plafond du grenier

La toiture représente près de 30 % des déperditions thermiques d’une maison. Cela dit, vous n’êtes pas obligé d’isoler votre toit pour renforcer l’isolation d’un grenier. Attaquez-vous plutôt à son sol, qui est techniquement un plafond pour la pièce du dessous. Cependant, cela n’est possible que pour les greniers ou les combles non aménagés.

Dans le cas contraire, il vous faudrait alors isoler la toiture par l’intérieur ou par l’extérieur, selon vos besoins. En termes de prix, l’isolation du plafond d’un grenier varie entre 45 et 100 € (Comparez des devis) par m². Bien entendu, plusieurs éléments doivent être pris en compte pour une estimation plus précise. Voici un tableau qui vous résume quelques postes de dépenses dans un devis pour l’isolation d’un plafond de grenier :

Poste de Dépense Fourchette de Prix
Matériau d’isolation Entre 12 et 20 € (Trouvez un artisan) par m²
Main-d’œuvre Entre 25 et 40 € par m²
Location d’équipement Entre 50 et 100 € par m²
Barrière de vapeur Entre 1 et 3 € (Voir les prix) par m²
Travaux préparatoires Entre 150 et 300 €
Finitions du plafond Entre 10 et 30 € par m²

Encore une fois, les prix présentés dans le tableau sont donnés à titre indicatif. Pour une estimation précise, il faudra prendre en compte la taille du grenier, le type d’isolation choisi et la main-d’œuvre dans le devis.

3. Devis pour l’isolation d’un plafond entre deux étages

Un plafond situé entre deux étages doit impérativement être isolé pour des raisons de confort, en particulier acoustique. C’est d’autant plus le cas pour le plafond d’une chambre à coucher ou d’un living qui sont des espaces importants dont le confort thermique et acoustique est crucial. Pour ces raisons, les travaux d’isolation du plafond entre deux étages doivent être impeccables.

Travaux d'isolation de plafond

D’ailleurs, le choix du matériau influe beaucoup sur la performance de l’isolation. En général, la ouate de cellulose injectée dans l’espace entre le sol et le plafond constitue l’option la plus plébiscitée pour ses capacités d’isolation acoustique et thermique. Toutefois, d’autres matériaux d’isolation peuvent être envisagés selon les besoins et la configuration de la structure. En matière de prix, le tableau suivant vous résume les postes de dépense dans un devis pour isoler un plafond :

Poste de Dépense Fourchette de Prix
Matériau d’isolation (ouate de cellulose) Entre 7 et 15 € (Recevez plusieurs devis pour vos travaux) par m² en vrac
Main-d’œuvre Entre 30 et 50 € par m²
Location d’équipement Entre 50 et 100 €
Barrière de vapeur Entre 1 et 3 € (Demandez des devis) par m²
Travaux préparatoires Entre 150 et 300 €
Finitions plafond Entre 10 et 40 € par m²

La taille de la zone à isoler aura un impact significatif sur le prix des travaux, ainsi que la complexité du projet. Pour augmenter vos chances de payer le meilleur tarif, n’hésitez pas à comparer les devis.

Le prix du type d’isolant dans un devis pour isoler le haut d’une pièce

Pour isoler un plafond, il existe plusieurs types d’isolants qui varient selon leur performance, mais surtout leur prix. Cela dit, connaître le coût de chaque matériau isolant peut vous aider à mieux estimer le budget requis pour les travaux. Voici un tableau qui résume la fourchette de prix d’un isolant que vous pouvez trouver dans un devis d’isolation d’un plafond :

Type d’isolant pour plafond Prix moyen au m²
Laine de verre Entre 15 et 25 € (Obtenir un devis gratuit)
Laine de roche Entre 15 et 25 €
Ouate de cellulose Entre 7 et 15 € (en vrac)
Ouate de cellulose en panneau Entre 5 et 20 € (Comparez des devis)
Polystyrène expansé Entre 10 et 20 €
Liège Entre 30 et 50 €

Les prix indiqués ne tiennent pas compte des frais de pose. En outre, les coûts peuvent dépendre de la qualité de l’isolant, de leur épaisseur, ainsi que de la superficie à isoler.

Les facteurs pouvant influencer le montant du devis de l’isolation d’un plafond

Le prix moyen pour l’isolation d’un plafond varie entre 20 et 90 euros (Trouvez un artisan) par m². Cela étant, plusieurs facteurs doivent être pris en compte pour pouvoir obtenir une estimation précise. Il s’agit des paramètres qui sont généralement mentionnés dans le devis pour l’isolation du plafond, à savoir :

  • La technique d’isolation utilisée : pour isoler un plafond, vous avez le choix parmi différentes techniques qui présentent chacun leur avantage et leur inconvénient. Chaque technique présente également son propre niveau de complexité, ce qui explique la différence des coûts de mise en œuvre.
  • Le type d’isolant : vous avez le choix parmi différents types d’isolant pour renforcer l’étanchéité thermique d’un plafond. Cela dit, le choix du matériau isolant peut aussi dépendre de la technique d’isolation envisagée. Certaines méthodes d’isolation peuvent en effet exiger un type d’isolant spécifique.
  • La surface à isoler : si vous devez isoler une petite surface, le montant du devis pour l’isolation du plafond sera moins élevé. Toutefois, certains professionnels peuvent proposer un tarif dégressif pour les projets d’isolation de grande ampleur. N’hésitez pas à vous renseigner auprès du professionnel sollicité sur ce point.
  • La main-d’œuvre : la main-d’œuvre fait partie des éléments les plus coûteux dans un devis pour isoler un plafond. Les frais d’installation d’un isolant peuvent dépendre de la réputation du professionnel engagé, de la région géographique, ou de la complexité des travaux.
  • Les aides financières : l’isolation d’un plafond fait partie des travaux éligibles à des aides financières, car cela fait partie des travaux de rénovation énergétique. Les aides les plus connues sont le crédit d’impôt pour la transition énergétique, l’éco-prêt à taux zéro, ou encore les subventions de l’ANAH. Le montant de ces soutiens financiers dépend généralement du revenu du foyer.

Quelles sont les techniques d’isolation existantes pour un plafond ?

La technique d’isolation du plafond influence principalement le montant du devis des travaux. La méthode d’isolation va surtout dépendre du type de plafond ainsi que son emplacement. Afin de vous aider à mieux planifier votre budget, nous allons explorer les caractéristiques de chacune de ces techniques.

1. La technique d’isolation du plafond tendu

La technique d’isolation du plafond tendu est également connue sous le nom de la technique du faux-plafond. Elle consiste à fixer une toile thermoplastique étirable en PVC aux murs avec des lisses profilées. Ces dernières peuvent être apparentes, souvent en forme de corniche, ou invisibles. Le plafond tendu en PVC a la particularité d’améliorer non seulement le confort thermique d’une maison, mais aussi son confort acoustique.

Vous avez également la possibilité de cacher les câbles électriques grâce à cette technique. Le prix moyen pour la pose d’un plafond par la pose d’un plafond suspendu varie entre 55 et 110 euros (Voir les prix) par m² tous frais compris. Mais dans un devis pour l’isolation d’un plafond, voici en détail le montant de son application :

Poste de dépense Prix moyen au m²
Plafond tendu en toile PVC Entre 30 et 60 euros (Trouvez un artisan)
Plafond tendu en toile polyester Entre 50 et 70 euros (Voir les prix)
Pose de plafond tendu Entre 25 et 50 euros

2. La technique du plafond suspendu avec un isolant

Comme l’indique son nom, cette technique consiste à fixer un plafond suspendu en utilisant un système de suspentes sur des fourrures pour placo. Les suspentes peuvent avoir pour support des madriers en bois, ou le plafond d’origine. Le plafond va ensuite être habillé par des plaques de plâtre isolées avec des rouleaux de matériau isolant. Le coût moyen pour la pose d’un plafond suspendu varie entre 20 et 80 euros (Recevez plusieurs devis pour vos travaux) tous frais compris. Cela dit, le montant de cette technique d’isolation de plafond dans un devis dépendra principalement du type d’isolant utilisé :

Matériau d’isolation du plafond Prix moyen en euros (Recevez plusieurs devis pour vos travaux) par m²
Pose du plafond suspendu BA13 Entre 20 et 50 euros
Pose d’un plafond suspendu PVC Entre 20 et 60 euros (Demandez des devis)
Pose d’un plafond suspendu en bois Entre 20 et 80 euros

3. La technique de la dalle isolante

Cette technique consiste à poser sur le plafond existant des dalles de polystyrènes, des rouleaux de liège, d’aluminium ou de polyuréthane. Pour leur fixation, vous pouvez utiliser des chevilles à frapper ou des vis. Et en cas de plafond non régulier, ou des plafonds ayant une forme complexe, les rouleaux seront mieux adaptés.

Cette technique d’isolation du plafond est la plus accessible en matière de prix. Prévoyez entre 15 et 30 euros (Demandez des devis) par m² en moyenne pour cette méthode de protection thermique du plafond. Là encore, le type de matériau isolant joue un rôle crucial pour définir le montant final dans un devis pour l’isolation d’un plafond.

Matériau isolant pour le plafond Prix moyen en euros (Obtenir un devis gratuit) par m²
Dalle en polystyrène Entre 15 et 20 euros
Dalle en placo Entre 15 et 25 euros (Comparez des devis)
Dalle en laine de roche Entre 20 et 25 euros
Dalle en laine de verre Entre 10 et 30 euros

Estimez le devis pour l’isolation d’un plafond

Les aides financières permettant de réduire le montant du devis pour isoler un plafond

Devis d'isolation plafond

Vous pouvez solliciter des aides financières pour faire baisser les dépenses associées à l’isolation de votre plafond. Ces aides sont généralement attribuées par l’État pour aider les particuliers à faire des économies sur leur facture énergétique. Voici les subventions auxquels vous pouvez prétendre pour réduire vos dépenses pour isoler votre plafond :

  • MaPrimeRénov’,
  • L’éco-prêt à taux zéro,
  • La TVA réduite à 5,5 %,
  • Les aides de l’ANAH,
  • Certaines aides locales et régionales.

Des conditions d’éligibilité sont toutefois applicables concernant l’attribution de ces aides. Parmi celles-ci, la plus importante est de confier les travaux à un professionnel certifié RGE. En outre, le montant peut dépendre de la performance de l’isolation effectuée, mais aussi du revenu du foyer.

L’essentiel en quelques questions :

L’isolation du plafond est efficace pour prévenir les pertes de chaleur et réduire les factures d’énergie, tout en améliorant l’insonorisation de votre espace.


Avant de demander un devis, vous devez prendre en compte l’état du plafond, sa hauteur, le type de plafond et le choix de l’isolant.


Le prix moyen pour l’isolation d’un plafond varie entre 20 et 90 euros (Obtenir un devis gratuit) par m².


Le coût final dépend de la technique d’isolation, du type d’isolant, de la surface à isoler, de la main-d’œuvre et des aides financières éventuelles.


Les aides financières incluent MaPrimeRénov’, l’éco-prêt à taux zéro, la TVA réduite, les aides de l’ANAH, ainsi que des aides locales et régionales, sous réserve de conditions d’éligibilité.