Carreaux de ciments : prix et conseils

Noter cet article

carreaux de ciment

Pose de carreaux de ciments par un professionnel.

Considéré comme désuet pendant une longue période, le carreau de ciment revient en force et est particulièrement apprécié de ceux qui aiment le style rétro. Bien que très résistant, le carreau de ciment reste toutefois un revêtement fragile et qui nécessite un certain entretien. La pose du carreau de ciment nécessite ainsi un vrai savoir-faire et son entretien une attention particulière. Ce revêtement vous intéresse ? Nous vous disons tout à son sujet, à commencer par le prix des carreaux de ciment au m².

Prix des carreaux de ciment

Pour commencer, il faut savoir que le carreau de ciment est un revêtement de sol artisanal, ce qui le rend assez coûteux par nature.

Le prix des carreaux de ciment évolue entre 15 et 150 € le m², hors frais de pose. Toutefois, il n’est pas rare que, pour les modèles d’exception, les carreaux de ciment soient vendus à l’unité. On peut alors compter entre 3 et 6 € par carreau de ciment pour des modèles artisanaux.

Carreaux de ciment : prix au m²

La fourchette de prix des carreaux de ciment est très large, comme nous l’avons vu. De manière générale, le prix d’un sol en carreau de ciment se situe entre 15 et 150 € par m², hors pose.(Recevez gratuitement des devis pour la pose de carreaux de ciment!) Mais pour un carreau de ciment véritable et artisanal, comptez au grand minimum 50 € du m². En-deça, vous aurez davantage de chances de tomber sur un sol imitation carreaux de ciment, en grès cérame par exemple.

Le prix des carreaux de ciment dépend essentiellement des critères suivants :

  • Les dimensions des carreaux : pour les carreaux de ciment supérieurs à 45×45, les prix sont rarement en dessous de 75 €/m².
  • Les motifs : les carreaux de ciment à graphiques sont les plus prisés, et donc souvent les plus chers.
  • La technique de fabrication : elle peut être artisanale ou industrielle, une fabrication artisanale étant toujours plus onéreuse (même si elle vous permet de profiter du charme authentique du carreau de ciment).
  • La marque : les carreaux de ciment issus de la grande distribution sont les plus abordables. Pour les fabricants spécialisés, le tarif est deux à trois fois plus élevé.

Si votre budget est limité, tournez-vous absolument vers un sol grès cérame imitation carreau de ciment. Ce sol est moins coûteux, plus facile d’entretien et disponible en davantage de coloris. On le trouve entre 15 et 50 € du m² environ.

Prix unitaire des carreaux de ciment

Les fabricants spécialisés proposent souvent leurs carreaux de ciment à l’unité et non au m². Un carreau de ciment vendu à l’unité sera toujours un carreau de ciment « véritable », de fabrication artisanale ou semi-artisanale.

Au niveau du budget, le prix d’un carreau de ciment de 20×20 cm se situe entre 3 et 6 € en moyenne. Avec un tel prix unitaire, le carreau de ciment haut de gamme de 20×20 revient entre 75 et 150 € du m².

On comprend dès lors pourquoi les particuliers préfèrent dédier des surfaces assez limitées à un tel revêtement de sol, pour limiter le budget total de l’opération.

Techniques et tarifs de pose des carreaux de ciment

Le carreau de ciment peut être posé de deux manières : la technique traditionnelle avec chape et la technique avec mortier colle. Le prix de pose des carreaux de ciment est compris entre 20 et 50€ du m² hors fourniture, selon la technique utilisée. Examinons plus en détail chacune de ces techniques :

La pose traditionnelle des carreaux de ciment

La pose traditionnelle est particulièrement complexe, car elle implique de poser les carreaux en même temps que le coulage de la chape :

  • Après le nivelage du sol, une dalle en chape mortier est coulée.
  • Les carreaux sont immédiatement posés, à l’aide d’une chape liquide, également appelée barbotine.
  • L’installation se fait progressivement.

Plus lente et plus difficile à réaliser, la pose traditionnelle implique des tarifs plus élevés. Comptez au moins 40€ du m², hors founriture, pour poser vos carreaux de ciment avec cette technique.

Attention : les carreaux étant posés en même temps que la dalle de chape, la durée de séchage est en moyenne de 3 semaines à 1 mois. Cette pose ne se pratique donc que dans le neuf (ou dans une maison inoccupée).

La pose au mortier colle

Cette technique recourt à du mortier colle classique pour fixer les carreaux de ciment. Les carreaux sont posés sur une dalle sèche. Cette technique a l’avantage d’être plus rapide, avec une durée de séchage d’une semaine.

Elle est surtout moins onéreuse. Le prix de pose des carreaux de ciment au mortier colle est évaluée entre 20 et 40 € du m², hors fourniture. Retrouvez sur cette page plus d’informations sur le prix de pose de carrelage.

Jointure : afin d’assurer la continuité des motifs, les joints doivent être très fins, de 1 à 2mm. La jointure est réalisée uniquement avec du ciment blanc ou gris.

Traitement et entretien des carreaux de ciment

Les carreaux de ciment nécessitent lors de leur pose un traitement hydrofuge, car il s’agit d’un matériau naturellement poreux. Ce traitement peut être répété après quelques années, afin d’augmenter la durée de vie des carreaux.

Pour l’entretien classique comme le nettoyage, il est impératif de bien choisir un produit parfaitement adapté au ciment.

Traitement hydrofuge des carreaux de ciment

Naturellement poreux, le carreau de ciment doit impérativement recevoir un traitement hydrofuge après sa pose.

L’imperméabilisation d’un sol en carreau de ciment s’effectue en plusieurs étapes :

  1. La décarbonatation : cette étape consiste à supprimer les taches blanches produites par la laitance du ciment. Utilisez un produit enlève-voile adapté avec une faible teneur en acide pour ne pas agresser vos carreaux.
  2. L’application du bouche-pore : il s’agit d’un produit d’apprêt incolore, destiné spécifiquement au traitement hydrofuge des matériaux poreux.
  3. La finition : il existe divers produits de finition avec différents rendus : mat, brillant, satiné, ciré, etc.

Info prix : les produits enlève-voile sont disponibles à partir de 8 € le litre. Pour les bouche-pores, le tarif est situé autour de 40 € par litre. Quant aux cires, elles coûtent en moyenne 10 € le litre.

Nettoyage des carreaux de ciment

Pour entretenir les couleurs et motifs des carreaux de ciment, voici quelques consignes à suivre absolument :

  • Les produits acides tels que vinaigre blanc, citron ou javel sont à exclure.
  • Utilisez des produits neutres ou basiques.
  • Il est également conseillé d’utiliser de l’eau chaude pour nettoyer les carreaux de ciment.
  • Vous pouvez recourir à des produits tels que le savon noir ou savon de Marseille mais aussi aux produits à base d’huile de lin qui vont nourrir vos carreaux de ciment.

De manière générale : faites très attention aux produits d’entretien utilisés sur des carreaux de ciment. À moins d’être certain que le produit utilisé est adapté à un tel sol, ne l’utilisez pas.

Remarque : pour les tâches plus tenaces, vous pouvez également recourir à un papier de verre ultrafin, avec un grain supérieur à 200. Humidifiez légèrement le carreau pendant le ponçage, pour être certain de ne pas l’abîmer.

Conseils pour mettre en valeur un carreau de ciment

Bien que le carreau de ciment soit particulièrement résistant au choc, son point faible reste l’humidité. S’agissant du style, le total-look est à éviter. Préférez combiner le carreau de ciment avec d’autres revêtements plus modernes.

Dans quelles pièces utiliser les carreaux de ciment ?

Les carreaux de ciment supportent mal l’humidité. Malgré un traitement hydrofuge préalable, évitez de les mettre en contact direct avec l’humidité.

Utilisez les carreaux de ciment dans des pièces sans eau, salon, chambre. Dans la cuisine ou la salle de bain, ils seront mieux protégés en revêtement mural, mais on leur préférera malgré tout du grès cérame imitation carreau de ciment.

Pour l’extérieur, il est préférable de recourir à un carrelage extérieur, car des carreaux de ciment en extérieur auraient une faible durée de vie.

Avec quels revêtements marier le carreau de ciment ?

Le carreau de ciment va être d’autant plus mis en valeur associé à d’autres revêtements. Selon ses motifs et ses couleurs, il peut être marié à du carrelage mais également à du parquet massif ou encore de l’ardoise.

Le carreau de ciment va ainsi permettre de délimiter un espace, la salle à manger dans une pièce à vivre par exemple.

Vous êtes convaincu par ce sol ? Dans ce cas, n’hésitez pas à remplir le formulaire en bas de cette page pour recevoir gratuitement jusqu’à 5 devis pour la pose d’un sol en carreaux de ciment.