Tarif d’un plombier chauffagiste : cout et taux horaire 2014

Tarif d’un plombier chauffagiste : cout et taux horaire 2014
4.33 (86.67%) 3 votes

Un plombier professionnel

Un plombier professionnel en plein travail

Il est important de se renseigner sur les tarifs des plombiers avant toute intervention. Et pour cause, un dépannage en plomberie peut vite coûter une fortune si on n’y prête pas attention. Le coût d’un chauffagiste ou d’un plombier peut changer du tout au tout selon les travaux. Voilà pourquoi notre article liste toutes les informations à connaître sur les tarifs de ces artisans !

Quel est le tarif d’un plombier en 2016 ?

S’il est assez délicat de se renseigner sur le budget à prévoir pour l’intervention d’un plombier, c’est que chaque spécialiste est libre de fixer ses propres tarifs.

Ainsi, on peut voir de grands écarts de prix entre deux entreprises de plomberie différentes, même si elles sont toutes deux situées dans la même ville. Nous avons listé pour vous tout ce qu’il faut savoir pour mieux comprendre les tarifs d’intervention des plombiers :

Le taux horaire d’un plombier

En premier lieu, il paraît intéressant de se renseigner sur le tarif horaire d’un plombier chauffagiste. Il arrive que ces artisans facturent à l’heure, notamment lors d’une intervention en dépannage.

Voici les prix généralement fixés par ces professionnels du bâtiment !

  • Le taux horaire d’un plombier s’élève entre 30 et 60 euros de l’heure,
  • Le coût de déplacement d’un plombier oscille généralement entre 20 et 40 euros par intervention.

En conséquence, une intervention d’une heure peut être facturée entre 50 et 100 euros en moyenne, hors coût des fournitures (si certaines pièces sont à changer).

Le prix des travaux de plomberie

Raisonner uniquement en fonction du taux horaire d’un artisan est assez peu prudent. Bien souvent, il est préférable de demander un forfait à votre plombier, et ce avant son intervention.

Si votre artisan estime le coût de son déplacement et vous fixe un devis, vous êtes certain de ne pas avoir de mauvaises surprises au moment de payer.

Ce tableau vous informe sur les différents prix à prévoir pour les travaux de plomberie les plus courants, hors frais de fourniture :

Type de travauxCoût moyen à prévoir
Remplacement d’un robinetEntre 80 et 150 euros
Remplacement de WC et sanitairesEntre 50 et 150 euros
Remplacement d’un chauffe-eauEntre 200 et 400 euros
Changement d’une pièce casséeEntre 50 et 100 euros
Détection et réparation d’une fuite d’eauEntre 50 et 150 euros
Réparation ou remplacement d’une chasse d’eauEntre 50 et 150 euros
Remplacement d’un lavaboEntre 50 et 150 euros

Notez bien qu’il faut ajouter à ces tarifs le coût des fournitures (achat d’un lavabo, pièce de rechange, chaudière, etc.). En fonction des produits et équipements choisi, la facture peut donc grimper sensiblement.

Que vous optiez pour un forfait de plomberie ou non, nous vous conseillons de faire établir un devis de plombier avant vos travaux, et malgré l’urgence, de manière à connaître et à maîtriser le prix de vos travaux.

N’hésitez pas à remplir le formulaire en bas de cette page si vous souhaitez recevoir des devis gratuits et sans engagement.

À savoir : bien souvent, les clients qui appellent en urgence sont ceux qui reçoive la facture de plombier la plus salée, car ils n’ont pas prix le temps de comparer les devis des entreprises de plomberie ou qu’ils ont dû payer une majoration de soir et week-end.

Bien connaître la majoration d’un plombier

Les prix évoqués ci-dessus sont des tarifs raisonnables, tels que pratiqués par des artisans honnêtes et sérieux. Cependant, il est fréquent qu’un plombier majore ses tarifs, et ce pour différentes raisons.

Périodes de majoration des plombiers

Les plombiers sont libres de majorer leurs tarifs en période exceptionnelle :

  • Si l’intervention à lieu le soir (généralement après 21 heures),
  • Le week-end,
  • Ou durant les jours fériés.

Mieux vaut donc vérifier son calendrier et son horloge avant de contacter un plombier !

Notre conseil : même en cas de fuite, préférez couper l’arrivée d’eau et attendre une nuit plutôt que d’appeler votre artisan en urgence.

Montant de la majoration

En règle générale, la majoration d’un plombier se situe aux alentours de 25 % sur ses tarifs habituels. Cela signifie par exemple que vous allez payer :

  • 125 euros au lieu de 100 euros,
  • 250 euros au lieu de 200 euros,
  • 375 euros au lieu de 300 euros,
  • Et ainsi de suite.

Cependant, rien n’empêche un plombier d’appliquer une majoration bien plus importante. Renseignez-vous donc sur la majoration en plomberie d’une entreprise avant de la contacter.

Une fois encore, demander un devis reste une bonne manière de vous protéger des pratiques abusives. Et pour cause, un artisan est tenu de vous livrer un devis sur demande. Refusez quoi qu’il en soit de travailler avec un plombier chauffagiste qui vous le refuserait.

Comment maîtriser son budget de plomberie ?

Si vous avez d’importants travaux de rénovation à faire réaliser par un chauffagiste ou un plombier, mieux vaut sélectionner votre professionnel avec soin.

Nous avons rassemblé pour vous plusieurs conseils qui vous aideront à optimiser votre budget :

1) Faire établir des devis par plusieurs professionnels

Pour limiter le budget et éviter toute pratique abusive, pensez systématiquement à demander plusieurs devis à différents plombiers avant de choisir un spécialiste.

Cette précaution vous permet :

  • De connaître le budget à l’avance,
  • De comparer les estimations tarifaires de plusieurs entreprises,
  • D’avoir une idée précise du prix raisonnable pour vos travaux,
  • D’écarter les artisans trop coûteux.

À savoir : ayez toujours le réflexe de vous renseigner sur votre plombier avant intervention. Un professionnel peu compétent ou aux tarifs malhonnête risque d’avoir mauvaise presse sur internet.

2) Exiger systématiquement le devis du plombier

Un plombier peu scrupuleux serait tenté de ne pas établir de devis pour pouvoir saler la note. Sachez que cette pratique est interdite !

Exigez systématiquement un devis pour éviter toute mauvaise surprise au moment du paiement. Une fois un devis mis en place, le plombier ne pourra pas revenir sur le prix annoncé, car ce document l’engage.

De même, ne signez jamais un devis après la réalisation des travaux. C’est une pratique totalement illégale.

Notre conseil : n’ayez jamais peur de discuter du tarif au téléphone avant le déplacement de l’artisan. Si un chauffagiste s’avère hésitant ou refuse de vous livrer des prix avant déplacement, méfiez-vous et contactez une autre entreprise.

3) Acheter la fourniture

Si cela peut vous prendre un certain temps, il est toujours financièrement intéressant d’acheter vous-même vos pièces détachées et vos équipements de chauffage ou de salle de bain.

En moyenne, un plombier facture les pièces détachées 30 à 40 % plus cher qu’en magasin, de manière à revenir sur ses frais de déplacement en grande surface de bricolage.

Proposez donc de fournir vous-même les pièces détachées pour limiter votre budget.

Que doit comporter un devis de chauffagiste ou plombier ?

La qualité d’un devis vous informe souvent sur le professionnalisme de votre artisan. Un devis incomplet ou brouillon vous indique peut-être que le plombier qui vous l’a envoyé est amateur, voire non déclaré.

Sachez que le tarif d’un plombier doit toujours être affiché sur un devis, étant donné que le métier de plombier n’est pas conventionné. Pour informer le client sur ses prix, le plombier-chauffagiste a deux choix :

  1. Afficher clairement ses tarifs et ses formules sur les murs de son entreprise,
  2. Vous livrer un devis de plombier avant chaque intervention.

Le taux horaire du plombier est obligatoirement affiché sur un devis dès lors que la réparation ou l’intervention dépasse les 150 euros. Libre à vous de demander un devis même si vos travaux n’exigent pas cette somme, ce que nous vous conseillons vivement pour éviter les mauvaises surprises.

Concernant les autres informations obligatoires sur ce document, vous devez y retrouver :

  • Le taux-horaire du plombier,
  • Les informations sur les heures de travail entamées (le coût du plombier change du tout au tout s’il considère une heure entamée comme une heure due),
  • Les tarifs du plombier HT et TTC,
  • Le prix et la quantité des fournitures,
  • Les frais de transport et le coût de déplacement du plombier,
  • Le coût du devis du plombier (il n’est pas systématiquement gratuit),
  • L’adresse et les informations de l’entreprise de plomberie,
  • L’adresse du client.

Si vous souhaitez être certain de recevoir des devis entièrement gratuits pour rénover votre plomberie, pensez à remplir le formulaire en bas de cette page.

Comprendre la facture de mon plombier

Notez que l’établissement d’une facture est obligatoire dès que l’intervention dépasse les 15,24 €, ce qui est presque toujours le cas !

Attention : un artisan qui refuse de vous livrer une facture est souvent non déclaré. Cela signifie que vous n’aurez aucun recours possible en cas de malfaçon.

Que contient une facture d’artisan ?

Une facture de plombier doit clairement indiquer :

  • Le détails des travaux,
  • Les pièces remplacées et leur prix,
  • Le taux horaire du plombier,
  • Les frais de déplacement.

Chacun de ces points doit être détaillé, et indiqué hors taxe (HT) et toutes taxes comprises (TTC).

La TVA sur les travaux de plomberie

La TVA à payer auprès d’un chauffagiste ou plombier dépend essentiellement de l’âge de votre maison :

  • TVA à 10 % pour une maison âgée de plus de 2 ans,
  • TVA à 20 % pour une maison âgée de moins de 2 ans.

Coût d’un dépannage de plomberie

Si vous appelez un plombier suite à une urgence, nous vous conseillons d’être renseigné sur le prix d’un dépannage de plomberie.

Faut-il toujours appeler un plombier ?

Sachez que n’importe quel dépannage plomberie sera facturé au minimum une cinquantaine d’euros, et ce quelle que soit l’intervention pratiquée par le plombier, aussi minime soit elle.

Avant de contacter un plombier, assurez-vous que votre problème de plomberie nécessite réellement la venue d’un professionnel.

Parfois, les fuites et autres problèmes de canalisation sont issues d’un mauvais entretien plutôt que d’un réel problème de plomberie.

Comment est facturé un dépannage ?

Si vous avez absolument besoin d’un dépannage de plombier, sachez que les frais de dépannage sont déterminé de la manière suivante :

  • Entre 20 et 40 € de déplacement,
  • Entre 30 et 60 € de l’heure.

Si le plombier n’a pas le matériel nécessaire sur place pour réparer la fuite, il peut vous proposer un devis complet pour la réparation, et revenir plus tard avec les pièces nécessaires.

Les tarif des plombiers-chauffagistes en fonction des régions

Il est à noter que le tarif plomberie évolue de manière significative en fonction de la région française dans laquelle vous habitez :

  • Le taux horaire d’un plombier sera ainsi radicalement différent à Paris, Lille ou Strasbourg.
  • Le prix d’un plombier à Paris est ainsi généralement supérieur de 30 à 50 % par rapport aux autres villes françaises.
  • De manière générale, le tarif d’un plombier est supérieur de 20% dans les grandes villes.

Néanmoins, et si vous habitez en campagne, le coût de déplacement du plombier peut lui aussi saler la facture. Pensez donc toujours à contacter le plombier le plus proche de chez vous, en particulier si vous cherchez un plombier en zone rurale.

Obtenir 5 devis comparatifs gratuits pour vos travaux de plomberie

Si vous avez des besoins précis en matière de chauffage ou de plomberie, inutile de perdre des heures à chercher des tarifs sur internet. Il vous suffit en effet de contacter directement des spécialistes.

Remplissez le formulaire suivant, et vous recevrez gratuitement jusqu’à cinq devis de plombiers de votre région. Le tout est sans engagement, et vous permet donc de budgétiser vos travaux en toute sérénité.

Grace à note réseau de plus de 40 000 artisans qualifiés et reconnus, vous recevrez les meilleurs tarifs pour vos travaux de plomberie !