La plomberie est une affaire de professionnels, et il est parfois intimidant de s’occuper seul de ses travaux de plomberie. Les particuliers les plus bricoleurs connaissent heureusement les bonnes astuces pour s’épargner des heures de travail et l’utilisation d’un matériel trop compliqué. Ils passent en effet par la plomberie sans soudure. Maîtriser le raccord cuivre sans soudure ou l’utilisation de raccord PER peut permettre un gain de temps précieux.

Demandez des devis gratuits pour vos travaux de plomberie

Qu’est-ce que le PER ?

Avant de commencer le compartaif des différents raccords sans soudure, il est nécessaire de définir qu’est ce que le PER. Le PER (pour polyéthylène réticulé) est un matériau qui permet de monter des canalisations sans recours au chalumeau. Idéal pour la plomberie sans soudure, le PER est fiable et efficace, puisqu’il ne retient pas le calcaire et permet d’éviter les raccords trop nombreux. Le raccord PER peut permettre de relier un tuyau cuivre à un tuyau PER en toute simplicité.

Choix des raccords sans soudure pour votre plomberie

Si la plomberie sans soudure peut paraître plus aisée de prime abord, elle n’est pas forcément à la portée du premier venu. En plus d’avoir un minimum de connaissances en bricolage, il vous faudra choisir vos raccords sans soudure avec soin, et en fonction de votre niveau. Bien entendu, les raccords dépendront également du matériau de vos tuyaux : en cuivre ou en PER. Voici un comparatif des raccords sans soudure :

Les raccords multicouche

  • Raccord à sertir et raccords automatique : Si vous avez choisi une installation multicouche pour votre plomberie; la plomberie sans soudure sera votre seul choix. Heureusement, les raccords multicouches (type à sertir ou raccord automatique) sont extrêmement faciles à installer, et conçus pour les bricoleurs les moins expérimentés. Il vous suffit simplement de refermer le raccord à l’aide d’un clip et de serrer l’écrou. Ces raccords ne sont néanmoins pas connus comme les plus résistants.
  • Raccord à compression : Plus difficile à installer puisqu’il nécessite l’utilisation de clés plates, le raccord à compression est également plus durable pour une installation multicouche.

Les raccords PER pour une plomberie sans soudure

  • Raccord Rétigripp : Contrairement aux raccords automatiques et aux raccords à sertir, le Rétigripp s’adapte aussi bien au multicouche qu’au PER; et peut donc intéresser les bricoleurs les moins expérimentés. Il s’utilise simplement avec une clef spécifique et permet tout type de raccordement.
  • Raccord à glissement : Assez difficile à installer, le raccord à glissement nécessite un outillage précis. Il reste néanmoins rapide à poser une fois le matériel disponible. Très fiable et durable, le raccord à glissement est un raccord PER d’excellente qualité et qui s’adapte aux projets les plus ambitieux.
  • Raccord à compression : Plus difficile à installer que le raccord Rétrigripp, le raccord à compression est très durable. Il s’adapte en particulier aux travaux les moins étendus, et permet une très bonne qualité de raccord sans soudure. On le préférera au raccord à glissement sur les chantiers les plus petits.

Raccord Rétigripp

Obtenez des devis gratuits pour vos travaux de plomberie

Les raccords cuivre sans soudure

  • Raccord avec olive : Le raccord avec olive (ou raccord biconique) est un raccord cuivre sans soudure. En tant que tel, il reste plus résistant que les raccords précédents. Le raccord cuivre sans soudure s’applique simplement en serrant un écrou adapté à l’aide d’une clef plate, ce qui lui offre une étanchéité à toute épreuve.
  • Raccord automatique : Le raccord automatique est un raccord cuivre sans soudure qui permet aussi bien de faire les liaisons cuivre-cuivre que cuivre-PER. Fiable et facile à installer, les raccords automatiques sont le meilleur choix à faire si vous souhaitez rénover une installation en cuivre à l’aide de tuyaux en PER.
  • Raccord à visser : Aussi appelé raccord instantané, le raccord à visser est généralement le choix de bons bricoleurs qui souhaitent installer un raccord cuivre sans soudure. Il s’installe avec un écrou, une rondelle et un joint et offre une étanchéité parfaite, à condition de le poser sans erreur.(Demandez gratuitement des devis de professionnels pour vos travaux de plomberie)

L’inconvénient des raccords sans soudure

Les raccords cuivre sans soudure et les raccords PER et multicouches ont bien sûr de grands avantages : rapidité et facilité de pose, possibilité d’effectuer soi-même les travaux de plomberie, besoin d’un minimum de matériel… A tel point que même certains plombiers professionnels préfèrent parfois recourir aux raccords sans soudure, notamment sur les raccords les plus complexes. Néanmoins, la contrepartie est toujours la même : si la plomberie sans soudure permet un confort de pose, elle est souvent moins durable que les fameux raccords cuivre avec soudure.

Le mieux à faire, avant d’entamer vous-même vos travaux de plomberie, est de faire effectuer un ou plusieurs devis par des plombiers professionnels, de manière à déterminer quelle est la meilleure option pour la longévité de votre plomberie. Cet article avec les tarifs horaire d’un plombier pourra vous aider à estimer les couts d’une installation.

Video d’une installation PER ( plomberie sans soudure) dans une salle de bain

Cette video détaillée, vous montrera comment réaliser vous-même toute la plomberie PER dans votre salle de bain.

2 réponses
  1. SDS Plomberie
    SDS Plomberie dit :

    Article clair et concis, vraiment précis. Toutes les informations données ici sont indispensables pour n’importe qui faisant de la plomberie et notamment les novices. La facilité de pose des raccords PER sans soudure leur est très facilement accessible. Attention toutefois, si les travaux sont trop complexes, PER sans soudure ou pas, un pro sera sûrement indispensable !

  2. TheIs
    TheIs dit :

    Bonjour, ERREUR DANS VOTRE ARTICLE,

    Je cite ; « les raccords multicouches (type à sertir ou raccord automatique) sont extrêmement faciles à installer, et conçus pour les bricoleurs les moins expérimentés ».

    Alors, à savoir, pour correction, les « raccords à sertir » types multicouches sont LES raccords utilisés par les professionnels de la plomberie, et ne sont pas conçus pour les bricoleurs inexpérimentés. Ils se posent à l’aide d’une pince à sertir assez onéreuse et sont parmi les différentes « familles » de raccords multicouches, les raccords les plus surs et les plus professionnels du marché. Le raccord à sertir multicouche fait donc partie de la gamme professionnelle, ce n’est donc pas un raccord destinée au bricoleur à la base. Pour cet usage, le raccord à compression lui se révèle plus adapté.
    Merci

Les commentaires sont désactivés.