4/5 - (4 votes)

Dernière mise à jour le : 14 janvier 2024 par Rénovation et travaux

Le prix d’une fenêtre peut parfois être rédhibitoire, et le remplacement d’une fenêtre nécessite parfois tout un budget. Pourtant, il existe une solution économique pour profiter de la lumière : la fenêtre fixe. Contrairement à une fenêtre classique, la fenêtre fixe ne s’ouvre pas. Elle n’a donc pas besoin d’huisseries, ce qui diminue considérablement son prix. Toutefois, les tarifs varient considérablement, selon la forme de la fenêtre, sa taille, sa composition. Examinons ensemble le prix d’une fenêtre fixe.

Demandez des devis gratuits pour l’installation d’une fenêtre!

Pourquoi choisir une fenêtre fixe ?

Si le prix est bien évidemment son principal point fort, la fenêtre fixe propose également d’autres avantages. Ces avantages sont d’ordre esthétique, mais également d’ordre pratique.

La fenêtre fixe : une source de lumière

La luminosité est impérative, pour votre bien être, mais également pour la décoration de votre maison.

Toutefois, à cause des caractéristiques du bâtiment, une fenêtre battante n’est pas toujours possible :

  • Proximité importante avec le bâtiment voisin,
  • Possible émanation d’odeur peu agréable,
  • Trafic trop important qui nuit à la qualité de l’air.

Dans ce cas, la meilleure option pour régler les problèmes de voisinage et d’environnement est la fenêtre fixe, une fenêtre entièrement hermétique à la pollution externe, mais qui vous procure toute la luminosité nécessaire.

Remarque : vous pouvez également opter pour une fenêtre de toit pour puiser la lumière, solution toutefois beaucoup plus chère.

La fenêtre fixe, la fenêtre aux meilleures performances énergétiques

Une fenêtre fixe est entièrement étanche à l’air, grâce à sa jointure constante, ce qui diminue l’interaction entre l’intérieur et l’extérieur (Pour faire une demande, remplissez le formulaire en bas de page).

La chaleur (ou la fraîcheur) est intégralement contenue dans votre logement, ce qui vous fait économiser sur votre facture de chauffage.

De plus, vous bénéficiez de l’apport naturel de chaleur du soleil.

Info : la déperdition thermique causée par une fenêtre classique est de 15%.

Une décoration mieux aboutie grâce à la fenêtre fixe

Une fenêtre fixe apporte 9% de luminosité de plus qu’une fenêtre standard, ce qui permet d’illuminer votre intérieur. Non destinée à s’ouvrir, il est possible d’adopter toutes les formes imaginables de fenêtre fixe : carrée, rectangulaire, arrondie ou en losange.

La fenêtre fixe se met entièrement au service de votre décoration, tant en intérieur qu’en extérieur.

Recevez jusqu’à 5 devis gratuits pour la pose de vos fenêtres!

Les limites de la fenêtre fixe

La fenêtre fixe recense principalement deux inconvénients, l’entretien et l’aération.

Un entretien plus poussif pour le côté extérieur

Ne s’ouvrant pas, le côté extérieur de la fenêtre fixe est plus difficile à atteindre. Pour les bâtiments à étage, il est souvent nécessaire de faire appel à une entreprise de nettoyage de vitre pour intervenir à l’extérieur.

Sinon, vous pouvez aussi louer un échafaudage pour les besoins d’entretien. La solution alternative est de privilégier la fenêtre fixe pour le rez de chaussée…

L’absence d’aération

La fenêtre fixe n’assure pas l’aération d’un logement, aération pourtant obligatoire pour chaque pièce depuis le décret du 22 octobre 1955 et l’arrêté du 14 novembre 1958.

Toutefois, il est tout à fait possible de combler la ventilation et le renouvellement de l’air intérieur grâce à une grille d’aération ou encore un VMC.

On considère donc bien la fenêtre fixe comme un apport de lumière, mais pas comme un apport d’aération.

Comment choisir une fenêtre fixe de qualité pour sa maison ?

Le choix d’une fenêtre ne doit pas se faire de manière hasardeuse. Pour trouver la menuiserie idéale, il faut prendre en compte son mode de vie au quotidien. C’est-à-dire une fenêtre qui pourra offrir la luminosité et l’isolation nécessaire tout en renforçant le niveau de sécurité de sa maison. Pour ce faire, il faut considérer l’aspect technique de la fenêtre en se basant sur quelques critères :

  • Les matériaux de fabrications : il est important de choisir des matériaux qui soient adaptés à votre environnement. Vous avez généralement le choix entre le PVC, l’aluminium et le bois pour des fenêtres fixes. Chaque matériau ayant ses propres caractéristiques, choisissez celui qui s’intègrera le mieux avec votre intérieur.
  • Les performances énergétiques : vérifiez le coefficient UW de votre future fenêtre sans ouverture. Il s’agit d’un indicateur permettant de déterminer sa performance en isolation. Plus sa valeur est faible, meilleure sera l’isolation thermique offerte par la fenêtre. En général, le coefficient idéal est situé entre 1,2 et 1,5 W/m².K.
  • Le design et le style : il existe de nombreux modèles de fenêtres fixes, se déclinant sous des formes et finitions diverses. Il vous suffit alors de choisir celle qui s’intégrera le mieux avec votre architecture intérieure.
  • L’entretien et durabilité : cet aspect est également crucial pour la durée de vie de votre menuiserie. Si vous habitez une région sujette à de fortes intempéries, privilégiez les matériaux plus résistants. Ou si vous choisissez une fenêtre en bois pour un excellent rendu visuel, il vous faudra prévoir un entretien régulier pour préserver son aspect.
  • Le vitrage : vous pouvez choisir des modèles équipés de dispositifs anti-effraction pour renforcer votre sécurité. Cela dit, ces fenêtres coûtent plus chères.

De quoi dépend le prix fenêtre sans ouvertures ?

Prix des fenêtres fixes selon leurs caractéristiques

Les caractéristiques d’une fenêtre fixe sont fonction des matériaux utilisés pour le châssis mais aussi pour le vitrage.

Prix d’une fenêtre fixe en bois

Le bois conserve jusqu’à aujourd’hui ses qualités de noblesse. Le prix d’une fenêtre fixe en bois va de 200 à 1000 selon les dimensions de la fenêtre et l’essence de bois utilisée.

Si son cachet est indéniable, une fenêtre fixe en bois est tout de même relativement fragile. L’humidité, l’exposition continue au soleil nuisent au bois et le déforment.

Le châssis en bois a besoin d’un entretien régulier, nettoyage, vernissage. Il convient également de lui appliquer un traitement protecteur contre moisissures et mérule.

Remarque : il est tout de même possible d’un matériau composite tel que PVC et aluminium pour améliorer sa protection.

Prix d’une fenêtre fixe en PVC

L’atout majeur du PVC est certainement son prix. Une fenêtre fixe en PVC coûte en moyenne 400€ avec une fourchette qui va de 100 à 700 et une durée de vie quasiment illimitée.

Le PVC a toutes les qualités requises pour supporter sans problèmes les conditions extérieures. Toutefois, le choix de coloris reste restreint.

D’autre part, matériau rigide et peu flexible, les formes proposées avec le PVC sont également limitées.

La fenêtre fixe en alu, le meilleur rapport qualité/prix

L’alu est un acier inoxydable. Il ne craint ni l’humidité ni les rayons du soleil.

L’alu garde ses caractéristiques tout au long de sa vie. Ce métal est également facile à entretenir. Un coup de chiffon mouillé suffit à lui redonner tout son éclat.

Contrairement au bois, la fenêtre fixe en alu ne risque pas de gauchir sous l’effet des intempéries ou du temps. Le prix moyen d’une fenêtre fixe en alu est de 600.

Point faible : le seul bémol avec un châssis en aluminium est son isolation phonique médiocre, l’alu étant particulièrement conducteur sonore.

Simple, double ou triple vitrage au choix

Le simple vitrage est peu préconisé pour une fenêtre fixe. De toute façon, l’isolation convenable de la fenêtre doit faire partie de vos impératifs.

Pour un double vitrage, il faut compter environ 150€. Pour aller vers un triple vitrage et assurer la meilleure isolation tant thermique que phonique, il vous faudra débourser 350€ (Comparez des devis) /m2.

Important : au moment de changer une fenêtre, il est impératif de choisir au moins du double vitrage. L’investissement ne sera pas beaucoup plus grand, et la fenêtre sera mieux isolée. Les fenêtres en double vitrage valorisent également votre maison en cas de revente.

Coût d’une fenêtre fixe en fonction des dimensions

Les dimensions de la fenêtre fixe permettent également d’estimer le budget requis pour son installation. Comme nous l’avons précisé plus haut, une fenêtre de grande taille coûte plus chère. Retrouvez plus en détail dans ce tableau les coûts à prévoir en fonction des dimensions de la fenêtre sans ouverture :

Taille de la Fenêtre PVC (EUR) Aluminium (EUR) Bois (EUR)
60 cm x 60 cm Entre 80 et 200 Entre 120 et 250 Entre 150 et 300
90 cm x 120 cm Entre 150 et 350 Entre 200 et 450 Entre 250 et 500
120 cm x 150 cm Entre 250 et 500 Entre 300 et 600 Entre 400 et 800
150 cm x 180 cm Entre 400 et 800 Entre 500 et 1 000 Entre 600 et1 200
180 cm x 210 cm Entre 600 et 1 200 Entre 800 et 1 500 Entre 1 000 et 2 000

Rappelons que les prix indiqués dans le tableau ne sont que des estimations générales. Ils peuvent varier en fonction de la région, du fabricant, des caractéristiques spécifiques ainsi que d’autres facteurs.

Pose du châssis fixe : le faire soi-même ou faire appel à un professionnel ?

Pour installer un châssis fixe, vous avez le choix entre réaliser la pose vous-même ou de faire appel à un professionnel. La première option est certes plus économique, mais requiert quelques outils et des compétences techniques. Pour la seconde option, vous aurez la garantie d’une installation aux normes en échange bien évidemment d’un tarif de main-d’œuvre. Plus de détails sur ces deux possibilités dans les paragraphes suivants.

Si vous le faites vous-même

En montant vous-même votre fenêtre, vous avez la possibilité d’économiser jusqu’à 50 % sur le tarif de la pose. Donc, pour une main-d’œuvre située entre 100 et 200 € par fenêtre, vous n’aurez qu’à débourser entre 50 et 100 € (Trouvez un artisan) de fournitures. De plus, la pose d’un châssis fixe par soi est une expérience gratifiante. Vous pourrez surtout bénéficier d’une belle finition selon nos attentes. En revanche, en plus des compétences requises, il vous faut également du temps pour poser votre châssis fixe. De plus, le risque d’erreurs est grand, ce qui peut entraîner des problèmes d’étanchéité, une mauvaise isolation et des inconvénients de sécurité.

Si vous faites appel à un professionnel

Faire appel à un professionnel constitue l’option la plus sûre pour la pose d’une fenêtre fixe. En confiant la pose à un artisan, vous n’aurez pas à vous soucier ni du matériel ni des compétences pour réaliser la mise en place du châssis. De plus, un expert peut effectuer l’installation dans des conditions plus compliquées comme pour les maisons à étage.

Cela dit, confier la pose à un professionnel a un coût représente une certaine somme dans le devis de pose d’une fenêtre fixe. De plus, les professionnels peuvent proposer différentes méthodes de tarification pour facturer la pose de la fenêtre fixe. Voici quelques exemples de tarifs à retenir concernant :

Méthode de tarification Prix moyen de la main-d’œuvre
Tarification au mètre carré Entre 40 et 120 € (Obtenir un devis gratuit) par m²
Tarification par heure de travail Entre 30 et 70 € par heure
Forfait global Entre 300 et 1 500 €
Prix d’installation Entre 150 et 600 €
Frais de déplacement Entre 50 et 200 €

Notez que la pose par un professionnel peut prendre plusieurs jours. N’hésitez pas à vous renseigner auprès du professionnel sur ce sujet.

Les aides disponibles pour votre fenêtre fixe

Heureusement, pour lisser votre budget, vous pouvez vous appuyer sur quelques dispositifs vous permettant de réduire vos dépenses :

  • Une TVA à taux réduit de 5,5% est applicable pour tous travaux à but éco-énergétique.
  • Le crédit d’impôt transition énergétique ou CITE vous permet d’obtenir un remboursement à hauteur de 30% du prix d’acquisition de la fenêtre fixe qui permet d’améliorer substantiellement la performance énergétique de votre logement.
  • La prime énergie s’applique à l’isolation des fenêtres par double ou triple vitrage.
  • Des subventions de l’ANAH s’ouvrent aux ménages modestes désireux d’effectuer des travaux d’amélioration de la performance énergétique de leur bâtiment.
  • Des dispositifs d’aide tels que le PTZ ou prêt à Taux zéro permettent de financer plus sereinement les travaux énergétiques.

Remarque : il existe d’autres mesures d’incitation en faveur de la lutte contre la précarité de l’habitat en France à l’image par exemple de l’isolation à un euro (Voir les prix) pour les combles.

La fenêtre fixe présente plusieurs avantages, notamment son coût abordable, une source de lumière constante, des performances énergétiques élevées, et elle offre des options esthétiques variées.


Outre son prix attractif, la fenêtre fixe assure une luminosité constante, améliore les performances énergétiques, et offre des possibilités de décoration variées avec différentes formes et finitions.


Le prix dépend de facteurs tels que la taille de la fenêtre, le matériau du cadre (PVC, aluminium, bois), le type de vitrage (simple, double, triple), la complexité de l’installation, et les caractéristiques spécifiques.


Les prix d’une fenêtre fixe varie entre 100 et 1000 €. Plus en détail, une fenêtre fixe en bois coûte généralement entre 200 et 1000 €, en PVC entre 100 et 700 €, et en aluminium autour de 600 € (Recevez plusieurs devis pour vos travaux) en moyenne.


Les tarifs de pose par un professionnel varient en fonction de la méthode de tarification. Par exemple, la tarification au mètre carré peut coûter entre 40 et 120 € par m², la tarification par heure entre 30 et 70 € par heure, et un forfait global entre 300 et 1500 € (Demandez des devis) .


Des dispositifs tels que le crédit d’impôt transition énergétique (CITE), la prime énergie, des subventions de l’ANAH, le prêt à Taux zéro (PTZ), et d’autres mesures d’incitation peuvent aider à réduire les coûts liés à l’installation de fenêtres fixes.