Fenêtre double ou triple vitrage : prix et conseils

Les raisons d'opter pour une fenêtre double ou triple vitrage

Renforcer ses fenêtres permet de réduire sa facture de chauffage de 10 à 15 %. Le renforcement passe généralement par le remplacement du vitrage. Il existe deux options : le double et le triple vitrage. Mais laquelle de ces technologies faut-il privilégier ? Le point.

Réclamez vos devis gratuits de pose de fenêtre

Fenêtre double vitrage : caractéristiques, avantages et prix

Le double vitrage consiste à superposer deux vitres pour réduire l’échange thermique entre l’intérieur et l’extérieur. Le prix d’un double vitrage dépend de quelques facteurs.

Principe du double vitrage

Les deux vitres sont séparées par un vide. Ce vide est rempli d’air ou de gaz, les gaz ayant des performances isolantes supérieures à l’air immobile. Les caractéristiques d’un double vitrage s’expriment à travers :

  • L’épaisseur de la vitre : 4/6/4, 4/16/4, 4/20/4, le premier chiffre définit l’épaisseur du verre intérieur, le dernier celle du verre extérieur. Le chiffre du milieu détermine l’épaisseur de la couche de séparation des deux vitres.
  • L’Ug ou Uglass : ce coefficient détermine la conductivité thermique du vitrage. Cet indice s’exprime en W/m2K. Les performances d’un vitrage augmentent lorsque cet indice diminue. Un double vitrage peut atteindre un Ug de 1,1 W/m2K.
  • Le gaz : le vide peut être rempli d’air, d’argon, de krypton ou de xénon, les deux derniers offrant les meilleures performances. Toutefois, la plupart des doubles vitrages sont remplis d’une lame d’argon.

Conseil pro : le vitrage le plus épais n’est pas toujours le plus performant. En tenant compte de l’isolation, mais également de l’apport solaire et d’autres critères, les professionnels s’accordent à dire que le format 4/16/4 affiche les performances les plus optimales.

Avantages du double vitrage

Le double vitrage est devenu aujourd’hui la norme. Ce choix se justifie par les avantages que représente ce type de vitrage. Citons notamment :

  • Le confort thermique : une fenêtre double vitrage réduit d’environ 15 % les déperditions thermiques.
  • Le confort acoustique : les deux verres superposés réduisent le bruit d’au moins 34 dB. Pour les maisons à proximité de route, il est possible de renforcer cette isolation acoustique avec un verre extérieur encore plus épais.
  • L’économie d’énergie : grâce au double vitrage, la chaleur reste à l’intérieur plus longtemps, réduisant le recours au chauffage.

Prix d’une fenêtre double vitrage

Pour évaluer le prix d’une fenêtre double vitrage, il faut tenir compte de l’épaisseur des verres, du type de gaz, mais aussi des caractéristiques de la menuiserie. Matériau, taille de la fenêtre et type d’ouverture, tous ces critères sont pris en compte. De manière générale, les prix évoluent ainsi :

  • Fenêtre double vitrage en bois : de 300 à 1 200 €,
  • Fenêtre double vitrage en alu : de 350 à 2 000 €,
  • Fenêtre double vitrage en PVC : de 150 à 500 €.

Info : pour un double vitrage cassé, prévoyez en moyenne 150 € du m2 pour son remplacement.

Obtenez gratuitement des devis de pose de fenêtre

Fenêtre triple vitrage : performances et coût

Vous pouvez aller plus loin et recourir au triple vitrage. En principe, cette technologie est supérieure au double vitrage, son prix l’est tout autant.

Performances du triple vitrage

Comme son nom l’indique, le triple vitrage utilise trois verres, séparés par des lames d’air ou de gaz. L’Ug du triple vitrage atteint ainsi 0,8 W/m2K. Rappelons que celui du double vitrage est de 1,1 W/m2K. En termes de confort thermique, le triple vitrage affiche des performances supérieures à 40 % par rapport au double vitrage.

Remarque : 40 % plus performant que le double vitrage, le triple vitrage pèse 50 % de plus que le double vitrage, soit 30 kg/m2 contre 20 kg/m2 pour un double vitrage.

Prix d’une fenêtre triple vitrage

Le prix d’une fenêtre triple vitrage est de 30 à 70 % plus élevé que celui d’une fenêtre double vitrage. Sinon, retrouvez aussi d’autres informations sur le prix d’une fenêtre triple vitrage :

  • Fenêtre triple vitrage en bois : de 400 à 1 500 €,
  • Fenêtre triple vitrage en alu : de 500 à 2 500 €,
  • Fenêtre triple vitrage en PVC : de 200 à 1 000 €.

Exigez des devis professionnels de pose de fenêtre

Fenêtre double ou triple vitrage : que choisir ?

Si le triple vitrage propose des performances plus élevées, est-il pour autant impératif et opportun d’opter pour lui ? Pas nécessairement. En effet, le résultat n’est pas toujours saisissant, compte tenu notamment du coût de l’investissement.

Choisir en fonction du niveau d’isolation globale de la maison

Si 15 % de la chaleur s’échappe par les fenêtres, plus de 30 % s’échappe par la toiture. Au final, l’installation d’une fenêtre triple vitrage ne résout que peu de déperditions thermiques. Avant d’envisager le remplacement des fenêtres, renforcez l’isolation de la toiture et celle des murs.

Choisir en fonction de la localisation de la maison

Le triple vitrage s’avère utile dans les régions les plus froides, surtout dans le nord. Dans les régions tempérées, l’apport du triple vitrage est plus faible et le rapport coût/profit très limité. Le double vitrage est suffisant dans ces régions.

Choisir en fonction de l’orientation de la maison

Vous avez également la possibilité de renforcer les fenêtres en fonction de l’orientation de la maison. Pour les fenêtres orientées nord et ouest, le triple vitrage va améliorer le confort thermique. Pour les fenêtres orientées sud et est, le double vitrage suffit.

Le remplacement des fenêtres accroît les performances et réduit la consommation de la maison. Pour encourager la transition, les pouvoirs publics ont adopté plusieurs dispositifs pour aider ceux qui réalisent ces travaux. L’installation d’une fenêtre double ou triple vitrage ouvre droit entre autres au crédit d’impôt fenêtre, remplacé depuis 2020 par MaPrimeRenov’ de l’ANAH. Elle ouvre droit aussi à la prime énergie des fournisseurs d’énergie, à l’éco-PTZ ainsi qu’à la TVA à taux réduit. L’ensemble des dispositifs d’aide peut couvrir jusqu’à 60 % du prix des travaux.