Etude de sol avant construction : principe, intérêt et prix

Etude de sol avant construction : principe, intérêt et prix
Noter cet article

construction

Etude de sol avant une construction par un maitre d’oeuvre.

Connaitre la constructibilité d’un terrain est une chose, connaitre la nature et les caractéristiques des constructions qu’il peut réellement accueillir en est une autre. Il est impératif de réaliser préalablement une étude de sol avant de lancer tout projet de construction. Il serait dommage d’arrêter le chantier à mi-chemin car vous seriez tombé sur une couche de roches ou sur un terrain trop instable. De l’étude de sol dépend surtout la fiabilité de vos constructions. Découvrons ensemble le prix d’une étude de sol, mais aussi l’intérêt d’une telle étude.

Le principe de l’étude de sol

L’étude de sol précède tout type de travaux projetés sur un terrain. Une étude des sols consiste à sonder le sol en profondeur pour définir ses caractéristiques. Il est vrai qu’une étude de sol n’est pas toujours obligatoire, mais elle reste tout de même fortement conseillée.

L’étude de sol, un sondage en profondeur de votre terrain

L’étude de sol permet de déterminer si votre terrain est constitué d’argile, de sable ou de tout autre élément.

L’étude de sol est réalisée par un géotechnicien sur la base de la documentation fournie par les services domaniaux de la région, mais aussi grâce à des outils spécifiques. Le carottage permet par exemple de récolter un échantillon du sous-sol pour déterminer s’il est suffisamment stable ou s’il y a un risque de mobilité.

Le résultat de l’étude aura un impact sur le choix de la construction, la profondeur des fondations, l’épaisseur de celles-ci, etc.

Quand réaliser une étude de sol ?

L’étude de sol doit être réalisée avant même la planification des travaux. Elle est à réaliser que vous désiriez construire une maison individuelle, un bâtiment à plusieurs étages ou que vous désiriez construire une piscine. Il est également possible de procéder à une étude de sol avant l’acquisition même du terrain, dans le cas de l’achat d’un terrain constructible.

Cela vous permet de déterminer si le terrain répond aux exigences de votre projet. L’étude de sol ne risque pas d’abimer le terrain, le sondage étant réalisé avec une foreuse précise pour récolter un échantillon seulement. En principe, le vendeur ne peut pas vous interdire de procéder à une étude de sol.

Conseil : demandez une étude de sol lorsque vous savez que le terrain a fait l’objet de remblais, ou si vous avez le moindre doute.

L’étude de sol avant construction est-elle obligatoire ?

La plupart du temps, l’étude de sol n’est pas obligatoire. Néanmoins, dans certaines régions à fort risque de catastrophe naturel, séisme, inondation, les autorités locales imposent une étude de terrain préalable.

D’autre part, les partenaires tels que banques et assureurs peuvent également vous imposer une étude de sol préalable pour évaluer la faisabilité, la viabilité ainsi que les risques liés à votre projet. L’obtention de financement peut être conditionnée par la réalisation préalable d’une étude de sol.

Conseil : informez-vous auprès de votre mairie pour savoir si une étude de sol est obligatoire, ou tout du moins conseillée, avant construction.

Les intérêts d’une étude de sol préalable

Une étude de sol permet principalement de connaitre l’état d’un terrain et les constructions qu’il peut accueillir.

Connaitre en profondeur les caractéristiques détaillées de votre terrain

Le résultat de l’étude de sol vous est délivré sous forme de carte géologique.

Il est même possible d’obtenir une cartographie en 3D pour que vous sachiez les caractéristiques de votre terrain m2 par m2 : de ce côté, le sol est plus dense, de l’autre, il est plus meuble, par ici vous pouvez construire une piscine de 2m de profondeur et par là vous pouvez ériger un immeuble de 3 ou 4 étages, etc.

Prévenir les risques en amont grâce à une simple étude de sol

Sur un sol argileux ou sableux, il est fort probable que le terrain bouge dans les années à venir. Il y a donc un risque de fissure dans vos fondations, mais aussi dans les murs.

L’étude de sol préalable prévient ces risques en limitant les constructions que le terrain peut recevoir. Pour les sols encore meubles, un renfort de fondation peut être nécessaire. Dans certains cas, il est utile de prévoir un puits perdu.

Pour une piscine, l’étanchéité doit être améliorée à certains endroits plus humides ou si vous devez opter pour une piscine hors sol ou une piscine semi enterrée. Une étude de sol vous évitera des réparations exorbitantes dans le futur.

Le prix d’une étude de sol avant construction

Il est difficile de prédire le coût d’une étude de sol, surtout en sachant que les prix d’une étude des sols peuvent aller du simple au centuple. Tout dépend des caractéristiques et de l’état de votre terrain, ainsi que de la nature de votre projet.

Les prix de l’étude de sol selon l’état du terrain

La superficie est le premier élément pris en compte dans la détermination du prix :

  • Pour un terrain de 150m2, le prix moyen pour réaliser un sondage de 8m de profondeur est d’environ 1000.
  • Pour une superficie doublée (300 m²), le tarif sera doublé (2000 €).
  • En moyenne, on va considérer que le prix d’une étude de sol au m² se situe entre 5 et 10 €.

L’état du terrain peut également avoir un impact sur le prix d’étude du sol. Pour un terrain avec une pente de 10 %, le prix peut être majoré de quelques centaines d’euros. Pour la même superficie que précédemment (150 m²) mais avec une pente de 10%, le prix de l’étude de sol s’élèverait ainsi à environ 1250€.

Les prix de l’étude de sol selon la nature du projet

Le prix n’est pas le même que vous désirez ériger une maison de plain-pied ou un bâtiment de plusieurs étages. Dans le premier cas, un test de 2 ou 3m de profondeur suffit tandis qu’il faut évaluer la structure du sol sur 10 ou 15m pour un bâtiment de cinq étages.

Pour le premier, le prix démarre autour de 100€ alors que pour le second, il dépasse rapidement les 10 000€. Naturellement, le coût d’une étude géologique va donc de pair avec le budget total du chantier.

Une société qui cherche à construire un immeuble paiera donc cette étude plus cher qu’un particulier qui cherche à faire construire sa maison.

Important : il ne faut pas oublier que l’étude d’un sol peut mettre en avant des défauts importants, ou l’incapacité de mener un projet à bien. Si vous vous apprêtez à dépenser des centaines de milliers d’euros dans une construction, mieux vaut donc ne pas rechigner à investir un ou deux milliers d’euros avant les travaux pour être certain de votre investissement.

Les prix de l’étude de sol en fonction des techniques utilisées

Pour les terrains qui se trouvent dans un lotissement, avec des constructions voisines, l’étude de sol peut se contenter d’une fouille sommaire. Le prix d’une telle intervention est le moins cher, autour de 300 €.

Lorsque le terrain est situé dans une zone non encore exploitée, il est nécessaire de pousser plus loin les enquêtes et l’utilisation d’une foreuse est souvent requise, suivie d’une analyse probable en laboratoire des échantillons prélevés sur terrain. Laborieuse, l’étude de sol complète nécessite une intervention sur terrain d’une demi-journée et d’un test en laboratoire qui peut durer de 2 à 3 jours, avec un prix compris entre 5000 à 15000.

En conclusion, il est donc souvent indispensable de penser à demander un devis pour étude des sols avant de réaliser ces travaux, voire d’acheter votre terrain, pour être certain du budget à prévoir pour une telle opération.

Évaluation : en moyenne, une étude de sol constitue environ 1% du budget de construction. Si le sujet vous intéresse, découvrez également ici le prix de la viabilisation d’un terrain.