Choisir le luminaire pour une pièce s’avère souvent compliqué, tant les types sont nombreux. Mais pour vous aider, misez plutôt sur la sécurité et optez pour un plafonnier. Ce type de luminaire, simple et discret, ne manque pas d’arguments. Dans ce dossier, vous trouverez un portrait de tous les luminaires plafonnier. Votre choix sera ainsi plus aisé après sa lecture.

Demandez gratuitement des devis pour l’installation de vos luminaires

Les différentes catégories de luminaire plafonnier

Un plafonnier désigne un luminaire accroché au plafond. On retrouve, en général, le plafonnier, les suspensions, les lustres et les luminaires encastrés.

Luminaire plafonnier : entre lustre, suspension et plafonnier

Pour différencier ces différents types de luminaires, il convient de se référer à des critères stricts :

  • Plafonnier : c’est un luminaire plaqué contre le plafond. La lampe est intégrée à son support.
  • Suspension : il s’agit d’un luminaire accroché au plafond et soutenu par un câble ou une chaîne.
  • Lustre : ce type de luminaire est suspendu de style classique, la plupart du temps avec un décor en verre.

Bien évidemment, il existe d’autres types de luminaires de plafond qui mélangent les genres, ce qui complique la catégorisation stricto sensu.

Luminaire plafonnier : entre apparent et encastré

Il existe d’autres types de luminaire de plafond : les luminaires encastrés. Comme leur nom l’indique, ces luminaires sont directement intégrés dans le plafond. La lumière passe à travers une fente et s’aligne au plafond. Dans cette catégorie, on retrouve :

  • Les spots encastrables : ce sont des petits luminaires de forme arrondie qui éclairent une zone bien définie, un espace ou un mobilier à mettre en valeur.
  • Les réglettes encastrées : elles sont généralement munies d’ampoules néon et, la plupart du temps, installées dans les immeubles de bureau.

Ces deux types de luminaires encastrés se distinguent des plafonniers classiques. Ces derniers restent des luminaires apparents.

Remarque : tous ces types de luminaires sont néanmoins regroupés au même rayon des luminaires plafonniers.

Les critères pour choisir le luminaire plafonnier

Sachez que les fabricants proposent différents plafonniers pour chaque pièce. Au-delà du style, il faudra surtout se pencher sur la qualité de l’éclairage.

Styles des luminaires plafonnier

Le choix relève avant tout du goût. Certains préféreront un style classique, discret et sobre, tandis que d’autres miseront sur la modernité.

  • Plafonniers de style classique : ce sont des luminaires sans ornement spécifique. Ils adoptent des formes basiques carrées, rectangulaires ou rondes. Le verre est le plus souvent blanc pour atténuer la luminosité. Les matières couramment utilisées sont le plastique et l’aluminium.
  • Plafonniers de style moderne : luminaires avec des formes plus recherchées. Le verre peut être de différentes couleurs : rouge, noir ou bleu. Les matières sont tout aussi variées. On trouve de plus en plus de plafonniers en osier et en rotin.

Taille du plafonnier

Contrairement aux immeubles professionnels, il n’existe aucune norme spécifique concernant les règles de luminosité des maisons. Néanmoins, vous devez tenir compte des besoins d’éclairage pour définir les caractéristiques du plafonnier à installer dans chaque pièce :

Pièce de la maison

Intensité lumineuse nécessaire

(en lux)

Taille du luminaire plafonnier

(en cm)

Salon

De 50 à 200

De 20 à 45

Salle à manger

De 100 à 300

De 40 à 50

Cuisine

De 200 à 500

De 45 à 60

Couloir

50 à 100

De 20 à 40

Escalier

De 50 à 100

De 20 à 40

Chambre à coucher

De 100 à 200

De 30 à 45

Salle de bain

De 200 à 500

De 45 à 60

Bureau

De 150 à 300

De 35 à 50

Remarque : ces données se réfèrent à une pièce moyenne comprise entre 10 et 20 m2. La taille du plafonnier évoluera également en fonction du type et de la puissance de la lampe.

Type de lampe intégrée dans le plafonnier

Le dernier critère qui doit retenir votre attention est le type de lampe, c’est-à-dire l’ampoule intégrée dans le plafonnier. Il existe plusieurs types d’ampoules ayant chacun ses avantages et inconvénients :

  • Les lampes plafonnier incandescentes : ces anciens modèles équipés de lampes à incandescence sont désormais proscrits et interdits à la vente.
  • Les lampes plafonnier halogènes : fournissant une luminosité intense, elles sont idéales pour les pièces nécessitant un éclairage important.
  • Les lampes plafonnier à néon : très économiques, mais fournissant une luminosité froide, elles sont surtout destinées à des pièces comme la chambre à coucher.
  • Les lampes plafonnier à LED : à la fois performantes et économiques, elles restent encore très onéreuses. Les ampoules LED de 10W fournissent une luminosité équivalente à celle des ampoules à incandescence ou halogènes de 60W.

Important : portez une attention particulière à la tension électrique du plafonnier : 12, 48, 110 ou 220V.

Recevez des devis gratuits 100% gratuits pour vos travaux d’éclairage

Prix des luminaires plafonniers

Le prix des plafonniers varie considérablement en fonction des critères définis ci-dessus. Le prix évolue en fonction de la taille du plafonnier, de son style, du type d’ampoule et de la matière.

  • Plafonnier d’entrée de gamme : à partir de 20 € pour une taille de 30 cm, équipé de lampe halogène,
  • Plafonnier de moyenne gamme : de 30 à 60 € pour une taille de 30 cm, équipé de lampe halogène ou néon,
  • Plafonnier de haut de gamme : de 100 à 500 € pour une taille de 50 cm, équipé de lampes LED.

Remarque : ces prix concernent uniquement la fourniture. Le prix de travaux d’éclairage intérieur prendra également en compte le prix d’installation.

Les plafonniers sont également disponibles en modèle pour extérieur qui peuvent, par exemple, être installés sur des terrasses. Les modèles de plafonnier pour extérieur sont souvent renforcés afin de supporter les conditions extérieures. Le prix des plafonniers d’extérieur est généralement plus élevé que pour les plafonniers d’intérieur. Vous pouvez également cliquer sur ce lien pour découvrir des conseils sur les luminaires extérieurs.