Semer du gazon et le faire pousser

Noter cet article

semer et faire pousser du gazon

Faire pousser de la pelouse dans son jardin.

Tous les spécialistes vous diront qu’un beau gazon nécessite du travail. Ainsi, semer du gazon est une véritable entreprise. Si vous souhaitez vous passer des services d’un paysagiste, mieux vaut bien vous renseigner sur les méthodes. Nous vous expliquons justement comment faire pousser du gazon et assurer la beauté de votre jardin.

Faire pousser du gazon : une affaire de pros ?

Si la pousse du gazon peut sembler simple de prime abord, ne vous y laissez pas tromper. Obtenir un gazon de qualité est plus complexe qu’il n’y paraît. Cela exige par ailleurs beaucoup de temps, d’implication et de patience.

En revanche, il est tout à fait possible de faire pousser un gazon soi-même, contrairement à ce que certains professionnels veulent faire croire. Cet article vous donne tous les conseils pour que votre gazon soit une réussite.

Si vous n’avez pas le temps ou les compétences de semer vous-même votre pelouse, il vous reste la possibilité d’avoir recours à un paysagiste. Vous trouverez des informations sur les tarifs d’un tel professionnel sur Rénovation & Travaux.

Le matériel nécessaire

Pour planter une pelouse, il est nécessaire de disposer des éléments suivants :

  • Semence pour gazon,
  • Tuyau d’arrosage,
  • Râteau,
  • Bêche,
  • Rouleau à gazon,
  • Règle métallique,
  • Épandeur semoir.

Pensez à porter une tenue adaptée (bottes, tenue de travail, etc.) ainsi que des gants de protection.

Quand faut-il semer son gazon ?

Il y a deux époques bien distinctes où il est possible de semer sa pelouse :

De mars à mai (semis de printemps) : vous évitez ainsi que les feuilles mortes étouffent votre gazon, au risque de subir la sécheresse.

De septembre à octobre (semis d’automne) : vous profitez de la chaleur du sol pour accélérer la pousse. C’est la période la plus recommandée.

Naturellement, il faut éviter les périodes de sécheresse et de gelées, qui ne doivent survenir que 5 semaines après le semis, au minimum.

À savoir : une fois le gazon semé, il est nécessaire de l’arroser de manière régulière. Soyez donc sûr d’être présent dans les semaines suivant le semis.

Choisir son gazon

Il est important de noter que toutes les semences de gazon ne sont pas identiques. On ne peut ainsi pas comparer un gazon d’ornement (qui n’est pas conçu pour être piétiné), et un gazon sport (qui peut être piétiné à loisir).

Au moment de l’achat, vérifiez que votre semence est suffisamment résistante pour l’usage que vous allez en faire. Optez pour des gazons résistants si vous avez un chien ou que vous pensez profiter régulièrement de la pelouse avec vos enfants et vos proches.

À savoir : pensez à semer légèrement plus de gazon sur les endroits de passage, pour vous assurer que le gazon résiste parfaitement au piétinement.

Comment semer du gazon ?

Votre terrain a besoin d’une belle pelouse ? Dans ce cas, c’est le moment de vous attaquer à la mise en place du gazon. Pour être certain de la beauté de la pelouse, il est indispensable de suivre les étapes suivantes :

1. Préparer le sol

Une pelouse se pose uniquement sur un sol préalablement préparé. Votre terrain doit être :

  • Nivelé,
  • Débarrassé de toute végétation,
  • Brassé.

Pour un petit terrain, travaillez simplement le sol à la bêche pour bien le dégager et brasser la terre.

Pour un terrain plus vaste, il est recommandé d’utiliser une motobineuse. Cet outil mécanique permet de retourner la terre et de dégager les mauvaises herbes plus facilement. On peut le louer à partir d’une cinquantaine d’euros par jour.

Différents passages de bêche ou de motobineuse sont nécessaires pour bien brasser la terre et dégager les déchets.

Avant de semer le gazon, dégagez toutes les racines, cailloux et autres déchets à l’aide d’un râteau. Croisez les passes à l’aide du râteau pour être certain de tout rassembler.

Si nécessaire, vous pouvez utiliser du compost ou du terreau pour enrichir le sol.

Nivelez enfin le sol à l’aide d’une longue règle métallique. Une fois le sol libéré de bosses, passez le rouleau à gazon à plusieurs reprises pour bien l’aplanir.

À savoir : si vous souhaitez installer un arrosage automatique, prévoyez sa pose durant cette étape pour ne pas avoir à abîmer votre pelouse par la suite.

2. Semer le gazon

Une fois le terrain prêt, il vous reste à déverser votre semence pour gazon. Commencez par bien mélanger les graines dans le sachet ou dans un seau, de manière à assurer l’homogénéité de la pelouse.

Deux solutions s’offrent à vous pour semer du gazon :

Épandre à la volée : le gazon peut se semer directement à la main, par des gestes amples. Le semis se fait à la volée. Travaillez par bandes de un mètre environ sur un sens, puis semez dans le sens inverse de manière à croiser les passes.

Utiliser un épandeur semoir : si vous en êtes équipé, utilisez un épandeur semoir. Roulez lentement sur toute la surface du sol, en travaillant par bandes parallèles.

Une fois les graines semées, passez rapidement le râteau sur le terrain, de manière à les enterrer légèrement. Il est inutile de trop insister durant cette étape.

Passez ensuite lentement le rouleau à gazon sur tout le terrain, pour bien asseoir la position des graines dans le sol.

À savoir : on recommande de semer entre 30 et 50 g par m2. Vérifiez les quantités conseillées sur votre paquet de semence pour pelouse.

3. L’arrosage

Durant les premiers jours, humidifiez légèrement le sol à l’aide d’un tuyau d’arrosage. Il est inutile d’inonder la semence. Une humidification légère suffit amplement, à condition d’être effectuée plusieurs fois par jour.

Idéalement, le sol doit être constamment humide. Il faut attendre entre une et trois semaines pour voir les premières pousses apparaître.

Si vous n’avez pas le temps nécessaire pour entretenir le sol, vous pouvez confier l’entretien du jardin à un spécialiste (voir les tarifs en vigueur ici).

4. L’entretien du gazon

Une fois que le gazon a atteint deux à trois centimètres, passez à nouveau le rouleau à gazon, pour mieux affermir les racines.

Tout au long de la pousse, vérifiez la présence de mauvaises herbes, et retirez-les si vous en trouvez. Pensez bien à arracher leurs racines pour éviter la repousse.

La première coupe s’effectue quand l’herbe atteint les 8 à 10 centimètres. Ceci vous assure que la coupe restera à la même hauteur. Passez une dernière fois le rouleau à gazon après la première tonte.

Si semer une pelouse reste assez simple, la conception d’un système d’arrosage automatique peut être plus délicate. N’hésitez pas à consulter le prix d’un arrosage automatique installé par un professionnel. Vous pourriez vous laisser tenter par ce système qui va faciliter l’entretien de la pelouse…