Installation d’un récupérateur de chaleur

Noter cet article

chaleur

Processus de récupérateur de chaleur.

Il est tout à fait possible d’envisager l’installation d’un récupérateur de chaleur pour cheminée. Ce dispositif permet d’augmenter considérablement le rendement d’une cheminée à foyer ouvert. Mais avant d’installer un récupérateur de chaleur, mieux vaut bien se renseigner sur le sujet. Cette page vous explique en détail comment faire fonctionner votre répartiteur de chaleur.

Peut-on poser un récupérateur de chaleur seul ?

Avant toute chose, rappelons qu’il existe différentes solutions pour récupérer la chaleur d’une cheminée ou d’une autre source de chauffage.

Sur cette page, nous allons nous intéresser à la pose d’un récupérateur de chaleur pour cheminée à foyer ouvert, qui est un accessoire facile à poser et très efficace pour augmenter le rendement d’une cheminée à foyer ouvert.

Cette vidéo présente parfaitement le concept des récupérateurs de chaleur pour cheminée :

Il ne faut cependant pas confondre ce principe avec la pose d’un récupérateur de chaleur couplé à une VMC. L’installation d’une VMC étant une tâche complexe, nous vous conseillons de la confier à des professionnels (voir fin de l’article pour plus d’informations sur ce sujet).

Matériel nécessaire pour l’installation d’un récupérateur de chaleur

Si vous avez la chance de disposer d’une cheminée à foyer ouvert, il faut savoir que la pose d’un récupérateur de chaleur ne nécessite aucun matériel particulier.

Vous aurez uniquement à acheter un kit de récupérateur de chaleur pour cheminée complet, qui va vous permettre de réaliser toutes les étapes de pose que nous allons vous détailler.

Ce type de kit comprend :

  • Un corps de chauffe en fonte,
  • Un kit déco,
  • Une gaine souple,
  • Un coude.

La pose ne nécessite ni outils, ni matériaux.

Important : tous les éléments d’un récupérateur de chaleur pour cheminée doivent résister aux fortes chaleurs. Pensez donc à acheter un kit complet, et à ne pas compléter votre installation par des gaines ou des tuyaux sensibles à la chaleur.

Comment installer un récupérateur de chaleur pour cheminée ?

Un récupérateur de chaleur peut se poser simplement dans le foyer ouvert d’une cheminée, sans forcément nécessiter d’aménagement spécifique.

Nous avons listé pour vous les différentes étapes de pose d’un tel produit :

1) La pose du corps de chauffe

Le récupérateur de chaleur pour cheminée s’appuie sur un corps de chauffe en fonte, conçu pour résister aux plus grandes chaleurs. Le corps de chauffe permet d’emmagasiner la chaleur d’un feu de bois, ce qui va permettre de la répartir par la suite.

Le corps de chauffe d’un récupérateur de chaleur se pose directement dans l’âtre. Il peut être posé de deux différentes manières :

  1. Un récupérateur de chaleur est souvent vendu avec un kit déco en fonte. Ce dernier permet de surélever le corps de fonte, et de rendre le récupérateur de chaleur plus discret.
  2. Si votre cheminée est équipée de chenets, vous pouvez poser le corps de chauffe directement sur ces derniers.

Dans un cas comme dans l’autre, il est important de surélever légèrement le corps de chauffe, ce qui assure qu’il soit chauffé par le dessous, comme par le dessus.

On ne peut donc pas poser le corps de chauffe seul au fond de la cheminée.

À savoir : le corps de chauffe est réversible, ce qui vous permet de choisir où poser la sortie d’air chaud, et où poser le ventilateur.

2) La pose du ventilateur

Le récupérateur de chaleur fonctionne à l’aide d’un ventilateur, qui permet de ventiler l’air chaud à l’intérieur de la pièce. Ce ventilateur, discret et silencieux, prend la forme d’un petit caisson.

Le ventilateur doit être placé :

  • Directement dans la pièce, idéalement à côté de la cheminée,
  • À proximité d’une prise électrique,
  • Du bon côté du corps de chauffe.

Il suffira de brancher le ventilateur à une prise électrique classique pour le faire fonctionner.

3) Le raccordement du récupérateur de chaleur pour cheminée

Pour relier le ventilateur et le corps de chauffe, vous allez utiliser :

  • Une gaine souple : cette gaine spécifique est une gaine en acier, parfaitement flexible. L’idéal est de bien tendre la gaine souple, pour optimiser le fonctionnement du récupérateur de chaleur. La gaine souple est raccordée d’une part au ventilateur, et d’autre part au corps de fonte.
  • Un coude : si votre cheminée est étroite, vous pouvez poser un coude entre le corps de fonte et la gaine souple. Le coude permet de contourner facilement le jambage d’une cheminée. Vous allez alors lier le coude au corps de fonte d’une part, et à la gaine souple d’autre part.

La pose est déjà terminée ! Il vous suffit à présent de mettre en route le ventilateur, et d’allumer un feu de cheminée pour profiter des effets du récupérateur de chaleur.

Comme ce dernier diffuse une chaleur sèche, il n’y a aucun risque de brûlure.

Important : évitez au maximum de tordre ou de tourner la gaine souple, pour assurer un meilleur rendement de l’appareil.

4) La mise en route du récupérateur de chaleur

Voici comment mettre en marche et tester votre récupérateur de chaleur pour cheminée :

  1. Branchez le ventilateur. Il doit rester branché durant toute l’utilisation du récupérateur de chaleur (et peut être laissé branché, même une fois le feu éteint).
  2. Allumez le feu de cheminée en posant les bûches directement sur le corps de fonte. Posez des brindilles et du papier journal sous le corps de fonte, de manière à démarrer le feu.
  3. Le corps de fonte doit être chauffé par le dessus (grâce aux bûches) et par le dessous (grâce aux braises). Il ne doit pas rester dans les cendres, qui ont un effet isolant important. D’où l’importance de le surélever.

Le corps de chauffe va rapidement emmagasiner la chaleur, qui va être aspirée par le ventilateur et rejetée à l’intérieur de la pièce.

Ce dispositif vous permet de réaliser jusqu’à 25 % d’économies de chauffage lorsque vous allumez un feu, et donc de rendre votre cheminée à foyer ouvert plus efficace.

La pose d’un récupérateur de chaleur lié à une VMC

Il est à noter que cette méthode s’appuie uniquement sur la pose d’un récupérateur de chaleur de cheminée à foyer ouvert.

Si vous êtes à la recherche d’informations sur la pose d’un récupérateur de chaleur complet pour votre maison, cette vidéo américaine sous-titrée en Français devrait vous aider :

Gardez en tête que l’installation d’un récupérateur de chaleur échangeur de chaleur est très complexe. Mieux vaut demander des devis de récupérateur de chaleur et confier votre chantier à des spécialistes si cela vous intéresse.

Pour conclure, n’oubliez pas qu’une cheminée à foyer ouvert, même équipée d’un récupérateur de chaleur, conserve un rendement limité. N’hésitez pas à mieux vous renseigner sur les autres solutions de chauffage au bois si vous êtes à la recherche d’un chauffage écologique et efficace.