Prix d’un diagnostic immobilier

Noter cet article

immobilier

Réalisation d’un diagnostic immobilier.

Le diagnostic immobilier constitue une obligation pour tout propriétaire qui cherche à vendre son bien ou à le mettre à la location. Il existe par ailleurs différents diagnostics immobiliers, dont la réalisation peut être obligatoire ou non. Selon les cas, la réalisation d’un diagnostic immobilier nécessite un budget plus ou moins important. Le prix d’un diagnostic dépend avant tout de l’installation à diagnostiquer : plomb, gaz, électricité, DPE, amiante, loi Carrez, termites… Pour anticiper les dépenses, il convient de se renseigner en détail sur le prix d’un diagnostic immobilier.

Tarif d’un diagnostic immobilier

Le prix d’un diagnostic immobilier dépend naturellement du diagnostic à réaliser. Afin d’établir un budget prévisionnel sur le coût des opérations, il faut savoir quel type de diagnostic immobilier est nécessaire, ou non, pour le bien que vous souhaitez vendre ou mettre à la location.

Les différents types de diagnostics immobiliers

Le diagnostic immobilier correspond à l’opération effectuée pour faire une étude dans un bâtiment donné pour valider son état. Il est le plus souvent exigé en vue d’une location ou de la vente d’un bien immobilier.

Selon le cas et la législation en vigueur, le propriétaire peut être dans l’obligation de réaliser les diagnostics suivants :

  • Diagnostic Amiante : il permet de vérifier la présence de matériaux ou de produits nocifs dans l’ouvrage. Le diagnostiqueur peut réaliser une recherche d’amiante sur différents éléments constitutifs du logement.
  • ERNT (Etat des Risques Naturels et Technologiques) : il consiste à faire une étude pour établir un état des risques naturels (innondation, tremblement de terre, etc.) et technologiques (usines, centrale nucléaire, etc.) dans le périmètre où se trouve le bâtiment. Il est valable pendant la durée de contrat de location.
  • Constat de risque d’exposition au plomb (CREP) : comme son nom l’indique, ce diagnostic plomb consiste à vérifier si le degré de concentration de plomb dans les revêtements d’un local respecte les normes. Sa validité dépend de la présence ou non de plomb dans la peinture (1 an en cas de présence de plomb ou illimitée dans le cas contraire).
  • Diagnostic termites : ce diagnostic consiste à vérifier la présence ou non de termites dans un bâtiment. Il est valable 6 mois.
  • Diagnostic gaz : il permet de vérifier l’installation intérieure du gaz et d’évaluer les risques potentiels. Ce diagnostic au plomb est valable pendant 3 ans.
  • Diagnostic électrique : il consiste à vérifier l’installation électrique intérieure d’un logement. Le diagnostic porte sur plusieurs points. Il est valable 3 ans.
  • Diagnostic de performance énergétique ou DPE : il consiste à évaluer la consommation énergétique d’une maison et à proposer des solutions pour améliorer la performance énergétique. Le DPE est valable 10 ans.

D’autres diagnostics immobiliers peuvent également être requis dans certains cas spécifiques, comme le métrage loi Carrez (nécessaire dans les copropriétés). Si vous voulez connaître tous les diagnostics immobiliers et leurs utilités, parcourez ce lien.

Combien coûte un diagnostic immobilier ?

Le coût du diagnostic immobilier est déterminé en fonction de la nature du diagnostic. En moyenne, le tarif d’un diagnostic immobilier se situe entre 20 et 230 € par intervention. Certains diagnostiqueurs immobiliers proposent cependant des forfaits pour la réalisation de l’ensemble des diagnostics dans un même temps.

Pour mieux vous y retrouver, voici un comparatif de prix des diagnostics immobiliers :

Type de diagnostic immobilierBudget à prévoir
Diagnostic termitesEntre 20 et 200 €
Diagnostic électriqueEntre 60 et 130 €
Diagnostic Loi CarrezEntre 70 et 120 €
Diagnostic amianteEntre 80 et 140 €
DPEEntre 90 et 140 €
Diagnostic gazEntre 100 et 140 €
Diagnostic plombEntre 120 et 230 €.(Demandez gratuitement des devis pour la réalisation de votre diagnostic immobilier!)

À noter : il est aussi possible de choisir un pack de diagnostics techniques pour un prix oscillant entre 500 et 900 € en moyenne. Pour un tel budget, vous pouvez réaliser l’ensemble des diagnostics obligatoires.

Les tarifs d’un diagnostiqueur immobilier

Le diagnostic immobilier doit être effectué par un diagnostiqueur immobilier compétent, certifié et assuré pour être reconnu. Il faut alors vous assurer que le professionnel choisi dispose des qualifications et des autorisations requises. En effet, un diagnostic réalisé par un diagnostiqueur non certifié n’aura aucune valeur juridique.

Voici quelques conseils pour choisir le meilleur diagnostiqueur immobilier, et pour maîtriser les tarifs d’un tel professionnel :

Quel diagnostiqueur immobilier choisir ?

Le diagnostic immobilier ne peut être réalisé par n’importe quel diagnostiqueur. Avant d’engager un diagnostiqueur immobilier, il est important d’examiner ces quelques critères de choix d’un professionnel :

  • La certification : le diagnostiqueur immobilier doit être certifié par un organisme agréé par l’État (le COFRAC), sans quoi le diagnostic réalisé ne sera pas reconnu. Ce critère est donc indispensable, et prime sur tous les autres.
  • L’assurance : le diagnostiqueur immobilier doit avoir souscrit à une assurance de responsabilité civile pour que son diagnostic soit validé. Cette assurance est d’ailleurs obligatoire pour tous les artisans du bâtiment.
  • Les compétences : le diagnostiqueur immobilier doit justifier des compétences techniques pour le diagnostic qu’il doit réaliser, et pouvoir rédiger un rapport en bonne et due forme.
  • Le tarif : le tarif d’un diagnostiqueur immobilier varie d’un professionnel à un autre. Il convient alors de demander un devis de diagnostic immobilier pour s’informer sur les prestations du diagnostiqueur immobilier et son prix.

Comme le diagnostic immobilier est souvent une obligation, les critères qui sont les plus importants sont clairement la certification du diagnostiqueur et le prix du diagnostic immobilier. Votre objectif premier est en effet de disposer d’un diagnostic réalisé en bonne et due forme, et de le payer au meilleur prix.

De quoi dépend le tarif du diagnostiqueur immobilier ?

Le diagnostiqueur immobilier peut librement définir son tarif. En principe, le prix du diagnostic immobilier est déterminé en fonction de plusieurs paramètres, selon le type de diagnostic.

De manière générale, les facteurs qui vont varier le tarif du diagnostiqueur immobilier sont :

  • Le type de diagnostic à réaliser (gaz, installation électrique, amiante, DPE…) ;
  • Les équipements nécessaires au diagnostic ;
  • Le nombre de pièces dans le bâtiment à diagnostiquer ;
  • La surface du bâtiment à diagnostiquer ;
  • Les frais divers (transport, coût annexe…).

En moyenne, le tarif du diagnostiqueur immobilier tourne autour de 100 € par heure. Pour obtenir un chiffrage précis sur le budget à prévoir pour le prix du diagnostic immobilier et le tarif du diagnostiqueur, il est conseillé de demander différents devis de diagnostic immobilier.

À savoir : comparer les devis pour diagnostic immobilier est le moyen le plus simple de comparer les tarifs. Remplissez gratuitement le formulaire en bas de cette page pour recevoir gratuitement vos devis de diagnostiqueurs.

Les diagnostics immobiliers obligatoires

Afin de prévoir le budget nécessaire au diagnostic immobilier de son bâtiment ou sa maison en vue d’une vente ou d’une location, il est important de s’informer sur les diagnostics obligatoires à réaliser.

Les diagnostics immobiliers obligatoires lors de la vente

En vue d’une vente d’appartement ou de maison, le propriétaire doit obligatoirement effectuer les diagnostics suivants :

  • Un diagnostic amiante : si le permis de construire du bâtiment a été obtenu avant le 1er juillet 1997 ;
  • Un diagnostic CREP : si le permis de construire a été établi avant le 1er janvier 1949 ;
  • Un diagnostic loi Carrez : pour tous les bâtiments dont la surface fait plus de 8 m² ;
  • Un DPE : pour tous les bâtiments, sauf ceux faisant moins de 50 m² ;
  • Un diagnostic termites : pour les logements situés dans les zones où une infestation a été déclarée ;
  • Un diagnostic gaz : pour toutes les installations datant de plus de 15 ans ;
  • Un diagnostic électrique : pour toutes les installations datant de plus de 15 ans ;
  • Un état des risques naturels et technologiques (ERNT) : pour tous les bâtiments situés dans des zones jugées à risque.

Pour savoir si votre ville est concernée par les risques naturels et technologiques ou par les termites, pensez simplement à contacter votre mairie.

À savoir : le dossier de diagnostic techniques (DDT) doit être remis à l’acquéreur avec l’acte de vente. En cas d’ommission de certains diagnostics, la vente pourrait être annulée, ou le prix de vente revu à la baisse.

Les diagnostics obligatoires lors de la location

En vue d’une location d’appartement ou de maison, le propriétaire doit également réaliser certains diagnostics immobiliers obligatoires :

  • Un diagnostic plomb : si le permis de construire du bâtiment a été établi avant le 1er janvier 1949 ;
  • Le diagnostic loi Boutin : pour tous les logements faisant plus de 8 m² de surface ;
  • Un DPE : concernant toutes les parties privatives quand la construction est supérieure à 50 m² ;
  • Un état des risques naturels et technologiques : pour les bâtiments situés dans les zones couvertes par un plan de prévention des risques.

Dans ce cadre, les documents seront remis au locataire sur demande avec son contrat de location.

Si vous souhaitez obtenir plus de renseignements sur les diagnostics immobiliers obligatoires, suivez ce lien. Si vous cherchez à profiter des meilleurs tarifs pour vos diagnostics immobiliers, ayez le réflexe de comparer gratuitement plusieurs devis pour diagnostic en remplissant le formulaire situé en bas de cette page.