Économique, écologique et performante, la pompe à chaleur constitue une solution de chauffage intéressante. Cet appareil puise de l’énergie gratuite dans l’eau, l’air et la terre pour chauffer un logement. Certains modèles permettent même de produire de l’eau chaude sanitaire (ECS). Afin de transformer cette énergie en chaleur et la restituer dans la maison, elle a besoin d’électricité. Quel budget alors prévoir pour l’installation d’une PAC et combien consomme-t-elle en électricité ? Pour estimer les dépenses relatives à l’achat, à la pose de l’appareil et à sa mise en fonctionnement, découvrez ici le prix et la consommation d’une pompe à chaleur.

Obtenez vos devis gratuits pour l’installation d’une pompe à chaleur

Quel est le prix d’une pompe à chaleur ?

Le prix d’une pompe à chaleur se situe entre 3 000 et 16 000 € en moyenne. Il varie surtout en fonction du type de PAC (géothermique, aérothermique ou aquathermique).

Prix d’une pompe à chaleur eau-eau

La pompe à chaleur eau eau est une PAC aquathermique. Elle puise les calories dans la nappe phréatique du sol, un lac ou une rivière afin d’assurer le chauffage d’une maison. Ce type de PAC a l’avantage d’être peu énergivore.

En moyenne, le prix d’une pompe à chaleur eau eau est compris entre 9 000 et 16 000 € (hors pose).

Prix d’une pompe à chaleur air eau

La pompe à chaleur air eau est un modèle aérothermique. Cet appareil récupère les calories dans l’air extérieur afin de chauffer l’intérieur d’un logement et produire de l’eau chaude sanitaire (ESC). En plus d’être performant, il permet de réaliser des économies d’énergie significatives. La PAC air eau peut être reliée à une chaudière ou un chauffage au sol hydraulique.

En moyenne, le prix d’une pompe à chaleur air eau se situe entre 6 500 et 10 000 € (hors pose).

Prix d’une pompe à chaleur air air

La pompe à chaleur air air fait partie de la famille des PAC aérothermiques. Elle puise les calories dans l’air extérieur pour ensuite souffler de l’air chaud dans le logement. Ce type de PAC est généralement réversible. Il permet de garder l’intérieur chaud en hiver et de le rafraîchir en été.

En moyenne, le prix d’une pompe à chaleur air air oscille entre 2 700 et 6 500 €, sans compter sa pose.

Prix d’une pompe à chaleur géothermique

Les pompes à chaleur géothermiques, PAC sol-eau ou PAC sol-sol, sont des systèmes de chauffage performants. Elles récupèrent les calories dans le sous-sol, ce qui permet de chauffer une maison de manière économique, efficace et écologique.

En moyenne, le prix d’une pompe à chaleur géothermique se situe entre 7 000 et 12 000 € (hors pose).

Tableau récapitulatif du coût d’une pompe à chaleur

Type de pompe à chaleurPrix d’une pompe à chaleur (hors pose)
Pompe à chaleur air eauEntre 6 500 et 10 000 €
Pompe à chaleur air airEntre 3 000 et 6 500 €
Pompe à chaleur géothermiqueEntre 7 000 et 10 000 €
Pompe à chaleur eau eauEntre 9 000 et 16 000 €

Pour la pose d’une pompe à chaleur par un professionnel, il faut prévoir entre 1 500 et 3 000 € en moyenne.

Comparez 5 devis gratuits de professionnels pour vos travaux de chauffage

De quoi dépend le prix d’une pompe à chaleur ?

La pompe à chaleur est disponible en une large variété de modèles proposés à des tarifs variés. De manière générale, le prix d’une PAC dépend de plusieurs facteurs comme :

  • Le type de PAC : les pompes à chaleur aérothermiques sont généralement les moins onéreuses.
  • Le mode de fonctionnement de la PAC : les pompes à chaleur utilisant un système de ventilation pour restituer la chaleur sont moins onéreuses que les PAC fonctionnant avec du fluide caloporteur. Ces dernières sont cependant plus performantes.
  • Les caractéristiques de la PAC : coefficient de performance, puissance, rendement, capacité de chauffe…
  • Les options incluses avec la PAC : chauffage d’une piscine, production d’eau chaude sanitaire, rafraîchissement d’une pièce…
  • Les accessoires livrés avec la PAC : sondes, capteurs, pompe de relevage, système de réglage de température, circulateur…

Quelle est la consommation électrique d’une pompe à chaleur ?

La consommation électrique d’une pompe à chaleur dépend du type de PAC, de sa puissance et de son coefficient de performance (COP). Il dépend également de quelques éléments extérieurs comme l’isolation du logement à chauffer, sa surface et la hauteur sous plafond, ainsi que du climat qu’il fait dans la région.

Consommation d’une pompe à chaleur air eau

La pompe à chaleur air eau est surtout appréciée pour son bon rapport qualité/prix. Elle permet de chauffer efficacement un logement. De manière générale, la consommation d’une pompe à chaleur air eau est de 51 kWh/m² par an.

Pour avoir davantage d’information sur la consommation d’une pompe à chaleur air eau, veuillez suivre ce lien.

Consommation d’une pompe à chaleur air air

La pompe à chaleur air air est généralement la plus abordable des PAC. Sa performance est cependant limitée. Sa pose ne fait pas bénéficier des aides de l’État. De manière générale, la consommation d’une pompe à chaleur air air est de 1 kWh pour 3 kWh d’énergie fournie.

Consommation d’une pompe à chaleur géothermique

La pompe à chaleur géothermique est appréciée pour sa performance de chauffe et son efficacité. Elle coûte cependant plus cher qu’une PAC aérothermique. La consommation électrique annuelle d’une pompe à chaleur géothermique est estimée à 35kWh/m² par an.

Consommation électrique annuelle d’une pompe à chaleur selon son COP

La consommation électrique annuelle d’une pompe à chaleur dépend surtout du COP de l’appareil et de la surface à chauffer. La consommation de la PAC est estimée à 5 100 kWh par an pour un modèle air air avec un COP 4 installé dans une maison de 100 m².

Pompe à chaleur et surface à chaufferConsommation moyenne annuelle de la PAC
PAC air air avec COP 4 dans une maison de 100 m²5 100 kWh/an
PAC sol eau avec COP 5 dans une maison de 150 m²5 250 kWh/an
PAC eau eau – COP 5/6 dans une maison de 200 m²7 700 kWh/an

Attention ! L’installation d’une pompe à chaleur non adaptée à la taille du logement et aux besoins de chauffage du foyer peut entraîner une surconsommation d’électricité. Pour avoir davantage d’information sur la consommation électrique d’une PAC, veuillez suivre ce lien.