La pompe à chaleur au prix de 1 euro : conseils, guide et conditions

Le remplacement d’un ancien chauffage par une pompe à chaleur est un projet avantageux. Il s’agit d’une solution écologique et économique pour chauffer au mieux son habitation. Le chauffage PAC reste le meilleur appareil pour un confort thermique chez soi sans trop d’effets néfastes sur l’environnement. Grâce à plusieurs aides du gouvernement et d’organisme particulier, il est possible de bénéficier d’un prix à 1 euro. Toutefois, il faut respecter certaines modalités. Lesquelles ? Mais est-ce que l’offre de chauffage PAC à 1 euro est toujours disponible ? Détails.

Arrêt de l’offre de pompe chaleur au prix de 1 euro

Il est important de savoir que le dispositif de pompe à chaleur à 1 euro seulement a pris fin en 2020. En effet, l’État a sorti un décret mettant à l’arrêt cette subvention. Les familles éligibles souhaitant encore bénéficier de cette offre ne peuvent plus y accéder ces derniers temps. La période de validité de cette aide prend fin. Cependant, il est tout de même possible de réussir à obtenir un prix de chauffage PAC à 1 euro.

Mais comment faire ? Pour cela, il suffit de cumuler de nombreuses subventions. Les autres aides encore disponibles pour la pose de pompe à chaleur permettent encore de régler 85% des dépenses d’installation. Tandis que les 15% restants sont à la charge des ménages utilisateurs. Il s’agit d’une bonne nouvelle pour réussir son projet d’installation de PAC à moindre coût.

Conditions pour une pompe à chaleur à 1 euro

Quelles sont les aides cumulables pour une PAC à 1 euro ?

Malgré la fin de l’offre de pompe à chaleur au prix de 1 euro seulement, il est encore faisable de réduire les coûts. Pour cela, il faut cumuler plusieurs subventions encore disponibles. Les ménages modestes ont toujours la possibilité de réduire les charges liées à la pose de pompe à chaleur. Quelles sont ces subventions disponibles pour un chauffage à 1 euro seulement ? Voici une liste des dispositifs de l’État et autres organismes afin de bénéficier d’une pompe chaleur à 1 euro :

  • Ma Prime Renov’ : cette aide est disponible auprès de l’Anah ou l’Agence National de l’Habitat. Il s’agit d’un moyen efficace pour financer l’acquisition et l’installation d’une pompe à chaleur. Le coût de l’aide Ma Prime Renov’ peut atteindre jusqu’à 4 000 €.
  • Habiter Mieux Sérénité : il s’agit aussi d’une subvention provenant de l’Anah. En remplaçant une ancienne chaudière au fioul par une PAC, un ménage peut profiter de cette aide. En effet, ce type d’opération de transition énergétique est éligible à ce dispositif. Grâce à la solution Habiter Mieux Sérénité, une famille finance une partie du coût des travaux à effectuer.
  • Prime coup de pouce chauffage : cette subvention est établie grâce au programme de Certificats d’Économies d’Énergie ou CEE. Elle est d’une grande utilité afin de faciliter le remplacement d’un ancien chauffage par une solution plus économique et écologique. Sachez que le montant de prime coup de pouce atteint souvent 4 500 €.

Bon à savoir : demander un devis peut aider à connaitre les subventions à cumuler pour obtenir une pompe à chaleur à 1 euro. De plus, cette démarche est aussi utile pour faciliter le processus de sollicitation des aides de l’État et des organismes donateurs.

Qui peut solliciter des aides pour une PAC à 1 euro ?

Vous envisagez de remplacer une chaudière au fioul par une pompe à chaleur pour 1 euro ? Vous vous demandez qui a droit à cette offre ? Seules les personnes répondant aux conditions d’éligibilité établies par le gouvernement et les organismes concernés peuvent l’obtenir. En effet, plusieurs modalités doivent être respectées par les demandeurs.

Les différentes subventions comme Ma Prime Rénov’ ou Coup de Pouce Chauffage ne sont accessibles que par des propriétaires répondant à des conditions spécifiques. Parmi les plus importantes, il y a le fait de s’adresser uniquement qu’à des entreprises qualifiées ou artisans RGE. Seuls les professionnels disposant de cette certification permettent d’accéder aux aides pour un chauffage à 1 euro.

Demande d'aides pour pompe à chaleur

Doit-on demander un devis pompe à chaleur pour 1 euro ?

La réponse est oui. Il s’agit d’une étape avantageuse pour mieux se renseigner sur les aides à combiner afin d’obtenir un prix à 1 euro. Grâce à un ou plusieurs devis gratuits en ligne, les ménages connaissent plus facilement les subventions à cumuler. En effet, cette démarche reste le meilleur moyen afin d’évaluer les aides accessibles pour une PAC à 1 euro.

À part cet avantage, demander un devis de pose pompe à chaleur permet une meilleure estimation des travaux à prévoir. En cas de remplacement et installation PAC chez soi, cette étape permet de connaitre le coût total et exact de son projet. Complétez notre formulaire de demande de devis pompe à chaleur pour 1 euro afin de passer par cette démarche :

Exemple de devis pompe à chaleur au prix de 1 euro

Que contient un devis de pompe à chaleur pour un prix de 1 euro ? Il s’agit d’un document d’estimation pour retrouver les différents coûts et subventions afin de poser ce chauffage. En effet, le devis présente le coût d’achat des fournitures et le tarif main-d’œuvre pour la pose. De plus, il est aussi possible de retrouver les aides cumulables afin de réduire le coût total de son projet à 1 euro seulement. Pour en savoir plus, voici notre exemple de devis chauffage PAC :

Exemple de devis pompe à chaleur hybride

Conditions pour une pompe à chaleur à 1 euro

Besoin de connaitre les différents critères pour accéder à une pompe à chaleur au prix de 1 euro seulement ? Les ménages doivent respecter les nombreuses conditions établies par l’État et les organismes concernés pour obtenir cette offre. Quelles sont ces modalités ? Découvrez la liste des critères d’éligibilités aux aides cumulables pour une PAC à 1 euro :

  • Avoir un projet de remplacement d’un ancien chauffage fonctionnant aux énergies fossiles comme le fioul, le propane ou le gaz…
  • Être le propriétaire de l’habitation concernée depuis plusieurs années.
  • S’adresser uniquement à un artisan ou une entreprise certifiée RGE pour les travaux de remplacement ou installation de pompe à chaleur.
  • Avoir un revenu correspondant aux critères de plafonds établis par l’Anah.