Les tarifs d’un coordinateur de travaux

Les tarifs d’un coordinateur de travaux
5 (100%) 1 vote

coordinateur de travaux

Coordinateur de travaux sur un chantier.

Le coordinateur de travaux (aussi appelé coordinateur de sécurité) est un spécialiste utile dans la préparation de travaux qui impliquent plusieurs sociétés de construction ou artisans indépendants. Avant l’embauche d’un tel professionnel, il peut être intéressant de vous renseigner sur les tarifs d’un coordinateur de chantier, mais aussi sur son rôle et ses missions.

Le prix d’un coordinateur de chantier

Faire appel à un coordinateur peut être intéressant si votre chantier implique plusieurs sociétés de construction.

Un tel professionnel peut en effet faciliter les rapports entre les entreprises, et garantir une planification et un suivi des travaux. Cependant, un particulier fait plus souvent appel à un maître d’œuvre pour ce type de tâches.

La seconde partie de l’article vous en dit plus sur les missions d’un coordinateur de travaux. Pour le moment, attardons-nous sur ses tarifs :

Coût d’un forfait de coordinateur de sécurité

Si le coordinateur est impliqué pour une mission brève, ou sur un chantier qui implique déjà d’autres professionnels qualifiés pour la supervision des travaux (un maître d’œuvre ou un architecte, par exemple), il va souvent établir un tarif au forfait.

En moyenne, les tarifs du coordinateur de travaux se situent entre 700 et 1000 euros pour la supervision d’un chantier de construction de petite taille.

C’est par exemple le coût moyen dépensé par nos amis belges pour faire appel à un coordinateur de sécurité pendant la construction d’une maison.

À savoir : en France, et contrairement à la Belgique, le recours à un coordinateur de sécurité n’est pas obligatoire pour un particulier.

Tarifs d’un coordinateur de chantier au pourcentage

Il faut noter que si le coordinateur de chantier a un rôle prépondérant durant vos travaux, son prix peut être calculé en fonction du coût total des travaux, comme c’est le cas des tarifs des architectes.

Les honoraires d’un coordinateur de travaux varient en moyenne entre 1,5 et 4 % du montant des travaux. Ce pourcentage dépend de votre contrat, mais aussi de l’implication du spécialiste dans les travaux :

  • Pour moins de 3 % du coût des travaux : le coordinateur va essentiellement s’occuper du planning et de la planification du chantier.
  • Entre 3 et 4 % du prix des travaux : le spécialiste va également suivre le chantier et son avancement, et préparer des rapports d’avancement pour vous informer sur son déroulement.

Il est important de comprendre qu’un coordinateur de travaux fixe lui-même ses tarifs. Nous vous conseillons donc de demander un devis de coordinateur de chantier si vous souhaitez connaître un coût exact.

N’hésitez pas à faire jouer la concurrence locale pour profiter du meilleur tarif.

Quel est le rôle d’un coordinateur de chantier ?

Vous aurez compris que les tarifs des coordinateurs de travaux peuvent être élevés, en particulier pour les chantiers les plus conséquents.

Avant de dépenser une telle somme, il peut être important de vérifier que vous avez réellement besoin d’un coordinateur pour vos travaux. Rappelons ensemble le rôle, les missions et l’utilité d’un tel professionnel.

Comme son nom l’indique, le coordinateur de chantier est un spécialiste qui coordonne les travaux, ou plus précisément qui coordonne les tâches des différents artisans employés sur le chantier.

Les différents types de coordinateurs sur un chantier

En France, on peut distinguer deux types de spécialistes pour la coordination de travaux :

  • Le coordonnateur SPS (pour sécurité et protection de la santé) : est un spécialiste indispensable dans les travaux qui impliquent plusieurs centaines d’ouvriers. Il n’est jamais nécessaire pour le chantier d’un particulier.
  • Le coordinateur OPC (pour ordonnancement, pilotage, coordination) : est un professionnel qui facilite la gestion d’un chantier qui implique plusieurs corps de métier. Dans certaines circonstances, il peut être employé sur le chantier d’un particulier.

En Belgique, on parle généralement de coordinateur de sécurité, un spécialiste qui doit obligatoirement être présent sur un chantier qui implique plus d’une entreprise du bâtiment.

Les missions d’un coordinateur

Les missions d’un coordinateur de chantier sont diverses.

Il s’agit essentiellement d’un rôle administratif, qui consiste à planifier ou à préparer l’intervention des différents artisans. En règle générale, le coordinateur de travaux est rarement présent sur le chantier.

Ses missions consistent en différents points :

  • Il prépare le planning des travaux, en impliquant les entreprises ou artisans indépendants qui vont y participer,
  • Il s’assure que les artisans sont en mesure de respecter les délais de construction,
  • Il orchestre les activités des différents corps de métier employés sur le chantier,
  • Il gère les relations entre les différentes sociétés impliquées durant les travaux,
  • Il tient le registre journal du chantier et prépare des rapports d’avancement des travaux,
  • Il met en place un règlement intérieur inter-entreprise pour assurer la sécurité du chantier.

Le coordinateur de sécurité travaille souvent en amont du chantier, mais peut également mettre en place différentes réunions pour suivre l’avancement des travaux et coordonner les équipes.

Contrairement au maître d’œuvre, le coordonnateur de travaux n’a pas un rôle de suivi au jour le jour. Il n’encadre donc pas les équipes pendant le chantier.

À savoir : en France, la coordination des travaux n’est obligatoire que dans le cas de chantiers de bâtiment ou de génie civil. Pour la construction des maisons ou leur rénovation, l’intervention d’un tel spécialiste n’est pas indispensable.

Quand faut-il faire appel à un coordinateur de travaux ?

Tout comme le cas de l’économiste de la construction (métier évoqué ici), le coordinateur de chantier intervient généralement sur les chantiers de grande envergure, qui impliquent plusieurs centaines d’ouvriers.

En France, le coordonnateur SPS intervient avant tout sur les chantiers publics ou sur les constructions vastes. Il n’y a donc pas de raison pour qu’il intervienne sur le chantier d’un particulier.

En revanche, un particulier peut décider de faire appel à un coordinateur OPC s’il a besoin d’aide pour encadrer les différentes entreprises de construction d’un chantier.

En Belgique, le coordinateur de sécurité est obligatoire dès qu’il y a plusieurs entreprises de construction conviées sur le chantier. Pour les chantiers de moins de 500 m2, c’est au maître d’ouvrage (à savoir le particulier) de choisir son coordinateur.

À savoir : pour des raisons évidentes, le coordinateur de chantier est inutile si vous employez un seul artisan ou une seule entreprise du bâtiment.

Trouver un coordinateur de travaux

Si vous souhaitez connaître rapidement un tarif parfaitement précis pour la coordination de vos travaux, l’idéal est de demander différents devis de coordinateur de travaux.

C’est une manière efficace de comparer les prestations et tarifs qui sont proposés par les spécialistes de votre région.

Besoin d’aide pour trouver un spécialiste ? Remplissez le formulaire ci-dessous, et vous recevrez gratuitement jusqu’à cinq devis de coordinateur de sécurité. De quoi préparer vos travaux sereinement !

Vous cherchez à en savoir plus sur les tarifs des spécialistes pour vos travaux ? Ce lien vous mène vers un article complet sur les tarifs des géomètres !