Réussir la rénovation d’un parquet

Noter cet article

rénover parquet

Rénovation d’un parquet intérieur.

La rénovation d’un parquet est une tâche assez complexe et délicate, mais qui peut s’avérer indispensable si vous héritez d’un parquet ancien et défraîchi. Mais pour vous assurer de ne pas travailler en vain, vous avez tout intérêt à bien vous renseigner sur les étapes à suivre pour rénover un parquet abîmé. Cette page vous donne tous les secrets à connaître !

Quand peut-on rénover son parquet ?

Il est évident que prendre en charge la rénovation d’un parquet va coûter bien moins cher que de remplacer votre parquet… Mais ce n’est pas toujours possible.

Il faut bien comprendre que la rénovation d’un parquet ancien n’est réalisable que sur un parquet en bon état général. Rénover votre sol va vous permettre de raviver les couleurs du parquet et de remettre en valeur le bois.

En revanche, il ne sera pas forcément possible de rénover un parquet :

  • Gonflé,
  • Abîmé ou décollé,
  • Pourri, etc.

Si votre sol est abîmé, ou si vous avez été victime d’un dégât des eaux, il sera tout bonnement impossible de remettre à neuf le parquet, et il faudra alors mieux le remplacer.

À savoir : de même, seuls les parquets massifs, voire contrecollés, peuvent être rénovés. Si vous disposez d’un parquet stratifié dont la couche supérieure s’est détériorée, il y a peu de chances pour que vous puissiez le rénover.

Quel matériel pour la rénovation d’un parquet ?

Si vous souhaitez réaliser vous-même la rénovation de votre revêtement de sol, vous avez tout intérêt à disposer des bons produits et outils !

Pour réussir à rénover un parquet ancien, vous aurez besoin du matériel suivant :

  • Un masque anti-poussière,
  • Des lunettes et des gants de protection,
  • Un aspirateur,
  • Une ponceuse à parquet (indispensable si la surface à couvrir est vaste),
  • Du papier de verre (grain 240 et 120),
  • Un vitrificateur pour parquet à rénover,
  • Du ruban de masquage,
  • Un rouleau de vitrification à poil ras.

Pensez à mesurer la surface du parquet à traiter pour acheter la quantité suffisante de vitrificateur, sans oublier que ce dernier s’applique en 2 à 3 couches.

Comment rénover un parquet ancien ?

Tout comme la rénovation du marbre ou de tout autre revêtement de sol, mettre à neuf un parquet est une tâche qui nécessite un certain temps et beaucoup d’application.

Pour être certain de la qualité du résultat final, il est impératif que vous suiviez scrupuleusement l’ensemble des étapes suivantes :

1) La préparation du chantier

En premier lieu, et pour des raisons évidentes, il est impératif de préparer la pièce et le parquet à votre chantier de rénovation :

  • Videz les meubles.
  • Vérifiez le bon état général du parquet.
  • Si nécessaire, enfoncez les clous qui dépassent, ou fixez les lames de parquet décollées.
  • Si nécessaire, remplacez les lames de parquet trop abîmées.

Profitez de cette étape pour vérifier la bonne santé du parquet. Si votre sol souffre de problème d’humidité, par exemple, il est impératif de l’assainir avant de rénover votre parquet !

2) Le ponçage du parquet

Rénover du bois sans le poncer est une erreur que commettent beaucoup de particuliers. Certes, poncer le bois prend du temps, mais c’est une étape essentielle pour remettre à neuf un parquet, et lui permettre de mieux absorber votre vitrificateur.

Pour cette étape, portez des lunettes et un masque de protection, car le ponçage génère beaucoup de poussière. N’hésitez pas non plus à ouvrir les fenêtres en grand.

Voici comment poncer votre parquet :

  1. Utilisez une ponceuse à parquet (qu’il est possible de louer). Pour une petite chambre, vous pouvez vous contenter d’une calle à poncer, mais cela ne risque pas d’être confortable !

  2. Si le parquet est brut, utilisez du papier de verre à grain fin (100, ou 120). S’il est vitrifié, huilé ou peint, utilisez un papier à gros grain (40) pour éliminer la couche superficielle, avant de passer à nouveau un papier à grain fin (100).

  3. Poncez l’ensemble du parquet, par des mouvements circulaires.

  4. Une fois toute la surface traitée, passez l’aspirateur pour éliminer l’ensemble des poussières.

  5. Passez ensuite une serpillère humide, pour éliminer le reste des sciures.

Il est impératif de bien nettoyer la pièce après le ponçage, de manière à assurer la bonne rénovation du parquet ancien par la suite.

3) Vitrifier le parquet

Une fois le parquet poncé, vous pouvez appliquer un traitement pour raviver le bois. L’une des techniques les plus simples et pratiques est la vitrification du parquet.

Voici les différentes étapes à suivre :

  • Appliquez un ruban de masquage le long des plinthes, pour ne pas déborder.
  • Le vitrificateur s’applique à l’aide d’un rouleau à poil ras. Commencez par travailler les bords et les zones difficiles d’accès, avant de vous attaquer au reste du parquet. Croisez les passes, pour un résultat uniforme. Vous devez finir par la porte, de manière à pouvoir quitter la pièce.
  • Un vitrificateur s’applique en trois couches. Respecter un temps de séchage de 2 heures entre chaque couche, et poncez légèrement à la calle entre chaque couche (passez l’aspirateur entre le ponçage l’application de la couche suivante).

Après la seconde ou troisième couche, et si le résultat vous plaît, il ne reste plus qu’à laisser sécher pendant 3 heures.

Si ces travaux s’avèrent trop compliqués, notez qu’il est possible de confier le ponçage et la vitrification d’un parquet à des professionnels. Cliquez ici pour connaître les tarifs d’une telle opération.

À savoir : il est également possible de cirer ou de huiler un parquet, mais ces solutions obtiennent un parquet plus délicat à entretenir que le parquet vitrifié.

Rénovation de parquet ancien en vidéo

Besoin de plus d’astuces pour réussir la rénovation d’un parquet ancien ? Dans ce cas, la vidéo suivante devrait vous intéresser.

Elle vous dévoile tous les secrets à connaître pour remettre son parquet à neuf :

Notez que tous les parquets ne peuvent pas nécessairement être rénovés. Si la couche d’usure de votre parquet est trop abîmée, il sera en effet impossible de le poncer. Vous devrez alors remplacer votre revêtement de sol. Dans ce cas, connaître le prix de pose d’un parquet au m² sera toujours intéressant !