Réussir l’aménagement d’une cave à vin

Réussir l’aménagement d’une cave à vin
4 (80%) 1 vote

aménagement d'une cave à vin

Aménager chez vous une cave à vin.

Tous les amateurs de vin rêvent de se construire une cave à vin. Et même si ce type d’aménagement intérieur peut sembler facile, c’est loin d’être le cas. Il est important de comprendre que l’aménagement d’une cave à vin est assez complexe. Une bonne pièce pour stocker le vin doit en effet répondre à des critères très précis. Cette page vous explique en détail comment concevoir et aménager votre cave à vin.

Est-il facile d’aménager une cave à vin ?

En premier lieu, il est important de rappeler que l’aménagement d’une cave à vin est très complexe. À moins que vous ayez la chance d’avoir une cave qui correspond parfaitement aux besoins de conservation du vin, il va falloir entamer des travaux importants.

S’il est tout à fait possible d’aménager une buanderie chez soi sans connaissance aucune, ou presque, mieux vaut être un fin œnophile pour aménager une cave à vin.

En conséquence, nous vous conseillons vivement de confier la construction de votre cave à vin à un spécialiste du milieu.

À savoir : libre à vous de demander plusieurs devis d’aménagement d’une cave à vin, de manière à avoir une idée du budget à consacrer à un tel projet.

Les critères essentiels d’une bonne cave à vin

S’il est délicat de concevoir soi-même sa cave à vin, c’est tout simplement parce qu’une pièce de conservation du vin doit répondre à des critères importants.

Il ne s’agit pas uniquement de placer des range bouteilles dans votre cave, mais bien de veiller à ce que toutes les conditions soient en place pour assurer une conservation optimale de votre vin.

Une cave à vin doit forcément rassembler les critères suivants :

  • De l’humidité : l’aménagement d’une cave à vin est bien la seule tâche qui cherche à inviter l’humidité dans la maison. L’hygrométrie de la cave à vin doit être proche de 75 %, de manière à éviter la détérioration des bouchons de liège.
  • Une excellente ventilation : qui dit humidité dit forcément ventilation. Sans une ventilation efficace, l’humidité de la cave va entraîner champignons et moisissures. C’est mauvais pour le vin, tout comme pour votre maison !
  • De l’obscurité : une bonne cave à vin est à l’abri de la lumière naturelle, mais aussi des éclairages trop violents. Préférez vous éclairer à la bougie, ou utiliser une ampoule à basse consommation. Ne laissez jamais la lumière allumée trop longtemps.
  • Une température maîtrisée : la température de la cave se situe idéalement entre 11 et 12°. Cela évite un vieillissement trop rapide du vin. Des écarts de variation dans la température sont l’une des pires choses qui puissent arriver à la cave.
  • Une atmosphère calme : pour stocker un vin, il est essentiel d’éviter toute vibration. Cela permet au vin de se décanter parfaitement. Si votre cave est à proximité d’un métro, soyez sûr que le vin risque d’en faire les frais !

Vous aurez compris que les conditions optimales de conservation d’un vin ne peuvent pas être obtenues par hasard. Mieux vaut faire appel à un spécialiste de l’aménagement intérieur et de la conservation des vins pour effectuer ce type de travaux.

Outre ces éléments importants, qui font partie essentielle de l’aménagement d’une cave à vin, gardez en tête que le vin conserve les odeurs. Évitez de stocker des aliments à proximité du vin, pour ne pas que leur odeur gâche sa saveur.

À savoir : pour réunir ces différents critères sans aménager la cave à vin, il existe des caves à vin encastrables (aussi appelées armoires à vin), qui permettent de protéger des bouteilles et d’assurer leur bon vieillissement. Elles sont cependant coûteuses et limitées en contenance.

Les étapes d’aménagement d’une cave à vin

À présent que vous connaissez les conditions nécessaires pour un espace de conservation optimal du vin, vous comprenez aisément qu’il est assez complexe de construire une cave à vin parfaitement conçue.

Voici les différentes étapes nécessaires à de tels travaux :

1) Réaliser les plans d’une cave à vin

Pour commencer, il est important de planifier votre cave à vin.

Il ne s’agit pas forcément de réaliser les plans de la future cave, comme ce peut être le cas quand on construit des placards (voir ici si le sujet vous intéresse), mais avant tout d’estimer le potentiel de la cave et les aménagements nécessaires.

Pour cela, libre à vous de vous poser différentes questions :

  • Quel est l’espace total de votre cave ?
  • Quels sont les aménagements nécessaires pour la cave ?
  • La conception d’une cave de conservation du vin est-elle réalisable ?
  • Combien de bouteilles souhaitez-vous stocker ?
  • Quelle est la valeur de vos vins ?

Ces différentes questions vont vous permettre d’opter au choix pour l’achat d’une cave à vin encastrable ou pour l’aménagement complet de la cave.

L’idéal est de réaliser cette étape avec un spécialiste de l’aménagement de cave à vin. Il peut vous suggérer les meilleures solutions d’aménagement, et budgétiser clairement votre projet.

2) L’aménagement de la cave

N’entamez les réels aménagements d’un espace de stockage du vin qu’après avoir pensé le projet en détail, comme présenté dans la partie précédente. Et pour cause, les travaux à réaliser vont dépendre de vos besoins et de l’état actuel de la cave.

Aménager sa cave à vin peut représenter de multiples travaux :

  • Isolation de la cave,
  • Aération et climatisation,
  • Aménagements intérieurs,
  • Éclairage et électricité.

Il est très délicat d’isoler une cave tout en maintenant son humidité. Voilà pourquoi il est préférable de demander des devis de cave à vin à des professionnels, si ce type de travaux vous intéresse.

À savoir : il peut être important de vous renseigner sur la sécurité de votre cave à vin. Poser une porte blindée ou dissimuler l’entrée de la cave peut vous permettre de protéger votre investissement dans le cas d’une cave à vin de grande valeur.

3) Le choix de casier à bouteilles et de rangements

Au moment de l’aménagement intérieur d’une cave, il est important de bien réfléchir au choix des range bouteilles et aux manières de disposer le vin.

Un aménagement complet de la cave vous permet d’intégrer les range bouteilles à la maçonnerie, ce qui fait du plus bel effet. Vous pouvez également opter pour des casiers à vin ou des étagères à vin, qui ont l’avantage d’être facilement aménageables.

Si votre cave ne remplit pas les conditions optimales de conservation du vin, il vous faut investir dans une armoire à vin, à brancher sur secteur. Mais ce type d’accessoire peut coûter cher…

À savoir : il est impératif de quantifier le nombre de bouteilles que vous souhaitez accueillir, de manière à choisir des rangements de bouteille en nombre suffisant.

4) La composition d’une cave à vin

Votre cave à vin est enfin aménagée… Il ne reste plus qu’à la remplir ! La constitution d’une cave à vin se fait peu à peu, même si vous aurez tout intérêt à débuter avec un certain investissement pour ne pas laisser la cave totalement vide.

N’hésitez pas à vous rapprocher d’associations œnologiques pour constituer une cave à vin de qualité.

On considère que la composition d’une belle cave à vin doit répondre aux critères suivants :

  • 50 à 70 % de vins rouges,
  • 20 à 40 % de vins blancs,
  • 10 % d’autres vins (Champagne, rosé, etc.).

Naturellement, composer sa cave à vin ne se limite pas à un simple pourcentage, puisqu’il faut aussi différencier les catégories de vin, leur âge ou encore leur valeur. D’où l’importance de travailler avec un œnologue confirmé au moment de constituer sa cave.

Vous connaissez à présent l’essentiel pour la construction d’une cave à vin. Continuez à parcourir notre site de travaux pour en savoir toujours plus sur les aménagements intérieurs. Pour exemple, cette fiche pratique vous explique comment concevoir un dressing de A à Z.