Rénovation escalier : les astuces pour rénover et vitrifier un escalier en bois

Rénovation escalier : les astuces pour rénover et vitrifier un escalier en bois
3.93 (78.57%) 14 votes

énovation d'un escalier en bois

Rénovation d’un escalier en bois

Le charme d’un escalier de bois est incomparable, mais les épreuves du temps peuvent nuire à l’aspect d’un tel escalier. Pour que votre maison retrouve son charme, il se peut à ce que vous ayez à rénover un escalier en bois abimé par les nombreux passages. Si la tâche peut paraître ardue, il n’est pas impossible de rénover et vitrifier un escalier soi-même. Suivez-donc nos conseils de rénovation d’escalier !

Avant la rénovation d’un escalier : vérifier son état

Pour rénover un escalier en bois, il faut d’abord vérifier qu’il est dans un bon état général. En effet, un escalier trop abîmé nécessitera certainement le passage d’un artisan professionnel. Vérifiez que l’ensemble des marches d’un escalier est en bon état et qu’il n’y a pas à les remplacer. Si tout est ok, vous pourrez commencer la rénovation de l’escalier. ces techniques sont aussi bien applicable à un escalier hélicoïdale qu’à un autre type d’escalier.

Les produits de rénovation escalier

  • Ponceuse à bande
  • Papier de verre
  • Pâte à bois
  • Sous-couche
  • Vitrificateur (ou autre finition si vous le souhaitez)

Les étapes pour rénover et vitrifier son escalier en bois

Pour effectuer la meilleure rénovation de son escalier en bois, il est nécessaire de suivre ces trois étapes.

1) Décaper et poncer l’escalier

La première étape de rénovation d’escalier sera de décaper et poncer le bois. Tout revêtement et vitrification d’escalier nécessite en effet un support parfaitement lisse, sous peine de ne pas adhérer. Il vous faudra également nettoyer, si besoin, les couches qui recouvrent le bois.

Si votre escalier est déjà peint, utilisez un décapant pour le nettoyer avant rénovation. S’il est ciré, utilisez un décireur de manière à le nettoyer. Ce n’est qu’une fois l’escalier nettoyé de toute substance que vous pourrez commencer à le poncer.

Utilisez la ponceuse à bande et le papier de verre pour poncer votre escalier. N’oubliez aucune zone et faites notamment attention aux angles (quitte à utiliser une ponceuse d’angle). Si vous découvrez de petits trous lors du ponçage, utilisez la pâte à bois pour les boucher.

Une fois le ponçage terminé, passez l’aspirateur pour nettoyer les poussières. Nous vous conseillons également, avant de vitrifier l’escalier, de nettoyer les marches à l’eau, de manière à vous assurer que toutes les sciures ont disparu.

2) Eclaircir le bois de l’escalier

Si vous cherchez à rénover un escalier en bois déjà foncé, il serait préférable de l’éclaircir préalablement. Pour cela, vous pouvez utilisez du déclaircisseur pour parquet, vendu dans le commerce. Vous pouvez également utiliser de l’eau de javel diluée (mettez 2 verres d’eau de javel dans un litre d’eau). Veillez à ce que le bois soit sec avant de poursuivre la rénovation de l’escalier.

3) Vitrifier un escalier

un escalier en bois aprés rénovation

Votre bois est désormais propre et clair, le plus dur est derrière-vous ! Vous pouvez enfin passer aux finitions et vitrifier l’escalier. Notez que si la plupart des gens utilisent un vitrificateur, notamment pour la facilité d’entretien d’un escalier vitrifié, libre à vous de huiler, de lasurer, de cirer voire de peindre votre escalier en bois, selon vos préférences personnelles.

Pour vitrifier un escalier, il vous faudra tout d’abord passer une sous-couche sur le bois propre, avant de passer deux couches de vitrificateur. Pensez-bien à laisser le temps à chaque couche de sécher entre les applications.

Sachez qu’il existe du vitrificateur mat, satiné ou brillant, à choisir en fonction de vos goûts. Plus le vitrificateur sera brillant et plus le bois reflétera la lumière.

Les différentes finitions possible pour votre escalier en bois

Si vous ne souhaitez pas vitrifier votre escalier, d’autres finitions s’offrent à vous. Appliquez les deux premières étapes de la rénovation d’escalier, puis d’opter pour une autre finition parmi les suivantes :

  • Escalier ciré : Pour obtenir un escalier ciré, appliquez simplement deux couches de cire sans sous-couche. Prenez garde : un escalier ciré demande un entretien plus difficile !
  • Escalier huilé : Pour huiler votre escalier, vous devez appliquer deux ou trois couches d’huile. Après chaque application, attendez une dizaine de minutes puis essuyez le bois. Laisser passer 24 heures entre chaque couche. L’entretien d’un escalier huilé consiste à passer une nouvelle couche d’huile tous les trois ans.
  • Escalier lasuré : Pour lasurer un escalier, appliquez la lasure avec un chiffon avant d’appliquer le vitrificateur.
  • Escalier peint : Enfin, libre à vous d’opter pour la peinture, qui vous permettra toutes les fantaisies de rénovation d’escalier. Comme pour le vitrificateur, appliquez une sous-couche avant d’appliquer la peinture.

Si vous souhaitez changer les garde-corps de votre escalier, nous vous conseillons de lire cet article qui traite des différents types de garde-corps mais surtout de ses normes et règlementations.

Peindre un escalier en bois en Video

Une fois votre escalier rénové, il vous est possible de le peindre. La video suivante vous explique comment s’y prendre.