Ramoner une cheminée

Noter cet article

ramoner

Ramoneur sur le toit d’une maison.

Il est important de bien entretenir le conduit d’une cheminée. Ainsi, le ramonage d’une cheminée permet de vous assurer son bon fonctionnement, mais aussi et surtout de limiter tout risque d’intoxication au monoxyde de carbone. Vous vous demandez comment ramoner une cheminée de manière efficace ? Dans ce cas, cette page va tout vous expliquer sur le sujet.

Est-il possible de ramoner une cheminée soi-même ?

Tout propriétaire équipé d’une cheminée fonctionnelle ou encore d’un poêle à granules est tenu d’assurer l’entretien de son conduit de cheminée.

En principe, il est préférable de confier le ramonage d’une cheminée à un ramoneur professionnel. Lui seul peut vous assurer un travail de qualité, mais aussi et surtout vous délivrer un certificat de ramonage.

Si vous tenez absolument à effectuer les travaux par vous-même, soyez certain :

  • De disposer du savoir-faire nécessaire pour un ramonage complet et sécuritaire,
  • D’avoir l’accord de votre assurance pour être protégé en cas de sinistre dû à un incendie de cheminée.

Dans certains cas, vous aurez besoin de factures de votre équipement de ramonage, voire de témoignages de voisins, pour que l’assurance accepte de vous couvrir sans certificat de ramonage.

Dans d’autres, seul un certificat de ramonage fourni par un professionnel, à renouveler chaque année, est valable pour l’assurance.

Notre conseil : pour assurer votre sécurité et votre protection, nous vous conseillons de recourir aux services d’un professionnel. Si cela vous intéresse, vous pouvez demander des devis de ramoneurs gratuits et sans engagement grâce au formulaire situé en bas de cette page.

Le matériel de ramonage d’une cheminée

Si vous êtes conscient des risques et limites de ramoner sa cheminée soi-même, mais que vous souhaitez tout de même réaliser cette opération, vous aurez besoin d’un matériel spécifique :

  • Un kit pour ramonage : les kits pour ramonage sont composés d’un hérisson, de brosses métalliques et d’une canne de ramonage, qui permettent d’entretenir le conduit de cheminée et d’éliminer la suie.
  • Une buche de ramonage : les buches de ramonage sont des méthodes de ramonage chimique. Elle se met dans un feu vif et permet de dégager les suies du conduit de cheminée.
  • Une bâche de protection.
  • Un balai,
  • Une tenue de protection (tunique de travail, gants, masque de protection et lunettes de protection).

Au moment d’acheter un kit pour ramonage, vérifiez que le hérisson et la canne sont bien conçus pour l’entretien du conduit qui vous intéresse.

Pour exemple, un poêle à granules nécessite un kit spécifique, plus fin et flexible que pour le conduit d’une cheminée.

Comment ramoner une cheminée ?

Comme tous les travaux de toiture, ramoner une cheminée nécessite beaucoup d’attention et de préparation. Heureusement, il est possible de ramoner une cheminée par le bas.

Voyons ensemble les différentes étapes indispensables pour l’entretien total de la cheminée :

1. Examiner le conduit de cheminée

En règle générale, il est conseillé de ramoner sa cheminée une à deux fois dans l’année. Dans le cas d’une cheminée à bois ou à charbon, on conseille de réaliser cette opération :

  • Quelques semaines avant la première utilisation de la cheminée dans l’année (de préférence en automne),
  • Après la dernière utilisation de la cheminée dans l’année.

En premier lieu, et particulièrement pour le premier ramonage de l’année, il est important d’examiner l’intérieur du conduit. Pour cela, utilisez une lampe torche et éclairez le haut du conduit de la cheminée.

Cela vous permet de vous assurer la nécessité du ramonage, mais aussi et surtout de repérer d’éventuels déchets ou animaux qui se seraient coincés dans le conduit.

À savoir : en cas de présence d’écureuil, d’oiseau ou de nid dans le conduit de cheminée, dégagez le conduit avant de démarrer le ramonage ou d’utiliser la cheminée.

2. Utiliser une bûche de ramonage

Si cette étape n’est pas indispensable, certains particuliers utilisent des bûches de ramonage pour l’entretien de leur conduit de cheminée.

La bûche de ramonage s’utilise de la manière suivante :

  1. Allumez un feu de cheminée et attendez qu’il soit parfaitement lancé (deux à trois heures environ). La chaleur accumulée va permettre de mieux ramollir la suie collée au conduit.
  2. Après avoir attendu suffisamment longtemps, et maintenu le feu, vous pouvez jeter la bûche de ramonage dans le foyer, directement sur les braises.
  3. La bûche doit se consumer pendant environ une heure. Prévoyez d’être disponible durant cette période, car la bûche ne peut être éteinte qu’avec de l’eau ou de la neige carbonique. Il est donc préférable de la laisser se consumer entièrement.

Si cette solution vous offre un ramonage chimique relativement efficace, on considère qu’elle ne vaut pas un ramonage complet.

Il est préférable de l’utiliser en supplément, plutôt qu’à la place du ramonage.

3. Préparer le ramonage

Un ramonage de cheminée peut s’effectuer par la toiture ou par l’intérieur de la maison. Dans les deux cas, il est important de bien protéger la maison, notamment dans le cas d’une cheminée à foyer ouvert.

Disposez une bâche en plastique tout autour du foyer, de manière à protéger les meubles et l’intérieur de la maison de la suie et du charbon.

Pensez à porter une tenue de travail, et n’oubliez pas qu’un ramonage va salir vos vêtements. Mieux vaut mettre des vêtements que vous n’avez plus l’intention de porter !

4. Réaliser le ramonage

Une fois que vous avez acheté un kit de ramonage adapté à votre conduit, et bien préparé les travaux, il ne reste plus qu’à utiliser votre hérisson.

Le ramonage peut s’effectuer :

  • Par le haut : il faut alors atteindre le conduit de cheminée, sur le toit. C’est une tâche assez risquée, qu’il vaut mieux confier à un ramoneur spécialisé.
  • Par le bas : il faut alors introduire le hérisson par le foyer. C’est une manière moins risquée de ramoner une cheminée, et donc celle que nous vous conseillons.

Pour le nettoyage, assemblez votre hérisson et sa canne, et glissez-le à l’intérieur du conduit à ramoner. Faites des mouvements de va-et-vient pour bien dégager la suie collée aux parois du conduit.

Une fois la première partie du conduit bien ramonée, récupérez le hérisson, ajustez la taille de sa canne, et reprenez le ramonage.

Un kit pour ramonage vous offre souvent différents morceaux de cannes, ou une canne ajustable. De cette manière, vous pouvez ramoner l’ensemble du conduit.

Important : si vous souhaitez ramoner par le haut, mieux vaut vous équiper d’une échelle de couvreur, et travailler avec un ami qui soutiendra l’échelle. Ne grimpez pas sur la couverture d’un toit, car les tuiles ne sont pas conçues pour vous permettre de circuler. Ne travaillez jamais sur un toit mouillé.

5. Réaliser les finitions

Il est indispensable de ramoner la totalité du conduit. Disposer des mesures de votre cheminée va vous aider à acheter des cannes de ramoneur à la bonne taille.

Une fois le ramonage terminé, rangez votre matériel dans une sacoche close, de manière à ne rien salir.

Il vous reste à nettoyer le foyer de la cheminée, à l’aide d’une brosse simple et/ou d’une brosse métallique.

Par la suite, refermez la bâche en plastique et jetez-là. Il n’y a plus qu’à passer l’aspirateur et la serpillère, de manière à bien nettoyer la pièce.

À savoir : ayez le réflexe de vous doucher après le ramonage, de manière à éviter toute inhalation de suite.

Ramoner son conduit de cheminée : les conseils en vidéo

Vous n’êtes pas encore certain de savoir si vous désirez ramoner votre cheminée seul ou avec un artisan ? Besoin d’autres conseils et informations pour faire votre choix ?

Dans ce cas, cet extrait de l’émission On n’est plus des pigeons peut vous aider à mieux comprendre comment ramoner une cheminée ou choisir une entreprise de ramonage :

Quel prix pour un ramonage de cheminée ?

Pour un travail parfaitement réalisé, le mieux est de confier votre ramonage a des spécialistes. Les frais de ramonage et d’entretien doivent entrer en compte dans vos calculs quand vous cherchez à déterminer le prix d’une cheminée.

Le recours à un ramoneur professionnel :

  • Vous garantit un ramonage sécuritaire et parfaitement effectué,
  • Garantit la durabilité de la cheminée,
  • Évite les risques d’intoxication au monoxyde de carbone,
  • Vous permet de recevoir un certificat de ramonage.

Du côté des tarifs, un ramonage coûte en moyenne entre 60 et 80 euros. Nous vous déconseillons de payer plus cher pour des travaux si basiques.

N’hésitez pas à consulter notre article spécial pour en savoir plus sur les tarifs des ramoneurs. Une autre solution, encore plus efficace, est de demander un devis de ramonage, grâce au formulaire ci-dessous.

Prenez quelques secondes pour décrire votre cheminée et vos besoins, et vous recevrez jusqu’à cinq devis de ramoneurs, gratuitement et sans aucun engagement.