Prix d’un récupérateur de chaleur et de sa pose

Noter cet article

chaleur

Récupérateur de chaleur

Il faut savoir que la pose d’un récupérateur de chaleur pour cheminée est une belle manière d’optimiser le rendement de votre chauffage au bois. Néanmoins, un tel dispositif nécessite un investissement certain. Dès lors, il est très important de se renseigner sur le prix d’un récupérateur de chaleur avant de réaliser une telle installation. Besoin d’informations précises sur le sujet ? Voici nos conseils !

Le principe du récupérateur de chaleur pour cheminée

Le coût de pose d’un récupérateur de chaleur peut atteindre plusieurs centaines d’euros. Dès lors, mieux vaut bien se renseigner sur le fonctionnement et l’utilité d’un tel dispositif avant de chercher à le faire poser.

Comme son nom l’indique, le récupérateur de chaleur est un procédé qui vous permet de récupérer la chaleur d’une cheminée ou d’un poêle, de manière à optimiser votre consommation de chauffage.

C’est donc une bonne manière, par exemple, de rendre une cheminée à foyer ouvert plus performante, et de lui donner une réelle utilité pour réchauffer votre maison. C’est aussi une excellente manière d’optimiser le fonctionnement d’un poêle à bois, et donc d’améliorer la répartition de la chaleur dans votre maison.

Bon à savoir : une cheminée à foyer ouvert, aussi esthétique soit-elle, n’atteint qu’un rendement de 10 à 20 % lorsqu’elle n’est pas équipée d’un récupérateur de chaleur. C’est donc une méthode de chauffage bien moins efficace qu’une cheminée à foyer fermée (dont le prix est détaillé ici), dont le rendement peut atteindre plus de 80 %.

Les différents types de récupérateurs de chaleur

Il faut noter qu’il existe différents types de répartiteurs de chaleur, qui vont fonctionner de manière différente :

Le répartiteur de chaleur posé en évacuation

Ce système de récupération de la chaleur, assez complexe, est un dispositif à placer au niveau du conduit d’évacuation d’une cheminée ou d’un poêle à bois.

Il extraie la chaleur dégagée par votre chauffage au bois, et la répartit dans la maison grâce à un réseau de gaines et de bouches d’aération.

Il peut notamment fonctionner grâce à un système de VMC, ce qui optimise d’autant plus la répartition de la chaleur dans le logement.

Important : il est indispensable de demander un devis de répartiteur de chaleur pour une telle installation. En effet, seul un installateur spécialisé est en mesure de déterminer la faisabilité d’un tel projet, et de vous conseiller dans sa réalisation.

Les récupérateurs de chaleur posés dans le foyer

Ce second dispositif, plus simple, doit être posé directement dans le foyer d’une cheminée ouverte. Il récupère la chaleur directement à la source, et la répartit dans la pièce.

Ce type de système peut fonctionner de deux manières différentes :

  • Système de ventilation: un ventilateur situé au niveau du foyer aspire l’air, de manière à le réchauffer. L’air chaud est ensuite passé par une gaine et ressort grâce à des aérations situées dans le foyer. C’est le récupérateur de chaleur le plus simple à mettre en place, mais aussi le plus limité.
  • Système hydraulique : un réseau de tubes, reliés à un chauffage hydraulique, est situé au niveau du foyer. La chaleur de la cheminée est ainsi répartie dans la maison, à travers un plancher chauffant ou tout autre système de chauffage hydraulique. Cette installation est néanmoins assez délicate.

Ces deux dispositifs permettent de profiter d’une cheminée à foyer ouvert nettement plus efficace comme méthode de chauffage. C’est d’autant plus intéressant que le coût de pose d’un récupérateur de chaleur et souvent moindre que le coût d’un insert de cheminée.

Quel  est le prix d’un récupérateur de chaleur ?

À présent que nous en savons plus sur le rôle de cet accessoire de chauffage au bois, si nous nous intéressions à son prix ?

Il faut savoir que le prix de pose d’un répartiteur de chaleur se situe en moyenne entre 500 et 2000 euros, pose comprise.

Le coût d’un récupérateur (hors pose) va avant tout dépendre du modèle qui vous intéresse :

  • Il faut prévoir entre 300 et 800 euros pour un système de répartition de chaleur par ventilation.
  • Le coût se situe entre 600 et 1500 euros environ pour un récupérateur de chaleur hydraulique.

Les tarifs  de pose d’un récupérateur de chaleur dépendent eux aussi du modèle choisi. Un système posé en évacuation ou un répartiteur de chaleur hydraulique nécessiteront des frais de pose nettement plus importants. L’idéal est de demander un devis de pose de récupérateur de chaleur pour être fixé sur ce point.

La pose de ce procédé nécessite quoi qu’il en soit une certaine somme… d’autant plus qu’elle concerne uniquement un complément de chauffage, et non l’installation d’un chauffage au bois à part entière. D’où l’importance de bien réfléchir à la pose (ou non) d’un tel dispositif.

Faut-il installer un répartiteur de chaleur ?

Reste donc une question à se poser : le récupérateur de chaleur est-il un concept intéressant ? À vrai dire, et comme souvent en matière de chauffage,  la réponse dépend avant tout de vos besoins et de vos préférences.

Pour être certain de l’utilité d’un tel dispositif dans votre maison, l’essentiel est de bien comprendre ses avantages et ses limites :

Les avantages d’un système de récupération de la chaleur

Comme tout dispositif qui permet d’améliorer le rendement d’un chauffage, le récupérateur de chaleur a forcément des avantages non négligeables :

  • C’est le seul dispositif qui permet de disposer d’une cheminée à foyer ouvert efficace en matière de chauffage.
  • C’est une manière simple de doubler le rendement d’une cheminée à foyer ouvert.
  • C’est un accessoire indispensable pour mieux répartir la chaleur d’un poêle à bois dans votre maison.
  • Le récupérateur de chauffage hydraulique peut transformer une cheminée en véritable chauffage central !
  • C’est un système qui vous permet de faire des économies à long terme sur votre chauffage.

Quel que soit le système de répartition de chaleur choisi, il est évident qu’un tel investissement vous permet d’améliorer la qualité de votre chauffage, tout en réalisant des économies.

Les limites de ce dispositif

En revanche, gardez en tête que les différentes solutions de récupération de la chaleur sont limitées. Voici les quelques défauts de ce système, à connaître absolument :

  • Quel qu’il soit, un récupérateur de chaleur peut rarement vous permettre de transformer un poêle à bois ou une cheminée en méthode de chauffage principal.
  • La pose d’un récupérateur de chaleur est complexe, et il est vivement conseillé de passer par un chauffagiste professionnel pour choisir et poser un récupérateur de chaleur.
  • Si la pose d’un récupérateur de chaleur à air en foyer est relativement aisée, l’installation d’un récupérateur de chaleur hydraulique ou en évacuation nécessite de nombreux aménagements, à préparer bien en amont de la pose.

Dois-je faire poser un récupérateur de chaleur ?

En résumé, le récupérateur de chaleur peut être une excellente manière d’optimiser votre chauffage d’appoint, et aura un réel impact sur vos factures de chauffage. Il est particulièrement adapté :

  • Pour augmenter le rendement d’un poêle à bois,
  • Ou encore si vous souhaitez conserver une cheminée à foyer ouvert.

En revanche, si l’idée d’avoir une cheminée à foyer fermé ne vous dérange pas, il peut être préférable de faire poser un insert de cheminée, dont le rendement est meilleur que le récupérateur, dans votre cheminée à foyer ouvert.

Quoi qu’il en soit, pensez à demander différents devis de chauffagistes pour mieux préparer votre budget,  et recevoir de précieux conseils dans le choix et la mise en place d’un tel dispositif.

Si vous cherchez des méthodes de chauffage économiques, n’hésitez pas à non plus à vous renseigner sur le coût d’une pompe à chaleur.