Prix d’un raccordement au tout-à-l’égout

Prix d’un raccordement au tout-à-l’égout
4.5 (90%) 2 votes

raccorder des canalisations

Artisan raccordant des canalisations au tout-à-l’égout.

Au moment de faire construire sa maison, il est souvent obligatoire de procéder au raccordement au tout à l’égout. C’est alors au propriétaire de prendre en charge les frais relatifs à cet aménagement de terrain. Pour éviter toute mauvaise surprise avant la construction, il est essentiel de bien se renseigner sur le coût d’un raccordement au tout à l’égout. Voici toutes les informations à connaître à ce sujet.

Qu’est-ce que le raccordement au tout-à-l’égout ?

Le tout-à-l’égout est le réseau public d’évacuation des eaux usées. Il permet à tous les propriétaires situés dans une même commune d’évacuer leurs eaux vers les égouts. Le raccordement est ainsi l’une des étapes de viabilisation d’un terrain.

Principe du raccordement

Le raccordement consiste à relier les canalisations d’une maison aux canalisations d’évacuation de la ville.

Le réseau collectif est généralement situé sous la voie publique. Il est donc intéressant de faire construire sa maison à proximité de la route, pour faciliter le raccordement.

De manière concrète, ces travaux se déroulent de la manière suivante :

  1. La localisation du tout à l’égout est repérée,
  2. Une tranchée est creusée entre le tout à l’égout et l’évacuation de la maison,
  3. Les canalisations sont reliées,
  4. La tranchée est rebouchée.

L’ensemble des frais liés au raccordement est couvert par le propriétaire. En contrepartie, il profite du réseau d’assainissement de la ville.

À savoir : le raccordement ne peut être effectué que par un spécialiste certifié. Un particulier risquerait en effet d’abîmer les canalisations publiques.

Le raccordement est-il obligatoire ?

Il est important de comprendre que toutes les maisons situées dans une zone d’assainissement collectif doivent être raccordées au tout à l’égout. Ce n’est donc en rien un choix de la part du propriétaire.

À partir du moment où vous faites construire dans une zone d’assainissement collectif, il faut prévoir et anticiper les frais de raccordement au tout à l’égout. Ces travaux sont systématiquement obligatoires, y compris si votre maison est déjà équipée d’un système d’assainissement individuel.

Si votre commune, jusque là non équipée, décide de créer un réseau de tout à l’égout, vous avez 2 ans à partir de sa mise en place pour vous raccorder. Si vous en faites la demande, et dans certaines conditions, ce délai peut s’étaler jusqu’à 10 ans.

À savoir : si vous faites construire en dehors d’une zone d’assainissement collectif, votre maison doit obligatoirement être équipée d’une fosse septique ou d’une fosse toutes eaux. Pour en savoir plus sur le prix de l’assainissement individuel, lisez ce dossier complet.

Les frais relatifs au raccordement au tout-à-l’égout

Avant de construire votre maison, il est important de bien préparer les frais reliés au raccordement. En la matière, on distingue deux dépenses particulières :

  1. Le coût des travaux.
  2. La taxe de raccordement.

Voici quelques informations sur les frais généralement constatés :

Le prix du tout-à-l’égout

Le coût du raccordement est souvent calculé au mètre linéaire. En effet, plus le réseau public est loin des canalisations de la maison, et plus votre budget de raccordement sera important.

On compte en moyenne entre 200 et 400 € le mètre linéaire. Ce prix englobe l’aménagement du terrain et le prix de pose des canalisations.

Si votre maison et la voie publique sont séparées de 10 mètres, il faut donc prévoir entre 2000 et 4000 €. On comprend donc rapidement pourquoi il est nécessaire de prévoir ce budget à l’avance.

La taxe de raccordement au tout-à-l’égout

Le raccordement est une démarche qui se fait uniquement en accord avec la mairie. Il est indispensable de prévenir votre commune à l’avance, et de recevoir une autorisation de travaux.

Par ailleurs, le propriétaire doit également payer une taxe de raccordement au tout à l’égout. En fonction de votre commune ou de votre région, il faut prévoir entre 500 et 1000 € pour couvrir cette taxe.

À savoir : certaines mairies imposent le choix d’un professionnel du raccordement au tout à l’égout. Dans le cas contraire, veillez toujours à opter pour un professionnel compétent et expérimenté. Si le réseau public est endommagé pendant les travaux, vous pourriez en effet être tenu responsable.

Les frais annexes

Enfin, si vous disposiez auparavant d’un système d’assainissement individuel (par exemple si votre commune vient tout juste de concevoir son réseau collectif), la mise hors d’état du précédent système d’assainissement est également à vos frais.

La condamnation d’une ancienne fosse septique (vidage complet et désinfection de la fosse) peut coûter quelques centaines d’euros quand elle est confiée à un professionnel.

Pour connaître un tarif précis, le mieux est de demander un devis de raccordement au tout à l’égout, en précisant que vous aurez besoin de désactiver le système individuel.

Comment réduire le prix du raccordement au tout à l’égout ?

Ce type de travaux peut coûter très cher à un propriétaire, comme tous les frais de viabilisation. Malheureusement, un propriétaire ne peut pas toujours diminuer le coût du raccordement. D’où l’importance de bien le calculer avant la construction (voire avant l’achat du terrain).

Seules quelques techniques peuvent éventuellement baisser les frais de raccordement :

  • Faites construire au plus près de la voie publique, pour diminuer au maximum la distance maison/tout-à-l’égout.
  • Si votre mairie n’impose pas un professionnel, pensez à comparer plusieurs devis de raccordement à tout à l’égout. Certains professionnels offrent des prestations plus attractives que d’autres.
  • Vous pouvez également vous occuper vous-même de creuser une partie des tranchées, par exemple au moment du terrassement. C’est une manière comme une autre de baisser les tarifs. En revanche, il est impossible de pratiquer le raccordement par vous-même.

La subvention d’assainissement

Pour conclure, il est important de savoir que le prix de raccordement au tout-à-l’égout peut en partie être couvert par des subventions de la mairie.

Cependant, les aides au financement ne s’appliquent que dans certains cas :

  • La maison doit avoir plus de 3 ans,
  • L’installation sanitaire doit être obsolète,
  • Le demandeur de subvention doit être dans le besoin.

Par ailleurs, la mairie couvre tout ou partie des frais relatifs aux travaux sur la voie publique. S’il est nécessaire de faire passer le réseau d’assainissement collectif par une rue non équipée, c’est la mairie qui devra couvrir les frais.

Il est quoi qu’il en soit indispensable de se renseigner auprès de sa commune sur les éventuelles aides financières de la mairie. Cependant, l’idéal est de se renseigner bien avant les travaux. En effet, la plupart des aides ne sont accordées que si elles sont demandées avant les travaux.

Vous savez désormais tout sur le coût d’un raccordement au réseau d’assainissement collectif. Si votre future maison n’est pas concernée, vous serez peut-être intéressé par le coût d’une fosse toutes eaux. Lisez notre page spéciale pour en découvrir plus à ce sujet.