Prêt travaux : trouver et choisir le meilleur crédit travaux !

Prêt travaux : trouver et choisir le meilleur crédit travaux !
4 (80%) 1 vote

prêt travaux

prêt travaux

Le recours à un prêt bancaire pour faire des travaux est loin d’être une mauvaise idée. Le montant des chantiers de rénovation s’estime généralement en milliers d’euros, voire en dizaine de milliers d’euros. Dès lors, il peut être indispensable d’avoir recours à un prêt pour travaux, et mieux vaut être précautionneux au moment de s’engager. En effet, certains crédits pour travaux peuvent s’avérer peu avantageux ou trop contraignants. Comment choisir un financement pour travaux optimal ? Rénovation & Travaux vous explique !

Comment financer des travaux ?

En premier lieu, il convient de rappeler qu’il est toujours possible de financer des travaux grâce à un crédit de travaux.

En effet, le prêt immobilier n’est pas forcément réservé qu’aux acquéreurs d’un bien immobilier. Il est tout aussi logique qu’il puisse aider un acheteur à payer les frais de remise à neuf d’une maison ancienne.

Différentes solutions de crédits peuvent vous permettre le financement de vos travaux :

Le prêt personnel (ou crédit à la consommation) :

Pour des travaux de petite envergure, rien ne vous empêche de contracter un prêt personnel pour couvrir le prix de vos artisans. Un tel crédit sera systématiquement limité à 75 000 € sur dix ans. Il ne conviendra donc pas à la construction ou à l’achat d’une maison ou d’un appartement.

Il vous suffit simplement de procéder de la manière suivante :

  1. Estimez le coût total des travaux : vous pouvez par exemple demander des devis gratuits grâce à notre site, ou contacter différentes entreprises de construction proches de chez vous.
  2. Déterminez l’argent qu’il vous faut : vous pouvez utiliser un peu de votre épargne pour payer vos travaux. Le prêt vous permet de rassembler la somme qu’il vous manque.
  3. Contactez les banques : vous pouvez ensuite contacter votre banquier ou organisme de crédit pour obtenir le prêt nécessaire. Généralement, le taux d’un crédit réservé aux travaux se situe entre 4,5 et 10 %, ce qui reste assez important.

Pensez toujours à comparer les solutions qui vous sont proposées, car certains prêts pour particuliers sont plus avantageux que d’autres.

À savoir : notez qu’un prêt financier peut vous permettre de financer aussi bien un artisan que du matériel. Ce type de crédit peut donc être utile, même si vous souhaitez effectuer les travaux par vous-même.

Le prêt immobilier

Si vos travaux nécessitent un investissement important, il peut être plus avantageux pour vous de souscrire à un prêt immobilier. En effet, le prêt immobilier est généralement plus avantageux qu’un prêt traditionnel, et peut donc vous permettre de financer vos travaux à moindre coût.

Si on ignore bien souvent ce fait, il faut savoir que le prêt immobilier n’est pas systématiquement réservé à l’achat d’un bien immobilier. En effet, il peut être utilisé pour tout type de dépenses touchant de près ou de loin à l’acquisition immobilière. Ainsi, la rénovation d’une maison peut être intégralement couverte par ce type d’offre.

Voici les principales différences entre un prêt classique pour particuliers et un prêt immobilier :

  • Le prêt immobilier n’est pas limité à 75 000 €.
  • Il peut s’étaler sur 10 à 30 ans en moyenne.
  • Il est généralement plus long à débloquer (comptez un mois).

Attention néanmoins ! Contrairement au prêt personnel, qui ne vous engage pas à recourir à une entreprise de bâtiment, le prêt immobilier va nécessairement nécessiter la présentation de factures. Généralement, il s’agit donc d’une solution réservée aux propriétaires qui confient leurs travaux importants à des entreprises déclarées.

À savoir : pour ce type de financement, il est obligatoire de fournir au moins un devis d’artisan dont le montant est supérieur à 21 500 €, et qui pourra justifier les sommes empruntées. Il vous faudra également souscrire à une assurance décès-invalidité et avancer des frais de dossier qui peuvent être importants. Mieux vaut donc calculer précisément le coût total du prêt avant de vous engager auprès d’une banque.

Le prêt épargne logement

Tout détenteur d’un plan épargne logement (PEL) peut souscrire à un prêt épargne logement en guise de crédit de financement pour ses travaux. Il s’agit d’un prêt au taux souvent plus avantageux que le prêt personnel, mais qui nécessite obligatoirement de disposer d’un PEL et d’avoir mis une certaine somme de côté sur ce PEL.

Il existe deux types de prêts financiers disponibles grâce au plan épargne logement :

  • Le PEL, qui permet d’emprunter jusqu’à 92 000 €,
  • Le CEL, qui permet d’emprunter jusqu’à 23 000 €.

Il est néanmoins nécessaire de disposer d’un plan épargne logement depuis un minimum de 18 mois pour prétendre au CEL, et depuis un minimum de 36 mois pour prétendre au PEL.

L’écoprêt à taux zéro

Le crédit pour travaux à taux 0 fait rêver bien des propriétaires, mais il reste très souvent un rêve inaccessible, car rares sont les banques à proposer un prêt de financement aussi avantageux. Heureusement, il existe une alternative pour profiter d’un prêt qui n’entamera pas votre porte-feuille : l’écoprêt à taux zéro.

Lancé à l’occasion du Grenelle de l’Environnement, ce crédit travaux à taux zéro est accordé, comme son nom l’indique, lors de travaux à portée écologique (c’est-à-dire qui permettent de faire des économies d’énergie). L’éco prêt à taux zéro peut être accordé à tous, sans aucune condition de ressources, et propose un montant maximum de 30 000 € à rembourser sur 10 ans.

Comment bénéficier d’un crédit de travaux à taux zéro ? Tout simplement en pratiquant un bouquet de travaux visant à limiter votre consommation d’énergie. Cela peut passer par des travaux d’isolation, la pose de panneaux solaires, l’installation d’une solution d’énergie renouvelable, etc.

Une fois un devis d’artisan dressé par un professionnel compétent, le propriétaire peut prendre rendez-vous avec une banque partenaire de l’éco prêt à taux zéro pour discuter de son prêt pour travaux. Il faut noter que la plupart des grandes banques françaises (CIC, BNP Paribas, Société Générale, Caisse d’Épargne, LCL etc.) sont partenaires de cette opération. Une fois le prêt accepté (si accepté bien sûr), le propriétaire dispose de deux années pour assurer les travaux.

Notez que souscrire à un écoprêt à taux zéro ne vous permettra plus de bénéficier d’un crédit d’impôt pour le développement durable.

Naturellement, ce type de prêt n’a pas que des avantages :

  • Il est limité à 30 000€, ce qui vous permettra rarement de couvrir l’ensemble de vos travaux.
  • Il n’est accessible que lors de travaux à portée écologique, qui sont plus coûteux pour un propriétaire.

Souscrire à un éco prêt reste néanmoins une option à prendre en compte. En effet, les travaux écologiques vous permettront, à long terme, de faire de grandes économies d’énergie, ce qui est loin d’être négligeable.

Le cas du prêt de travaux pour une rénovation

Il n’est pas nécessaire d’acheter un bien immobilier pour profiter d’un crédit immobilier. En effet, la rénovation d’une maison peut vous permettre de demander un tel crédit. Notez d’ailleurs qu’il n’est pas nécessaire de rénover une maison de fond en comble pour demander un prêt spécial pour les travaux de rénovation.

En effet, même les travaux « ponctuels » peuvent être financés par un prêt, à l’instar de l’isolation d’une maison, la mise à niveau de l’électricité ou encore les travaux de plomberie.

Le prêt spécial pour travaux, comme le prêt immobilier, peut se demander auprès d’une banque. Il convient en premier lieu de vous renseigner sur le coût total de vos travaux de rénovation (par exemple en exigeant des devis de travaux auprès de différents artisans dont vous pourriez avoir besoin). Une fois votre budget déterminé, vous pourrez demander un crédit auprès de votre banque. Pour certains projets de rénovation, sachez qu’il est même possible d’obtenir un prêt à taux zéro pour vos travaux, même si cela reste rare.

Si vous êtes détenteur d’un plan épargne logement (ce qui est une excellente chose !), sachez que vous pouvez également profiter d’un prêt épargne logement pour financer vos travaux de rénovation.

Enfin, si votre chantier entre dans un processus écologique, vous pourrez à la fois prétendre à l’éco prêt à taux zéro pour votre chantier, ainsi qu’à un crédit d’impôt.

Comparez les principaux organisme de crédit pour un financement travaux

Simulation immédiate et sans aucun engagement